20/08 11:49

Le quotidien Les Echos n'est pas disponible en kiosques et chez les marchands de journaux ce jeudi, à la suite d'une action de la CGT

Le quotidien Les Echos n'était pas disponible en kiosques et chez les marchands de journaux ce jeudi, à la suite d'une action revendiquée par la CGT du Livre (SGLCE), liée à la liquidation partielle de l'ancienne messagerie Presstalis. "Le quotidien Les Échos ne sera pas en vente (jeudi).

A Paris comme à Montpellier le SGLCE-CGT est plus que jamais mobilisé ! Les anciens salariés des SAD doivent avoir un avenir dans la presse !", avait annoncé sur Twitter Maxime Picard, un représentant du syndicat. Cette action de blocage s'inscrit dans le cadre d'un mouvement lancé par d'anciens salariés de la SAD, une des anciennes filiales régionales de Presstalis liquidées le 15 mai par le tribunal de commerce de Paris, ce qui a provoqué le licenciement de plus de 600 salariés.

Si les quotidiens ont repris les autres activités de Presstalis, rebaptisé "France Messagerie", cette liquidation partielle a provoqué de grosses difficultés de distribution dans plusieurs régions françaises.

A Lyon, la presse nationale n'a pas été distribuée pendant six semaines en mai/juin, tandis qu'à Marseille, aucun accord n'a été trouvé pour reprendre la distribution des journaux nationaux absents des kiosques depuis plus de trois mois (hormis le Figaro). Le 20 juillet c'est le journal Le Monde, puis le 31 juillet L'Équipe, et le 6 août Le Figaro, qui avaient été empêchés d'être distribués dans les kiosques par des actions similaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions