18/09 19:07

Coronavirus - Nouveau record en France avec plus de 13.000 cas en 24h, pour la première fois depuis le déconfinement - Feu vert à l’utilisation des tests salivaires en France

19h07: Santé Publique France annonce 13.215 nouveaux cas de contamination en 24 heures en France, un record depuis le déconfinement. Des derniers chiffres inquiétants. 13.215 nouveaux cas de contamination ont été détectés entre jeudi et vendredi, rapporte Santé Publique France. Le pays compte désormais 428.696 cas confirmés depuis le début de la crise sanitaire. À titre de comparaison, 10.593 cas supplémentaires avait été enregistrés par l'organisme jeudi soir. Le taux de positivité des tests reste quant à lui constant, à 5,4%. 850 nouvelles hospitalisations ont été signalées entre jeudi et vendredi. 100 patients ont par ailleurs été admis en réanimation ces dernières 24 heures.

18h02: La Haute autorité de santé donne son feu vert pour l'utilisation des tests salivaires, mais uniquement chez les personnes présentant des symptômes. La Haute autorité de Santé ne les recommande pas en revanche sur les personnes sans symptômes, chez qui "on raterait plus de 75%" des infections en raison de performances insuffisantes, a indiqué le Pr Dominique Le Guludec, présidente du Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS), au cours d'une conférence de presse en ligne.

17h47: Selon les chiffres publiés par le ministère de l'Éducation nationale, 5056 élèves sur un total de 12,4 millions ont été testés positifs au Covid-19 les sept derniers jours.

Et d'ajouter que 89 structures sur 61.500 ont dû être fermées, dont 76 écoles, 5 collèges et 8 lycées.

17h17: Les rassemblements privés de plus de 10 personnes sont fortement déconseillés en Ile-de-France, préviennent les autorités.

"Un nombre significatif de foyers épidémiques trouve son origine dans le cadre familial ou amical. Il appartient donc à chacun de protéger ses proches en reconsidérant l'organisation de rassemblements privés, dès lors qu'ils comprennent plus de dix participants", indiquent dans un communiqué commun, l'Agence régionale de santé d'Île-de-France, la préfecture de région et la préfecture de police de Paris.

"Cette recommandation forte vaut également pour les rassemblements festifs ou conviviaux sur la voie publique, qui doivent être évités ou déclarés en préfecture s'ils excèdent plus de dix participants", poursuivent-elles.

16h53: Sciences Po Paris, dont le "campus parisien est un lieu de circulation active", est contraint de fermer ses implantations parisiennes aux étudiants pour 14 jours à compter de lundi 21 septembre, selon RTL, après la détection d'une quarantaine de cas.

Dans un mail envoyé aux élèves, la direction explique que le "campus parisien est un lieu de circulation active du virus", et d'annoncer que "l’ensemble des activités pédagogiques et de vie étudiante, ainsi que l'accueil en bibliothèque et par les services administratifs, sont suspendus" à Paris.

"Par ailleurs, les équipes de Sciences Po travaillent actuellement avec l’ARS d’Ile-de-France à l’organisation d’une campagne de tests virologiques (PCR) qui seront proposés aux publics les plus exposés. Cette campagne, qui se tiendra sur notre campus, se déroulera durant la période de suspension. Elle permettra de faire le point sur notre situation sanitaire, à la fois au niveau de notre établissement mais également à titre individuel", peut-on lire également.

11h43: Le maire de Nice Christian Estrosi s'exprime lui-aussi devant la presse

Le maire de Nice Christian Estros annonce la décision de fermer les vestiaires dans les lieux sportifs, l'obligation de porter le masque au théâtre et de favoriser le télétravail

"Dans les espaces sportifs, j'ai décidé de fermer les lieux de promiscuité comme les vestiaires" (Christian Estrosi)

11h21: Le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez s'exprime devant la presse

"Si nous sommes concernés, cela est dû à un taux d'incidence élevé"

"Des mesures supplémentaires seront annoncées aujourd'hui en concertation avec la ville de Nice"

"J'ai décidé de prendre les décisions suivantes : dorénavant, les rassemblements de plus de 10 personnes seront désormais interdits à Nice"

"Les débits de boissons seront fermés de minuit 30 à 6h du matin à Nice"

"Les grands événements qui auront lieu à Nice seront limités à 1.000 personnes"

Le maire de Nice Christian Estros annonce la décision de fermer les vestiaires dans les lieux sportifs, l'obligation de porter le masque au théâtre et de favoriser le télétravail

11h05: Le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez , organise une conférence de presse qui doit débuter dans les prochaines minutes

10h43: En France, le ministre de la Santé a annoncé que de nouvelles restrictions, dont «la possible fermeture des bars» ou «l’interdiction de rassemblements publics» seront décidées dans plusieurs grandes villes du pays, dont Marseille, Lyon et Nice.

09h43: «La seule manière d’assurer que le pays puisse profiter de Noël est d’être dur maintenant», a ainsi affirmé le Premier ministre britannique Boris Johnson dans une interview au tabloïd The Sun.

Vendredi, de nouvelles restrictions entrent en vigueur dans plusieurs zones du nord-est de l’Angleterre où vivent quelque 2 millions de personnes: il y sera interdit de se rassembler entre différents foyers, seul un service à table sera autorisé dans les pubs, et les lieux de divertissement devront fermer entre 22H00 et 05H00.

Dans toute l’Angleterre, il est déjà interdit de se réunir à plus de six personnes, enfants inclus.

Les nouvelles contaminations sont reparties en flèche au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d’Europe avec près de 41.700 morts. Les cas quotidiens ont dépassé la barre des 3.000 depuis plusieurs jours.

En Espagne, autre pays durement touché avec plus de 30.400 morts, les autorités de la région de Madrid ont reconnu être dépassées par la résurgence galopante de la pandémie.

Ces dernières semaines, cette région de 6,6 millions d’habitants concentre un tiers des nouveaux cas et des nouveaux décès recensés en Espagne.

«Il faut faire tout ce que l’on peut pour contrôler la situation à Madrid», où «nous avons peut-être le problème le plus important» du pays, a affirmé le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa.

Le nombre de malades a explosé dans les quartiers et villes les plus modestes du sud de la capitale où l’on compte plus de 1.000 cas nouveaux pour 100.000 habitants ces deux dernières semaines. Une incidence bien supérieure à la moyenne nationale (285) qui est déjà l’une des plus élevées d’Europe.

09h12: Plus de 30 millions de cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde avec un taux de transmission jugé «alarmant» en Europe, où de nouvelles mesures sanitaires draconiennes sont attendues à partir de vendredi au Royaume-Uni et en Espagne.

En Israël, le nouveau confinement général du pays entre en vigueur vendredi pour trois semaines. Une manifestation contre cette mesure, annoncée la semaine dernière par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a rassemblé environ 400 personnes jeudi soir à Tel Aviv.

«Quand Netanyahu a annoncé le reconfinement, j’ai pensé me tuer!», lance Yaël, une manifestante. «L’économie chute, les gens perdent leur emploi, sont déprimés. Et pour quoi? Pour rien», souffle-t-elle.

Pays de neuf millions d’habitants, Israël a enregistré 1.163 décès dus au coronavirus. Et l’Etat hébreu est le pays ayant recensé le plus fort taux de contamination ces deux dernières semaines.

Plus de 30 millions de cas de Covid-19, dont plus de 943.000 décès, ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 19H45 GMT.

Avec 197.589 décès, les Etats-Unis sont de loin le pays le plus endeuillé par la pandémie, devant le Brésil (134.935 morts) et l’Inde (83.198 morts). Ces trois pays regroupent à eux seuls plus de la moitié des malades comptabilisés dans le monde.

En Europe, où le nombre de nouveaux cas est désormais supérieur à ceux enregistrés en mars et avril, le niveau de transmission est jugé «alarmant» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et conduit les autorités de plusieurs pays à resserrer la vis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2020 - 14h01
Cl a écrit :

On voit que la deuxième vague est bien là et  comme pour la première : pas assez de personnels soignants !!!  le problème en est là !!!!!!!!!! 

Il faut embaucher d'urgences des soignants dans les Hôpitaux et dans les Ehpads : pourquoi ça n'a pas été fait !!!!!!!!!

Oui, c'est un autre problème celui de la destruction systématique depuis des années de notre système hospitalier. Je rappelle qu'avant le début de l'année le personnel était en grève pour dénoncer la saturation des hôpitaux, surtout des urgences et la dégradation de leurs conditions de travail.

