08/06 13:31

Coronavirus - Le gouvernement veut convaincre les entreprises de fournir des masques en tissu à leurs salariés plutôt que des masques chirurgicaux importés

Le gouvernement veut convaincre les entreprises de fournir des masques en tissu à leurs salariés plutôt que des masques chirurgicaux importés, face aux «surcapacités» dénoncées par certains industriels français reconvertis dans la fabrication de masques.

Alors qu'environ 450 entreprises françaises se sont converties à la fabrication de masques durant la crise sanitaire, parfois au prix d'investissements supplémentaires, «il y a 10% des entreprises qui se retrouvent avec des stocks sur les bras» aujourd'hui, a expliqué lundi la secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher sur RTL.

Une réunion a lieu lundi après-midi avec «l'ensemble de la filière» pour «préparer le plan d'action futur», a-t-elle ajouté.

Le gouvernement veut s'efforcer de convaincre les grandes entreprises d'équiper leurs employés en masques réutilisables «made in France», tout en musclant les stocks publics en masques tissus.

«Nous avons une mission (...) dont l'objectif est de convaincre les gros acheteurs de passer du masque à usage unique au masque textile lavable réutilisable, et d'expliquer que c'est bien un équipement de protection individuelle», a-t-elle martelé.

Un message qu'elle a notamment spécifiquement adressé à La Poste, précisant qu'il s'agissait d'une «transition essentielle».

«J'avais dès le 15 mai alerté la filière sur ce risque de surproduction» face à une demande potentiellement moindre qu'attendu, a observé Mme Pannier-Runacher.

«C'est quand même incroyable. On a un produit qui est écologique, qui a un rapport qualité-prix imbattable», pour plus d'une dizaine d'utilisations par comparaison avec les masques à usage unique, «et néanmoins on n'arrive pas à convertir les grandes entreprises à utiliser ce masque (en tissu), on préfère le masque chirurgical qui, lui, est importé de Chine», a insisté la secrétaire d'Etat.

«Ce produit n'existe que depuis deux mois, donc je peux comprendre que les employeurs n'aient pas fait tout le travail» d'identification des produits homologués et «les organisations syndicales ont pu à certains endroits être méfiantes», a-t-elle reconnu.

Par ailleurs, «l'Etat a passé des commandes vers des masques 100% français», d'autant qu'«un masque tissu (...) se conserve plus longtemps: il est plus rare d'avoir des moisissures sur un T-shirt que sur un masque chirurgical à usage unique», a-t-elle fait valoir.

Elle réagissait notamment aux déboires de l'entreprise Tissages de Charlieu, qui avait tôt rejoint «l'effort de guerre» de production de masques en France.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de À mon humble avis

Cette action du gouvernement paraît logique, certains dirigeants ont déjà dû le mettre en place dans leurs boîtes.. à savoir si les patrons y seraient de leurs poches? ou est ce qu’il y aurait des aides de l’Etat? car toutes les entreprises n’ont pas les mêmes moyens.. cela pourrait devenir un objet de communication pour certains? avec leurs logos.. même si le port du masque est vouer à disparaître dans quelques mois, en même temps que le virus..

Portrait de Harriet
8/juin/2020 - 14h27
hummerH2 a écrit :

Ce genre de masques existent déja.

Il y a  déjà pléthore de différents modèles de ce genre ,en tissus, ou certains même avec coque en silicone avec filtres à changer régulièrement. ;)

Tout à fait .... ça fait des semaines que je m'en suis procuré ... 

Un contributeur m'avait d'ailleurs demandé le nom de cette entreprise française (à l'époque) ...

Mais bon, comme le soulignait @JF_Lacour, c'est pas hyper confortable ... il faudra améliorer la "respirabilité" des masques en tissu ... j'en ai porté un (pas plus tard que ce matin) et traces sur le visage , impression de chaleur en respirant etc ... 

Bref, il faudra peaufiner le concept ... mais nous y arriverons !  smiley

Portrait de hummerH2
8/juin/2020 - 14h13
Harriet a écrit :

Il faudra de toute façon , trouver une alternative aux masques jetables qui sont une catastrophe écologique ...

J'ai l'intuition qu'il faudra s'habituer à cohabiter avec la Covid-19 et probablement d'autres virus , ce qui amènera à un usage régulier des masques , a fortiori dans les transports et les lieux confinés sans distanciation possible ...

Et comme le suggère @JF_Lacour, il faudra "travailler" à la création de masques à la fois confortables et réutilisables (changement de filtres, sans devoir jeter intégralement le dispositif  etc , et sans gabegie de plastique ...) .... 

Ce genre de masques existent déja.

Il y a  déjà pléthore de différents modèles de ce genre ,en tissus, ou certains même avec coque en silicone avec filtres à changer régulièrement. smiley

Portrait de Harriet
8/juin/2020 - 14h04

Il faudra de toute façon , trouver une alternative aux masques jetables qui sont une catastrophe écologique ...

J'ai l'intuition qu'il faudra s'habituer à cohabiter avec la Covid-19 et probablement d'autres virus , ce qui amènera à un usage régulier des masques , a fortiori dans les transports et les lieux confinés sans distanciation possible ...

Et comme le suggère @JF_Lacour, il faudra "travailler" à la création de masques à la fois confortables et réutilisables (changement de filtres, sans devoir jeter intégralement le dispositif  etc , et sans gabegie de plastique ...) .... 

Portrait de JF_Lacour
8/juin/2020 - 13h51

D'après ce que j'ai pu expérimenter personnellement les masques tissu ( ou FFP2 ) sont bien moins supportables que les masques chirurgicaux dès qu'il fait chaud.

D'ailleurs les pouvoirs publics coréens conscients de la difficulté de porter un masque par temps chaud et humide viennent juste d'homologuer et de commercialiser de nouveaux masques ultra légers à usage unique ou multiple ( sur les masques de marque Welkeeps un filtre interne mince peut être changé ).

NB : les masques dont devenus obligatoires en Corée dans tous les transports publics depuis le lundi 1er juin 

Portrait de hummerH2
8/juin/2020 - 13h40

«Nous avons une mission (...) dont l'objectif est de convaincre... et d'expliquer que c'est bien un équipement de protection individuelle», a-t-elle martelé.

 

Pas facile de bosser pour ce gouvernement !!!

 

Passer directement de la mission dont l'objectif est de convaincre... et d'expliquer que "Un masque ça ne sert à rien !!!" à la mission suivante " dont l'objectif est de convaincre... et d'expliquer que "Un masque est un équipement de protection individuelle", ca doit pas être facile tous les jours ... smiley