23/07/2020 10:30

Donald Trump a annoncé cette nuit renforcer les effectifs des agents fédéraux à Chicago, après une résurgence de la violence dans la troisième ville des Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a annoncé cette nuit renforcer les effectifs des agents fédéraux à Chicago, après une résurgence de la violence dans la troisième ville des Etats-Unis et malgré l'opposition de la maire démocrate de la métropole. Très critiqué pour sa gestion de la pandémie de coronavirus à un peu plus de trois mois de l'élection présidentielle, le milliardaire républicain, candidat à sa réélection, fait notamment campagne sur le retour à "l'ordre". Et face à une criminalité en hausse cet été dans les grandes villes du pays, comme New York, Chicago, Philadelphie, Los Angeles, Atlanta ou Baltimore, il fustige les responsables démocrates de plusieurs cités en les accusant de laxisme.

"J'annonce une forte hausse des forces de l'ordre fédérales dans les populations affectées par la criminalité violente", a-t-il dit depuis la Maison Blanche. Le ministère américain de la Justice va "immédiatement augmenter le nombre d'agents de la police fédérale dans la ville de Chicago", a-t-il ajouté.

Présent aux côtés du président, Bill Barr, le ministre de la Justice, a précisé que l'opération concernerait Chicago, Kansas City et Albuquerque. Environ 200 agents seront envoyés à Chicago, 30 à Albuquerque (Nouveau-Mexique), et 200 se trouvent déjà à Kansas City (Missouri), a-t-il dit.

"L'opération a d'abord été lancée le 8 juillet à Kansas City, conséquence de la promesse du président Trump d'aider les villes américaines récemment affectées par des violences", selon un communiqué du ministère de la Justice. Selon M. Barr, les agents fédéraux travailleront "main dans la main" avec la police et ne doivent pas être confondus avec les forces de l'ordre fédérales impliquées dans la réponse anti-émeutes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lysniais
23/juillet/2020 - 12h22

Face au laxisme habituel des démocrates qui se servent de ça a but électoraliste, Trump est bien obligé de faire rétablir l'ordre!! Et il a raison!!