20/08/2020 11:16

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, annonce la fin des "deux hôtesses" sur le podium remplacées par un homme et une femme

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, qui a annoncé que désormais, ce serait une femme et un homme qui remettraient les maillots sur les podiums d'arrivée et non plus deux "hôtesses". "Vous aviez l'habitude de voir le champion entouré de deux hôtesses, avec cinq élus d'un côté et cinq représentants des partenaires de l'autre. Là, ce sera différent avec un seul élu et un seul représentant du partenaire du maillot jaune, ainsi qu'une hôtesse et un hôte pour la première fois", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Christian Prudhomme n'a pas précisé si le Tour de France mettait également fin à la tradition du "bisou" au vainqueur mais le contexte sanitaire semble de toute façon avoir eu raison de cette autre pratique décriée.

Depuis plusieurs années, des voix s'élèvent régulièrement pour demander la fin des hôtesses de podium. Une pétition en 2019 a même recueilli près de 38.000 signatures, estimant que les femmes "ne sont pas des objets, pas des récompenses".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Puivieu
20/août/2020 - 21h21

Ouais encore une super combat remporté pour la cause féministe... On sent que notre société a vraiment progressé grâce a ce genre de victoire ultra importante. 

Portrait de censure64
20/août/2020 - 13h04

Ridicule !

Portrait de hummerH2
20/août/2020 - 12h00

La prochaine étape sera certainement la suppression du maillot jaune après qu'une association quelconque représentant 3 paumés l'ai accusé d’être un maillot raciste, affirmant que se grimer en jaune est insultant pour les asiatiques.

Portrait de lahainesurinternet
20/août/2020 - 11h22

La soumission à la secte néo-féministe et à toutes les lobbies de la gauche diversitaire en général est pathétique et grave.

Portrait de hamilton
20/août/2020 - 11h20

Avec 2 couleurs de peau différentes, un des 2 arborant un badge LGBT.

Un handicap sur un des deux aurait été un plus, et cet oubli est regrettable. smiley