Il n'y a pas de deuxième vague, et il y aurait encore moins d'hospitalisation si les généralistes avaient le droit de traiter correctement leurs malades avec les médicaments à disposition.

Et puis tous les entrants sont testés, si une personne vient aux urgence pour n'importe quoi et qu'elle est testée positive même sans symptômes, à tous les coups elle est enregistrée comme covid alors que cela n'a rien à voir.

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2020 - 13h56
Oh Yes It's Good a écrit :

"les masques ne protègent pas contre les virus, c'est dans leur notice d'utilisation"

C'est écrit où ? perso je ne vois pas cette mention, ni sur l'emballage ni sur la notice...

Faites une recherche : les masques chirurgicaux ne protègent pas contre les virus. Vous tombez en premier sur un article de LeMonde avec des photos. 

Toutes les notices ne précisent pas qu'ils sont inefficaces contre les virus, ils précisent juste qu'ils sont efficaces contre les bactéries qui sont bien plus grosses.

Dans les caractéristiques on voit que les masques sont efficaces à 80 %  pour des aérosols de 0,6µm. Le coronavirus fait 0,1µm. Donc il passe. Il va seulement être ralenti, mais quand on porte le masque pendant des heures ....

D'autre part La transmission aérienne est définie par le passage de micro-organismes depuis une source à une personne à partir d’aérosols, entraînant une infection de la personne exposée ( avec ou sans maladie)

Les aérosols sont des suspensions de particules solides ou liquides dans un gaz . La taille des particules peu aller de 0,001 à 100μm. Les aérosols infectieux contiennent des micro-organismes.

Donc une bonne partie des gouttelettes qui forment cet aérosol humain va passer, juste ralenti. 

Et puis il y a les faits, j'ai vu aussi une vidéo avec une personne qui expire de la fumée avec un masque correctement en place. On voit bien qu'une grande quantité passe directement tout autour du masque. Certes on ne projette pas directement sur la personne en face, mais partout autour. J'ai vu aussi une personne qui faisait du ponçage, ce qui est générateur de très fines particules. Après retrait du masque on voit que son visage est couvert de poussières ! 

Sans compter que les gens utilisent très mal ces masques, il suffit d'observer ! Ils sont en réalité faits pour être portés par le personnel hospitalier juste pendant le temps d'une intervention dans des conditions strictes, on est très loin de l'utilisation actuelle.

La protection la plus efficace est encore la désinfection des mains et des surfaces touchées.

Portrait de Oh Yes It's Good
19/septembre/2020 - 13h32
PhilRAI a écrit :

Vous êtes vraiment complètement atteint par le lavage de cerveau ambiant ! L'épidémie est terminée, on trouve principalement que des cas non malades, et encore il se pourrait bien que 90% des cas seraient des faux positifs, les masques ne protègent pas contre les virus, c'est dans leur notice d'utilisation, par contre il est toujours interdit aux généralistes de prescrire le traitement Raoult qui guérit les malades, mais ça visiblement ça n'est pas arrivé jusqu'à votre cerveau.

"les masques ne protègent pas contre les virus, c'est dans leur notice d'utilisation"

C'est écrit où ? perso je ne vois pas cette mention, ni sur l'emballage ni sur la notice...

Portrait de Cl
19/septembre/2020 - 12h58

On voit que la deuxième vague est bien là et  comme pour la première : pas assez de personnels soignants !!!  le problème en est là !!!!!!!!!! 

Il faut embaucher d'urgences des soignants dans les Hôpitaux et dans les Ehpads : pourquoi ça n'a pas été fait !!!!!!!!!

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2020 - 11h43
bonheur-25 a écrit :

faut savoir, il n'y a plus de malade, mais faut que raoult déverse sa daube...

quant aux masques ils ne protègent pas du virus, mais ils empêchent que tes postillons, tes miasmes viennent propager la mort autour de toi... alors ok ca te protège pas mais ca protège les autres...

alors excuse moi, je vais continuer a protéger ta famille et puis tant pis pour la mienne 

Il y a quelques vrais malades qui pourraient être guéris avant l'hôpital par le protocole Raoult qui est loin d'être une daube puisqu'il n'a eu que 0,5% de décès alors que le score total français était de 15 % ! on a maintenant 6 mois de retour d'expérience pour ne plus avoir de doute, en France et partout dans le monde.

