11/08 08:11

Coronavirus - Une rave-party interdite en Lozère regroupe près de 7.000 personnes - La préfecture décide de confiner les participants pour éviter un cluster - Regardez

Selon la préfecture de Lozère, entre 5.000 et 7.000 fêtards étaient encore hier sur un terrain agricole du parc national des Cévennes, où ils s’étaient rassemblées illégalement samedi soir pour une rave-party. Cela en dépit de la jauge maximale de rassemblement fixée par les autorités à 5.000 personnes pour limiter la propagation du Covid-19. Dès dimanche 8h, des gendarmes avaient barré l’accès pour empêcher d’autres raveurs de rejoindre la fête. Les autorités ont aussi distribué des masques et du gel hydroalcoolique aux raveurs.

“Deux escadrons de la gendarmerie mobile, soit 120 hommes, ainsi que 50 gendarmes départementaux se relaient sur place pour surveiller le site et éviter que les véhicules ne repartent pour des questions sanitaires, liées au risque de propagation du Covid-19, et aussi de sécurité routière”, a indiqué la préfecture à l’AFP.

“Beaucoup de personnes ne sont pas en état de conduire”, a-t-elle ajouté. Les gendarmes ont procédé à des verbalisations pour alcoolémie et usages de produits stupéfiants. Par ailleurs le rassemblement est situé sur un plateau calcaire, le Causse Méjean, traversé par des gorges, a rappelé la préfecture.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Petoulet
11/août/2020 - 16h07
shuffleup a écrit :
j'ai eu l'occasion de me rendre dans une rave, les participants se foutent complétement de leur santé, car 90% sont drogués. il le faut pour supporter cette"musique" industrielle à un volume délirant pendant des jours.

Bref,c'est bien ce que je pensais,des dégénérés totaux peut-être pire que les racailles de cité.

Et ceux-la ce sont de bons petits blancos pour le coup

Portrait de geneve
11/août/2020 - 11h27

On marche sur la tête en France, et de plus en plus... Défense de rassemblements ! et à quoi assiste-t-on ? 7000 personnes se rassemblent pour plusieurs jours.

Que fait-on ? On verbalise... Que non ! on amène pompiers, ambulances, etc... pour les surveiller... Elle est pas belle la vie ?

Pendant ce temps-là, si vous n'avez pas votre masque, on vous verbalise... C'est ce que l'on appelle "se foutre de notre gueule !"

A quand un gouvernement digne de ce nom ?

  
Portrait de Vieux fêtard
11/août/2020 - 10h12
Vieux fêtard a écrit :

C'est la fête...C'EST LA FÊTE:party::beer::beer::beer:

                                                    C'est la Fête

Portrait de Vieux fêtard
11/août/2020 - 10h12

C'est la fête...C'EST LA FÊTEsmileysmileysmileysmiley

                                                    

Portrait de jarod.26
11/août/2020 - 10h01
un rave party qui peut durer 15 jours minimum ! cool les gars =)
Portrait de lucieat
11/août/2020 - 09h17

Je mettrais des gendarmes sur tous les accès au champ et je ferai payer 200€ à chaque participant quand ils partiront pour dédommager le propriétaire, plus une amende pour tapage nocturne, occupation illégale de propriété privée, etc...

Portrait de shuffleup
11/août/2020 - 08h34 - depuis l'application mobile

j'ai eu l'occasion de me rendre dans une rave, les participants se foutent complétement de leur santé, car 90% sont drogués. il le faut pour supporter cette"musique" industrielle à un volume délirant pendant des jours.