13/07 09:51

Coronavirus - Le Premier ministre, Jean Castex, laisse entendre qu’une réflexion sur le port du masque obligatoire dans les lieux fermés est engagée

Le Premier ministre a laissé entendre qu’une réflexion sur le port du masque obligatoire dans les lieux fermés était engagée. 

Interrogé par la presse en Guyane où il fait une visite express, le chef du gouvernement a déclaré que « le port du masque est l’une des manières de prévenir la propagation de l’épidémie ». «La question de développer l’usage et le port du masque est bien à l’étude, en particulier cela surtout concernerait prioritairement tous les lieux, quels qu’ils soient, clos», a-t-il ajouté. Car « la circulation du virus se constate d’autant plus que les lieux sont fermés ». «Dans la réglementation existante, dans un certain nombre de ces lieux fermés comme les transports publics, le port du masque est obligatoire », a souligné le Premier ministre.

Quatorze médecins de renom ont réclamé samedi dans une tribune publiée dans Le Parisien « le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos » pour éviter que l’épidémie de Covid-19 ne reparte, constatant un relâchement dans le respect des gestes barrières. « Il serait vraiment très regrettable de ne pas utiliser ces moyens efficaces et accessibles » pour freiner l’épidémie, « que sont : le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos, la distanciation physique autant que possible et le lavage des mains », plaident-ils.

Ils s’inquiètent de « signaux faibles qui commencent à apparaître et doivent nous alerter sur un possible redémarrage massif des transmissions ». Dans ce texte, rédigé par Antoine Pelissolo, professeur en psychiatrie, et Jimmy Mohamed, médecin généraliste et chroniqueur sur Europe 1, ils reconnaissent que le masque « reste inconfortable ».

Mais ils soulignent que « contrairement au début de l’année », on sait maintenant qu’il est « une condition importante pour limiter la diffusion du virus » si « tout le monde le porte » et que « nous avons aujourd’hui les stocks nécessaires ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
14/juillet/2020 - 09h56
hummerH2 a écrit :

Pas besoin de réfléchir. Faut le faire !

Réponse du parfait mouton ! Mais quand donc les Français se mettront-ils à réfléchir ? L'épidémie est passée, il n'y a plus besoin de masques, il faut arrêter d'accepter les contraintes imposées par ceux qui ont prouvé leur incompétence et leur irresponsabilité en faisant systématiquement tout à l'envers ce qui a provoqué des milliers de morts.

Portrait de sunHolliday76
13/juillet/2020 - 13h36
Kratus a écrit :

Pendant que dans les autres pays les responsables agissent en France on réfléchit et c'est pour tous les choix et les décisions à tous les niveaux... On ferait d'énormes économie de fonctionnement si on supprimait tous ces gens payés pour donner leur avis et retarter de nombreuses décisions qu'il faudrait prendre vite... Rien d'étonnant de la part de dirigeants incapables de reconnaître que leurs choix n'étaient pas les meilleurs 

Mais une question se pose. Tout le monde voulait absolument des masques des masques des masques ! Aujourd'hui on en a foison, mais personne n'en met ?

Donc si demain le gouvernement dit que c'est obligatoire, j'ai du mal à croire que tout le monde le porte...

A un moment le gouvernement ne peut pas prendre la main de tout le monde (et on le voit de nombreuse reprise avec des fêtes et autre en france et dans le monde)

Du coup, c'est de la responsabilité de chacun. A toujours tout imposer, on risque l'effet contraire de celui recherché...

Portrait de Kratus
13/juillet/2020 - 11h06
hummerH2 a écrit :

Pas besoin de réfléchir. Faut le faire !

Trop simple... quand on voit les usines à gaz imposées aux commerçants pour avoir le droit de retravailler alors que dans les hypermarchés restés ouverts le masque n'était même pas obligatoire 

Portrait de Kratus
13/juillet/2020 - 11h00
hummerH2 a écrit :

Pas besoin de réfléchir. Faut le faire !

Trop simple... quand on voit les usines à gaz imposées aux commerçants pour avoir le droit de retravailler alors que dans les hypermarchés restés ouverts le masque n'était même pas obligatoire 

Portrait de Kratus
13/juillet/2020 - 10h46

Pendant que dans les autres pays les responsables agissent en France on réfléchit et c'est pour tous les choix et les décisions à tous les niveaux... On ferait d'énormes économie de fonctionnement si on supprimait tous ces gens payés pour donner leur avis et retarter de nombreuses décisions qu'il faudrait prendre vite... Rien d'étonnant de la part de dirigeants incapables de reconnaître que leurs choix n'étaient pas les meilleurs 

Portrait de hummerH2
13/juillet/2020 - 10h40

Pas besoin de réfléchir. Faut le faire !

Portrait de thiistiime
13/juillet/2020 - 10h37

Bien, Monsieur Castex !

Portrait de Germain Piéton
13/juillet/2020 - 10h35

Bonjour. Pensez à porter un masque dans les lieux clos, mais aussi lorsqu'il y a une forte concentration de population. Nous faisons peut-être parti des 24,3 % d'asymptomatiques (porteurs sains) dont l'organisme est infecté par un agent infectieux (virus, bactérie, parasite) mais qui ne présente pas de signes cliniques de cette infection. Autrement dit, nous sommes porteur de l'agent infectieux dans notre système sans être malade. En revanche, nous pouvons transmettre l'agent infectieux à d'autres personnes avec qui nous sommes en contact. Protégeons-nous et protégeons nos proches en continuant à respecter les gestes barrières. L’épidémie grippe espagnol (1918 1919) fit environ 408 000 morts en France, parmi lesquels Guillaume Apollinaire et Edmond Rostand. Dans le monde, le nombre de décès liés à cette pandémie a été évalué entre 50 à 100 millions. Je souhaite que notre gouvernement ne tergiverse pas trop longtemps. Cordialement.