31/07 11:36

Un conducteur de tramway frappé hier soir à Dijon après avoir réclamé le port du masque - Deux mineurs placés en garde à vue

Deux mineurs étaient en garde à vue vendredi après avoir frappé la veille au soir à Dijon un conducteur de tram qui leur demandait de porter leurs masques de protection contre le coronavirus, selon des sources concordantes.

"Deux mineurs sont actuellement en garde-à-vue pour agression de chauffeur", a indiqué à l'AFP le parquet de Dijon, sans donner plus de précisions sur ces agresseurs présumés. "Une enquête est en cours", a ajouté de son côté la direction départementale de la sécurité publique de Côte d'Or.

L'incident a eu lieu jeudi vers 18h30, en centre-ville de Dijon.

"Le conducteur est sorti de sa cabine. Il a rappelé les consignes du port de masque obligatoire aux voyageurs. Il y a eu des échanges verbaux, puis des échanges de coups. Il a été frappé au visage, le nez ensanglanté", a raconté à l'AFP Frédéric Pissot, délégué CGT du réseau de transports Divia, confirmant une information de France Bleu Bourgogne.

Le respect des gestes barrières a déjà suscité des "invectives, des menaces" à l'encontre d'agents du réseau qui couvre la métropole de Dijon, "mais c'est la première fois qu'il y a des coups", a affirmé Frédéric Pissot.

Les pompiers ont confirmé à l'AFP avoir pris en charge jeudi soir un agent de Divia de 52 ans et transféré le "blessé léger" à l'hôpital.

"On est relativement inquiet", a noté M. Pissot, soulignant que "la CGT (avait) demandé le retour de tous les véhicules au dépôt le soir-même" de l'agression, ce que la direction n'a pas voulu accepter.

Contactée par l'AFP, Divia a indiqué qu'"une seule personne avait demandé son droit de retrait" et que l'activité du réseau s'était poursuivie normalement.

Jeudi soir, un mineur a été placé en garde à vue à Orléans après avoir frappé un conducteur de bus qui réclamait le port du masque. Ce dernier s'est vu prescrire 4 jours d'ITT (incapacité totale de travail) en raison, notamment, d'une blessure à l'oeil.

Le 10 juillet à Bayonne, un chauffeur de bus, Philippe Monguillot, était décédé après avoir été violemment agressé par deux hommes alors qu'il voulait contrôler le ticket d'un passager et exigeait le port du masque pour trois autres.

Ce décès avait suscité une profonde émotion et des condamnations unanimes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de laurent28320
1/août/2020 - 10h16 - depuis l'application mobile

La moutarde leur est montée au nez

Portrait de dominique.
31/juillet/2020 - 19h15
vévert88 a écrit :

profil de ces jeunes sauvageons ? Et qu'on publie les noms et prénoms

et si on commençait par donner nos noms et prénoms

Portrait de fdupont
31/juillet/2020 - 19h10 - depuis l'application mobile

Les travaux forcés a ces petits cons...

Portrait de bernard60
31/juillet/2020 - 16h53
twilight zone 2 le retour a écrit :

c'est un peu clairement ce qui est deja en train de se passer....

ha bon mais ou parce que je ne voies pas d'actualités la dessus 

 

Portrait de ΙΧΘΥΣ
31/juillet/2020 - 16h28

Tant que la population ne sera pas prête à se lever comme un seul homme pour les jeter hors du bus à coups de pieds dans le derche, les chauffeurs se feront tabasser.

Portrait de .Kazindrah.
31/juillet/2020 - 16h20

Il y a aussi tous ceux qui portent un masque en entrant pour qu'on les laisse passer tranquillement et qui le baissent ou le retirent dès qu'ils sont à l'intérieur. Le conducteur ne peut pas tout surveiller tout le temps.

Portrait de lysniais
31/juillet/2020 - 15h52
vévert88 a écrit :

profil de ces jeunes sauvageons ? Et qu'on publie les noms et prénoms

Vous ne les aurez pas évidemment. Par contre le gars qui avait tiré sur une synagogue l'année dernière, on avait le nom, le prénom et la photo. Bien sûr c'était un blanc bien de chez nous. Vive les médias!!!!

 

Portrait de falko
31/juillet/2020 - 14h55

Mineurs ou pas si il y a mise en danger de la vie d'autrui direction prison ferme et savonete journaliere jusque a ce q'ils commencent a ecrire des livres sur la paix et l'amour entre humains lol

Portrait de hummerH2
31/juillet/2020 - 12h57
KenShiro a écrit :

Vous avez oublié "des Montaigne." d’après Francis Huster  ^^

Et lors d'un passage sur une chaine info, un député socialiste avait même ajouté sa petite cerise ultime sur le gâteau, en guise d'argument "de la mort qui tue" pour attirer le chaland.

Des médecins, ingénieurs, scientifiques, et même des footballeurs !!!

Véridique !!! smiley

Portrait de hummerH2
31/juillet/2020 - 12h34

Ces 2 mineurs violents risquent de subir les foudres sévères et implacables de la justice Française !!!: Un rappel à la loi.smiley

Portrait de bernard60
31/juillet/2020 - 11h59
twilight zone 2 le retour a écrit :

de toute façon,beaucoup de flics ne reconduisent pas leur contrat ou veulent se barrer....je discutais deja il y a deux ans avec  un flic arabe de bordeaux qui disait etre degouté par son metier ou il ne pouvait rien faire contre la racaille et que la racaille le savait tres bien donc lui ne prolongera pas son contrat comme tant d'autres de ces collegues quand ceux là ne demissionnent pas...

serons nous obligé un jour nous citoyens de faire respecter l'ordre à la place des FO je me le demande