31/08/2020 13:01

Le propriétaire de TikTok se conformera à la nouvelle réglementation de Pékin sur les exportations, ce qui pourrait compliquer la vente des activités américaines de l’entreprise

Le groupe chinois Bytedance, propriétaire de la populaire application vidéo TikTok, a déclaré dimanche dans un communiqué qu’il « respecterait strictement » les nouvelles règles d’exportation de la Chine, ce qui pourrait compliquer la vente des activités américaines de l’entreprise, à laquelle pousse Donald Trump.

Walmart avait confirmé jeudi qu’il s’était allié avec Microsoft dans les négociations pour racheter à ByteDance l’appli de partage de vidéos. Interrogé par l’AFP, Walmart n’avait pas réagi. « L’entreprise n’a rien à communiquer sur le sujet », a indiqué de son côté à l’AFP une porte-parole de Microsoft.

TikTok est depuis plusieurs semaines au centre d’une tempête diplomatique entre Washington et Pékin, et le président américain a signé le 6 août au nom de la « sécurité nationale » un décret visant à forcer ByteDance à vendre rapidement les opérations américaines de TikTok, qu’il accuse d’espionnage au profit de Pékin.

Mais le ministère chinois du Commerce a élargi vendredi aux « technologies à usage civil » les règles édictées par Pékin concernant l’importation et l’exportation de technologies. C’est la première fois depuis 2008 que la Chine modifie la liste des technologies soumises à des restrictions ou interdictions d’exportation.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions