27/08/2020 08:01

Le Havre - Un serveur poignardé dans un restaurant par un Afghan de 29 ans, à qui il reprochait de ne pas porter de masque - Grièvement blessé il a été hospitalisé en urgence

Un homme de 29 ans soupçonné d'avoir agressé au couteau le serveur d'un bar du Havre qui lui demandait de porter un masque dans l'établissement a été interpellé, nous dit l'AFP citant une "source policière". "Un homme de 29 ans, de nationalité afghane, est entré dans un restaurant de la plage du Havre en fin d'après midi. Il était ivre et ne portait pas de masque.

Un serveur lui a demandé d'en mettre un. L'homme est ressorti avant de revenir et de poignarder le serveur au thorax avec un couteau", a indiqué cette source. "La victime, âgée de 30 ans, est grièvement blessée mais son pronostic vital n'est pas engagé pour le moment", a-t-elle précisé.

Le suspect a été interpellé en sortant de l'établissement par des CRS et a été placé en garde à vue. Une enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté urbaine du Havre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tribouille
28/août/2020 - 02h09
Marsoise a écrit :

 Ils ne fuient pas la guerre, ils viennent la faire ici !

ça , c'est bien dit !

Portrait de Phantôme_
28/août/2020 - 00h14
jtmm a écrit :

Déménage aux US. Ils peuvent se constituer en milices là-bas.

Et le taux de criminalité y est infime...

@jtmm J'attends le jour où vous vous ferez agresser par ces "réfugiés" que vous défendez tant.

J'ai hâte alors de lire vos commentaires après coup.  (jtmm, c'est bien un diminutif de "je t'emm... ", parce que c'est exactement ce que je pense quand je lis vos commentaires foireux.)

Portrait de djbaxter
27/août/2020 - 14h29
Alhekine a écrit :

J'ai vu que l'histoire d'Augustin a changé, même s'il a pris un seul coup, c'est par derrière alors qu'il parlait avec un autre. 

Oui, çà reste toujours un lynchage avec un énorme coup dans le dos sans défense. C'est aussi caractéristique de ces groupes : attaques à plusieurs, par derrière. Plusieurs des graves agressions récentes médiatisées sur les médias régionaux rapportent encore des départs des agresseurs après une remarque ou une altercation puis reviennent avec d'autres racailles et des couteaux pour passer à l'action en traître.

J'offrirai bien un dictionnaire au Parquet qui dit "abandonner le scénario de lynchage".

Portrait de Marsoise
27/août/2020 - 10h07

 Ils ne fuient pas la guerre, ils viennent la faire ici !

Portrait de Azrael68
27/août/2020 - 10h06 - depuis l'application mobile

Sinon ...? Le gouvernement il agit quand ? Combien de personnes devront encore se faire agresser ou tuer avant que ce gouvernement bouge ? Si le gouvernement n’est pas capable de protéger ses concitoyens, il faudra bien que quelqu’un le fasse ! Le concitoyen lui-même ! Perso je me protégerai et protégerai ma famille coût que coût ! A bon entendeur

Portrait de Sitedemedia
27/août/2020 - 09h41

Faut vraiment faire quelque chose là. Courage à ce jeune serveur.

Portrait de djbaxter
27/août/2020 - 09h29
KenShiro a écrit :

Ça va commencer à devenir de plus en plus dur  pour nos cher bisounours de ne pas vouloir voir les problèmes que cause l'immigrations, quand on importe des gens qui n'ont pas nos valeurs, ni nos us et coutumes et ne compte pas les intégrer. 

Cet Afghan est juste un animal, et si il aime tant que ça la violence, retour des son pays où il pourra la vivre et l'exprimer en liberté. Mais pas pour longtemps, parce que là-bas c'est pas la même musique qu'en France et il finira très vite au fond d'un trou.

Non ce n'est pas dur pour eux, ils ignorent et c'est tout. Même avez le nez dans le caca par les innombrables cas d'agressions anti-Françaises depuis des années, ils continuent de crier à la récupération fasciste par la droite radicale extrêmement nazie. Et certaines journalistes font même, pour une fois le boulot d'investigation, mais seulement quand il s'agit de chercher les potentielles relations d'extrême droite d'une victime Française comme pour Augustin.

Portrait de djbaxter
27/août/2020 - 09h00

44% des affaires élucidées par la police de Bordeaux au 1er semestre 2020 sont des faits de mineurs migrants. Voilà juste un chiffre qu'on ne peut pas accuser de fasciste,  donné par Libération ce mardi 25 août.

Ajoutez à ce chiffre maintenant, les faits d'adultes migrants et autres binationaux. 

Maintenant, vous devez nier la relation entre immigration et délinquance.

Portrait de lemon
27/août/2020 - 08h46

tiens tiens, encore une chance pour la France à qui on a pas bien expliqué comment se comporter en société...

Portrait de geneva
27/août/2020 - 08h21

Retour à la case départ... frontière ! marre ! marre ! marre !!! Mais où allons-nous si le gouvernement ne donne pas un signe fort à ces types.

 
Portrait de auriol64
27/août/2020 - 07h53

C'est comme au pays, on fait sa propre justice!

France future terre de guerre.