29/06/2020 10:25

Brune Poirson s'énerve en direct sur CNews: "J'aurais dû venir avec une paire de couilles et la poser sur la table pour avoir le droit de parler!" - Regardez

Hier soir, sur le plateau de CNews, Brune Poirson s'est quelque peu emportée face à Sébastien Chenu lors de l'édition spéciale consacrée aux élections municipales.

Les deux invités ont d'abord évoqué la défaite de La République En marche, et la victoire du Rassemblement national à Perpignan: "Madame, on perd une ville quand on est sortant, ne dites pas n'importe quoi. On ne perd pas une ville dont on n'est pas sortant", d'abord lancé le porte-parole du Rassemblement National. Et Brunce Poirson de lâcher, agacée d'être coupée: "En fait, j'aurais dû venir avec une paire de couilles, et la poser sur la table, comme ça peut-être que j'aurai eu le droit de parler ! "

Et Sébastien Chenu de répondre "Ne soyez pas déplacée, Madame. Je viens d'arriver sur le plateau, vous avez eu une demi-heure."

La secrétaire d'État a alors surenchéri: "Tout se passe extrêmement bien, surtout quand je reçois des leçons de morale sur la colonne vertébrale, sur la cohérence de votre part alors que dois-je rappeler, il y a six ans, vous faisiez des pieds et des mains pour être sur la liste de Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris".

"C'est bon pour l'échange Tontons Flingueurs", a alors lancé Laurence Ferrari.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dragon75
29/juin/2020 - 14h01 - depuis l'application mobile
trublion01 a écrit :

Et bien moi je n'ai pas du tout été choqué et j'ai trouvé cette sortie pertinente, amusante, décalée et très rafraîchissante

Il n'y a pas une once de vulgarité dans ces propos. La vulgarité n'est pas dans les mots.

 

@trublion01 exactement la même chose!!!

Portrait de trublion01
29/juin/2020 - 13h47

Et bien moi je n'ai pas du tout été choqué et j'ai trouvé cette sortie pertinente, amusante, décalée et très rafraîchissante

Il n'y a pas une once de vulgarité dans ces propos. La vulgarité n'est pas dans les mots.

 

Portrait de 550 Stuzen CZ
29/juin/2020 - 13h27
Rols75 a écrit :

Imaginez une seconde qu'un homme dise quelque chose comme "dois-je ouvrir la chatte à l'antenne pour que l'on m'écoute"! Imaginez! Jugé en comparution immédiate et condamné aux galères. Autres temps, autres mœurs.

C'est tout à fait ça.  

 

Portrait de hummerH2
29/juin/2020 - 11h22

Elle est tout à fait à l'image de LREM et de ce gouvernement.

Une grosse dose d'arrogance mélangée avec pas mal de vulgarité, ce mélange imbuvable ajouté à une grosse louche d'incompétence, et vous avez la recette du fameux cocktail LREM .

Portrait de Mme Bémol
29/juin/2020 - 11h14

C'est l'effet Bigard,pas de gants on dit ce qu'on pense,brut de fonderie  !

On imagine déjà les débats quand Bigard sera candidatsmiley