26/07/2020 17:30

Kanye West s'excuse auprès son épouse Kim Kardashian : "Kim je sais que je t'ai blessée. S'il te plaît pardonne moi. Merci d'avoir toujours été là pour moi "

Alors que Kanye West avait fait les gros titres en attaquant son épouse Kim Kardashian et sa belle-mère Kris Jenner sur Twitter, l'artiste a de nouveau tweeté. Mais il a cette fois-ci tenu à s'excuser auprès de la mère de ses enfants. «Je voudrais m'excuser auprès de mon épouse Kim pour avoir rendu public une chose aussi privée. Je ne l'ai pas protégée comme elle m'a toujours protégé. Kim je sais que je t'ai blessée. S'il te plaît pardonne moi. Merci d'avoir toujours été là pour moi», a écrit le père de famille dans un tweet publié le 25 juillet.

L'épouse de Kanye West, Kim Kardashian West, avait évoqué mercredi les troubles bipolaires auxquels est sujet son mari en demandant de faire preuve de «compassion et (d')empathie» à son égard. Après des jours de déclarations délirantes et injurieuses envers sa femme et sa belle-mère, le rappeur, bipolaire, a fait son mea culpa.

Il avait semble-t-il traversé une phase maniaque de la maladie mentale. Une tempête s'était alors déclarée au sein du couple si bien que les spéculations allaient bon train sur un éventuel divorce entre les deux stars.

Dimanche 19 juillet, pour son premier meeting en tant que candidat à l'élection présidentielle américaine, Kanye West avait fait une déclaration très personnelle. Il avait assuré avoir songé à l'IVG lorsque son épouse, Kim Kardashian, était tombée enceinte pour la première fois. «J'ai failli tuer ma fille! J'ai failli tuer ma fille!», s'était-il écrié. S'en était suivie une série de tweets de la part du rappeur dans lesquels il avait violemment chargé son épouse et sa belle-mère.

«Kris et Kim ont fait une déclaration sans mon approbation... ce n'est pas ce qu'une femme devrait faire. La suprématie des Blancs», avait-il notamment écrit.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fredparis02
27/juillet/2020 - 08h16 - depuis l'application mobile

Le pauvre monsieur !!!
Tellement à plaindre.