Les masques ne protègent pas plus des postillons (sauf des gros et encore quand ils s'évaporent ou diffusent, le virus est libéré) dont certains sont presqu'aussi petits que les virus, de plus ils sont mal utilisés avec des fuites tout autour. Voir les tests avec la fumée des vapoteurs ! Certes, ça part beaucoup moins devant mais beaucoup tout autour ! Sans parler des masque saturés de microbes à cause de leur utilisation prolongée, ils ne sont pas du tout faits pour ça

Les masques ne protègent pas plus dans un sens que dans un autre. Notre vraie protection c'est notre système immunitaire et les médicaments efficaces qu'on n'a pas le droit d'utiliser.

Sinon si vous voulez vraiment protéger, la désinfection des mains et des objets est bien plus efficace que le port du masque.

Portrait de bonheur-25
19/septembre/2020 - 11h15

En inde c'est plus de 100 000 cas par jour, ils vont dépasser les USA dans qq semaines.

il faut tout bloquer a nouveau, il y a que comme ca qu'on va s'en sortir, ceux qui ne mettent pas de masque devrait aller en prison pour mise en danger de la vie d'autrui 

Portrait de bonheur-25
19/septembre/2020 - 11h08
PhilRAI a écrit :

Vous êtes vraiment complètement atteint par le lavage de cerveau ambiant ! L'épidémie est terminée, on trouve principalement que des cas non malades, et encore il se pourrait bien que 90% des cas seraient des faux positifs, les masques ne protègent pas contre les virus, c'est dans leur notice d'utilisation, par contre il est toujours interdit aux généralistes de prescrire le traitement Raoult qui guérit les malades, mais ça visiblement ça n'est pas arrivé jusqu'à votre cerveau.

faut savoir, il n'y a plus de malade, mais faut que raoult déverse sa daube...

quant aux masques ils ne protègent pas du virus, mais ils empêchent que tes postillons, tes miasmes viennent propager la mort autour de toi... alors ok ca te protège pas mais ca protège les autres...

alors excuse moi, je vais continuer a protéger ta famille et puis tant pis pour la mienne 

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2020 - 10h39
bonheur-25 a écrit :

je suis pour un reconfinement general europeen de 2 mois avec fortes amendes en cas de sorties, y en a marre des gens qui ne mettent pas leur masque, ils sont plus forts que les autres

 

Vous êtes vraiment complètement atteint par le lavage de cerveau ambiant ! L'épidémie est terminée, on trouve principalement que des cas non malades, et encore il se pourrait bien que 90% des cas seraient des faux positifs, les masques ne protègent pas contre les virus, c'est dans leur notice d'utilisation, par contre il est toujours interdit aux généralistes de prescrire le traitement Raoult qui guérit les malades, mais ça visiblement ça n'est pas arrivé jusqu'à votre cerveau.

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2020 - 10h35
colin33 a écrit :
en Gironde des gens organisent des mariages 100pers et plus avec le concours de traiteurs qui profitent du chômage partiel, mettant ainsi leur personnel en danger. que fait la prefecture, la direction du travail ils s'en foutent !!!

Au lieu de vous plaindre de ces gens qui entendent vivre normalement alors que l'épidémie est terminée depuis le mois de mai, attaquez-vous plutôt aux politiques qui interdisent le traitement Raoult qui guérit les vrais malades en 48h avant que la maladie ne dégénère.

Portrait de colin33
18/septembre/2020 - 21h43 - depuis l'application mobile

en Gironde des gens organisent des mariages 100pers et plus avec le concours de traiteurs qui profitent du chômage partiel, mettant ainsi leur personnel en danger.
que fait la prefecture, la direction du travail ils s'en foutent !!!

Portrait de bonheur-25
18/septembre/2020 - 20h39

je suis pour un reconfinement general europeen de 2 mois avec fortes amendes en cas de sorties, y en a marre des gens qui ne mettent pas leur masque, ils sont plus forts que les autres

 

Portrait de Oh Yes It's Good
18/septembre/2020 - 18h58

0,04% des élèves testés positifs (combien d'asymptomatiques ?) et on ferme des classes. Y'a quand même un problème. smiley