14:31

Adidas et Puma annoncent interrompre à leur tour leur publicité sur Facebook et Instagram, au nom de la lutte contre la haine sur les réseaux sociaux

Les équipementiers sportifs allemands Adidas et Puma vont interrompre leur publicité sur Facebook et Instagram en juillet, rejoignant la liste des marques faisant une pause similaire au nom de la lutte contre la haine sur les réseaux. "Le racisme, la discrimination et les propos haineux ne doivent pas avoir leur place, ni dans notre entreprise, ni dans notre société", a déclaré Adidas dans un communiqué transmis mardi à l'AFP. Cette suspension concerne aussi sa filiale américaine Reebok.

Le rival Puma a pris cette même décision car "il est essentiel pour nous que tous nos partenaires défendent nos valeurs fondamentales et s'opposent au discours de haine", selon un communiqué distinct. La marque au cougar dit participer à un "effort global visant à créer des changements positifs" et à "améliorer la plateforme de Facebook en exigeant la suppression des conversations inexactes, hostiles et nuisibles", poursuit le communiqué. Près de 200 marques, dont Coca-Cola, Levis, Starbucks et Unilever, ont décidé de boycotter Facebook. La NAACP, la grande organisation de défense des droits civiques des Afro-Américains, une organisation de lutte contre l'antisémitisme, la Anti Defamation League, et d'autres associations ont appelé à un boycott de la publicité sur Facebook pendant le mois de juillet.

Tous les réseaux sociaux, mais Facebook tout particulièrement, se voient reprocher de ne pas faire assez pour éliminer les publications racistes ou haineuses sur son site. Ces critiques -qui ne sont pas neuves- ont pris de l'ampleur depuis la mort de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc à Minneapolis et dont la vidéo a choqué le monde entier et déclenché des manifestations anti-racistes aux Etats-Unis et ailleurs. Adidas avait rejeté il y a deux semaines des accusations lancées par des salariés aux Etats-Unis, pointant des problèmes raciaux sur leur lieu de travail. La marque aux trois bandes a indiqué mardi qu'elle allait développer d'ici 30 jours des "critères pour la création et le maintien d'un environnement cosmopolite et sûr" qu'elle devra s'appliquer à elle-même et que devront respecter ses partenaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vévert1416
30/juin/2020 - 18h30

Franchement on s'en tape un maximum ! Ils continueront malgré tout à faire fabriquer leurs produits à vil prix et parfois par des enfants.

Portrait de Dady cool
30/juin/2020 - 18h23

En fait, euh .... bin qu’ils arrêtent de faire de la pub, on s’en bat l’œuf en vrai. Parce que justement ils le font pour qu’on parle d’eux.

(Après bien d’accord avec dessous, les leçons d’humanité de certain c’est risible)

Portrait de hummerH2
30/juin/2020 - 17h40
KenShiro a écrit :

Quelle hypocrisie de toutes ces marques, qui ne suivent en réalité que le vent le plus favorable du moment. Contre le racisme, la sois disant haine aux USA, mais pas contre l'esclavage et le travail des enfants dans d'autres pays,  qui bizarrement les font leurs chaussures.

Alors question. Quand ces marques construiront des écoles dans ces pays, payerons ces parents, pour que ces enfants aillent s’instruire plutôt que de bosser dans leurs usines pour une misère dans des conditions de travaille honteuse ?

J'allais écrire sensiblement la même chose, mais vous l'avez fort bien fait avant moi ! smiley

Le comportement et le concours d'hypocrisie la plus profonde, la plus abjecte, de ces marques ces derniers temps, est juste à vomir !

Portrait de Parapluie
30/juin/2020 - 17h29

Et si non ces grandes marques n'auraient pas un ou deux mots à dire sur le travail forcé des Ouïghours en Chine ? Esclaves modernes travaillant dans leurs usines...

Portrait de Vigilence-nationale
30/juin/2020 - 15h15

Le prix nobel de connerie sera certainement attribué à l'une de ces marques ... A moins que l'oréal ne les coiffe sur le poteau

Je pense qu'il est temps d'appeler au boycott de ces marques mondialisées qui n'ont aucune leçon d'humanité à donner

Par exemple quand ils font bosser des gosses en Asie pour vendre leur pompe 300 balles en occident ils ont moins de scrupules

Portrait de KenShiro
30/juin/2020 - 15h00

Quelle hypocrisie de toutes ces marques, qui ne suivent en réalité que le vent le plus favorable du moment. Contre le racisme, la sois disant haine aux USA, mais pas contre l'esclavage et le travail des enfants dans d'autres pays,  qui bizarrement les font leurs chaussures.

Alors question. Quand ces marques construiront des écoles dans ces pays, payerons ces parents, pour que ces enfants aillent s’instruire plutôt que de bosser dans leurs usines pour une misère dans des conditions de travaille honteuse ?