24/06/2020 11:21

Rodez : La nouvelle vidéo choc de L214 met en cause un abattoir avec des animaux utilisés pour la fabrication du Roquefort - Le ministre de l'Agriculture ordonne la suspension immédiate de la chaine ovine de cet abattoir - VIDEO

Mise à jour - 11h16

Le ministère de l’Agriculture a suspendu mercredi l’agrément de la chaîne ovine de l’abattoir de Rodez (Aveyron) en annonçant une « inspection complète » des installations, où des « sévices graves » aux animaux ont été dénoncés par l’association de défense des animaux L214.

« Une vidéo publiée ce jour met en cause les conditions de mise à mort des agneaux à l’abattoir de Rodez. Elle montre des pratiques inacceptables avec des manquements graves aux règles de protection animale », indique le ministère dans un communiqué.

« Par conséquent, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, a demandé, ce jour, au préfet de l’Aveyron la suspension immédiate de l’agrément de la chaîne ovine de cet abattoir », selon la même source.

« Une inspection complète de l’abattoir est programmée ce jour par les services de l’Etat. Les conclusions de cette inspection devront permettre de déterminer quelles suites doivent être données », ajoute le ministère.

Selon L214, cet abattoir présente de « graves problèmes structurels et des pratiques d’abattage grandement déficientes ».

En 2016, les services vétérinaires avaient déjà constaté des « non-conformités majeures » pour l’étourdissement et la mise à mort des ovins dans cet abattoir.

Sur la vidéo publiée mercredi par l’association, on voit notamment des agneaux égorgés à vif à une cadence rapide.

.

L’association reproche à la filière le sort réservé aux agneaux, dont la naissance permet de déclencher la lactation des brebis. "Ceux qui ne sont pas gardés sur les exploitations pour remplacer leur mère sont engraissés dans des élevages intensifs puis envoyés à l’abattoir à l’âge de 4 mois. Cela concerne plus de 500 000 agneaux chaque année", affirme l’association.

Elle réclame des modifications dans le cahier des charges de l’appellation roquefort, avec l’ajout des interdictions "d’enfermer des agneaux toute leur vie dans des bâtiments sans accès au pâturage" et de "l’abattage sans étourdissement".

L’élevage Grimal et l’abattoir Arcadie Sud-Ouest ne sont pas les premières entreprises aveyronnaises visées par L214.

Par ailleurs, l'association demande à la Confédération générale des producteurs de lait de brebis et des industriels de roquefort la modification du cahier des charges de l'appellation d'origine 'roquefort' afin qu'il soit "interdit d’enfermer les agneaux toute leur vie dans des bâtiments fermés sans accès au pâturage". Pour les militants, "l’abattage sans étourdissement (des agneaux et des brebis) devrait être prohibé".

En 2018, l’élevage avicole Castes, à Mayran, a également fait l’objet d’une vidéo choc. L’association y dénonçait les mauvaises conditions de vie des animaux, en avançant notamment l’argument de la présence de poussins vivants dans les bacs d’équarrissage.

(Dans la vidéo ci-dessus Cnews a décidé de flouter les images en raison de leur violence. Elle ne sont pas flouttées dans la vidéo originale de L214)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LaLouise
24/juin/2020 - 18h22

Méfions nous de l'association L214. La provenance de leurs financements laisse un gros doute sur le sens de leur action (enfin celui qu'ils veulent nous faire croire).... Ils nous manipulent aux profit de l'industrie de la viande industrielle !!!

rechercher, il y a plein d'article sur les financements conséquents par les gafam d'L214

Ne vous laissez pas endormir, par pitié, c'est de la MANIPULAITON !!!

Portrait de lucieat
24/juin/2020 - 13h46

L'étourdissement c'est très récent, quelques décennies, et encore dans certains pays occidentaux, pour ne pas heurter la sensibilité des gens, dans le monde entier depuis des millénaires, on égorge les animaux pour les tuer, ma grand mère tuait elle même ses poules, lapins et le cochon par le "saigneur", ça ne choquait personne, c'était comme ça et puis c'est tout. Dans le monde entier je suis sure que 90% des animaux pour la consommation est tué de cette façon. et c'est valable pour tous les "inutiles", que faire des veaux mâles, des agneau, veaux, poussins mâles, ils ne servent à rien, qu'à être mangé puisque leur mère n'est là que pour donner du lait ou des oeufs, les paysans ne vont pas nourrir des bouches inutiles. Vous êtes bien contents de manger du fromage et des yaourts, mais il faut se demander d'où ils viennent

Portrait de Capri
24/juin/2020 - 13h19

Depuis le 19.06.2020, l'abattoir a une nouvelle présidente (Mme Dominique Bernard), qui dirige 21 sociétés (dont certaines très importantes), qui évolue dans le secteur des médias (ex groupe Hersant) - rien à voir avec l'activité de l'abattoir. Il s'agit d'une information publique (registre du commerce et des sociétés). Il n'y a pas un truc qui cloche ??

Portrait de Capri
24/juin/2020 - 13h12

Pétition signée. Comment est-il possible qu'un rapport de l'inspection sanitaire locale de 2016 soit resté apparemment sans suite ? 

Portrait de Capri
24/juin/2020 - 13h11
flore44770 a écrit :

comme d'habitude le profit avant tout ...boycottons le roquefort ...merci L214 de nous ouvrir les yeux sur toutes ces atrocités.

Euh... dans le cas présent, les agneaux sont tués pour faire de la viande, non ? Qui est consommée ? par qui ? Ah... par nous ?? Et aussi : le lait de brebis n'est pas juste là pour faire du roquefort non plus... si ? Bref, au-delà d'incriminer le Roquefort (c'est facile, il y a une "grosse Société" - au sens propre et figuré - derrière contrairement aux petits producteurs de formage), il faut se questionner de manière beaucoup plus globale... C'est le sens du message de L214 ; la pétition de l'association ne porte d'ailleurs pas sur le boycott du Roquefort... Ne vous trompez pas de combat !

Portrait de Jilou1994
24/juin/2020 - 12h30

Lorsque nous reprenons conscience que l'âme, cet atome d'énergie spirituelle, est incarné dans différents corps temporaires à cause de choix bon ou mauvais faits dans d'autres formes humaines dans des vies passées, alors il devient très facile de comprendre que ces âmes incarnées dans des corps d'agneaux subissent simplement des réactions karmiques.

Donc si nous ne voulons pas nous retrouver dans la même situation dans d'autres vies, nous devons réfléchir profondément à notre implication dans cette action qui est de consommer de la chair animale en dehors de toutes situations d'urgence, puisqu'il est démontré scientifiquement que nous n'avons aucunement besoin d'en consommer et de non plus coopérer à sa production. Paix et prospérité aux âmes sincères. 

Portrait de flore44770
24/juin/2020 - 12h14 - depuis l'application mobile

comme d'habitude le profit avant tout ...boycottons le roquefort ...merci L214 de nous ouvrir les yeux sur toutes ces atrocités.

Portrait de du32500
24/juin/2020 - 08h36

L214 demande la modification du cahier des charges de l'appellation d'origine 'roquefort' afin qu'il soit "interdit d’enfermer les agneaux toute leur vie dans des bâtiments fermés sans accès au pâturage". Pour les militants, "l’abattage sans étourdissement (des agneaux et des brebis) devrait être prohibé".

Qui sont les extrémistes L214 ou les producteurs ?