27/07 16:16

La DGCCRF annonce avoir mené 41.600 contrôles et traqué les masques trop chers, les faux désinfectants et les arnaques aux produits "miracles" anti-Covid-19

Particulièrement vigilante sur les prix des masques et des gels hydroalcooliques durant la crise sanitaire, la DGCCRF a indiqué lundi avoir mené 41.600 contrôles et traqué les arnaques aux produits "miracles" anti-Covid-19.

Dès avril, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a travaillé en collaboration avec les douanes, la gendarmerie et des contrôleurs financiers et fiscaux, dans une "task force" nationale contre les fraudes et escroqueries liées au coronavirus.

"Il y a eu douze +retrait-rappel+ de gels hydroalcooliques et on a trouvé des lots de masques non-conformes dans le cadre de la +task force+ qui ont donné lieu à des retraits du marché ou des interdictions de commercialisation", a expliqué la directrice de la DGCCRF, Virginie Beaumeunier, lors d'une conférence de presse.

Certains gels hydroalcooliques contenaient par exemple une dose d'alcool insuffisante pour une désinfection satisfaisante. Des agents ont également été formés aux contrôles sur internet pour identifier "les arnaques, comme de fausses lampes désinfectantes, de faux stérilisateurs, de faux compléments alimentaires", a détaillé Virginie Beaumeunier.

"Dans les prochains mois, la DGCCRF sera particulièrement vigilante sur les délais de paiement, qui sont susceptibles d'entraîner des faillites en chaîne", a assuré pour sa part le ministre délégué aux PME, Alain Griset, ajoutant que des "sanctions exemplaires" seront appliquées aux mauvais payeurs qui ont bénéficié de l'aide de l'Etat.

En 2019, quelque 22 millions d'euros d'amendes pour non-respect des délais de paiement ont été infligées à 209 entreprises, selon le rapport annuel de la DGCCRF publié lundi. En ciblant les "fraudeurs du quotidien", la direction a contrôlé près de 100.000 établissements et 15.000 sites internet et elle a enregistré plus de 55.000 réclamations de consommateurs.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Triconet
28/juillet/2020 - 00h51

Faut être très con !

Portrait de boubouline1
27/juillet/2020 - 19h02
hummerH2 a écrit :

Le problème, encore une fois viens de la législation qui est mal foutue, et le pire c'est que votre produit ne contenant que 40% d’éthanol peut être parfaitement aux normes et tout à fait légal si il est vendu en tant que produit cosmétique dont la fonction est avant tout nettoyante, il a donc le droit à l'appellation "gel hydroalcoolique", mais sera bien sur totalement inefficace contre tout virus.

Un gel hydroalcoolique efficace contre le coronavirus doit, comme vous le savez certainement, comporter au minimum 60% d'éthanol, mais surtout il faut bien regarder la mention " norme EN14476" pour être sur que le produit qu'on achète soit efficace contre le coronavirus.

En pleine pandémie, il est quand même fort regrettable de pouvoir trouver des produits sous l’appellation "gel hydroalcoolique" qui soit "légal" mais totalement inefficace contre le virus.:~

Oui c'est même "criminel" car l’utilisateur lambda  pense qu'il est protégé après avoir utilisé ces produits. Du coup il baisse la garde.

Dans le même ordre d’idée, bon nombre de masques portent la mention "protège contre 99,9 pour cent des ...bactéries..Tout le monde ne fait pas le distinguo bactéries ,virus ...Et "On " laisse faire !!Comme vous le soulignez :c'est légal!

Portrait de hummerH2
27/juillet/2020 - 18h43
boubouline1 a écrit :

Ah bon ? Il y a encore du boulot. Drive Leclerc chez moi gel hydroalcoolique.taux éthanol 40 pour cent. Mieux vaut prendre une bonne gnôle sortie à plus de 60 de l alambic.

 

Le problème, encore une fois viens de la législation qui est mal foutue, et le pire c'est que votre produit ne contenant que 40% d’éthanol peut être parfaitement aux normes et tout à fait légal si il est vendu en tant que produit cosmétique dont la fonction est avant tout nettoyante, il a donc le droit à l'appellation "gel hydroalcoolique", mais sera bien sur totalement inefficace contre tout virus.

Un gel hydroalcoolique efficace contre le coronavirus doit, comme vous le savez certainement, comporter au minimum 60% d'éthanol, mais surtout il faut bien regarder la mention " norme EN14476" pour être sur que le produit qu'on achète soit efficace contre le coronavirus.

En pleine pandémie, il est quand même fort regrettable de pouvoir trouver des produits sous l’appellation "gel hydroalcoolique" qui soit "légal" mais totalement inefficace contre le virus.smiley

Portrait de boubouline1
27/juillet/2020 - 18h06

Ah bon ? Il y a encore du boulot. Drive Leclerc chez moi gel hydroalcoolique.taux éthanol 40 pour cent. Mieux vaut prendre une bonne gnôle sortie à plus de 60 de l alambic.

 

Portrait de Vaccin_COVID_Obligatoire
27/juillet/2020 - 16h28

smiley