06/06 19:10

Racisme et violence : Manifestation dans plusieurs villes de France y compris à Paris où elles avaient été interdites - Incidents à Lille où la police utilise des lacrymogènes lors de la dispersion - Vidéo

L'onde de choc provoquée par la mort de George Floyd aux Etats-Unis continuait de se propager samedi en France où des manifestations contre les violences policières se sont tenues dans plusieurs villes malgré les restrictions sanitaires et des interdictions. Dans la capitale, quelques milliers de personnes ont bravé une interdiction préfectorale pour se rassembler place de la Concorde près de l'ambassade américaine et réclamer "justice pour tous" en brandissant des panneaux "Black Lives Matter", cri de ralliement du mouvement aux Etats-Unis.

L'onde de choc provoquée par la mort de George Floyd aux Etats-Unis continuait de se propager samedi en France où des manifestations contre les violences policières se sont tenues dans plusieurs villes malgré les restrictions sanitaires et des interdictions.

Surveillées de près par les autorités, les actions à Paris, Bordeaux , Lyon, Lille ou encore Rennes, visaient à rendre hommage à cet Afro-américain mort aux mains de la police le 25 mai mais aussi à dénoncer le "racisme" et "l'impunité" qui règneraient au sein des forces de l'ordre en France.

Dans la capitale, quelques milliers de personnes ont bravé une interdiction préfectorale pour se rassembler place de la Concorde près de l'ambassade américaine et réclamer "justice pour tous" en brandissant des panneaux "Black Lives Matter", cri de ralliement du mouvement aux Etats-Unis.

Des manifestants lors d'un rassemblement près de la place de la Concorde et de l'ambassade américaine, le 6 juin 2020 à Paris, pour dénoncer les violences policières "Je trouve scandaleux que toutes ces injustices (policières, ndlr) restent impunies et que l'Etat ne fasse rien", a assuré à l'AFP Dior, une étudiante sénégalo-ivoirienne venue participer à ce rassemblement encadré par des policiers déployés en masse. Scandant "pas de justice, pas de paix", d'autres manifestants commençaient à affluer vers 17H00 sur le Champ-de-Mars, près de la Tour Eiffel, pour participer à une action également interdite en raison de l'épidémie de Covid-19.

A Bordeaux, au moins 2.500 personnes ont défilé dans le calme derrière des banderoles dénonçant une "police raciste" et "l'impunité policière", "Nous n'avons pas pu participer aux manifestations aux Etats-Unis, alors on le fait ici", a expliqué Caroline Fache, Franco-américaine dont la famille s'apprête à rentrer aux Etats-Unis.

"Je ne veux pas que ma fille grandisse dans une société où les vies humaines n'ont pas toutes la même valeur". A Lyon, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre-ville. "La France se noie dans son racisme. Nous dénonçons les violences policières et le déni de silence des institutions", a assuré Arkya Sedime, membre du collectif des Afro-descendants.

A Rennes où de 700 à plus d'un millier de personnes ont manifesté, les participants ont fait corps autour d'Awa Gueye, la sœur de Babacar Gueye, tué par balles lors d'une intervention de police à Rennes en 2015 à l'âge de 27 ans. "Il y a 34 ans, j'étais étudiante et je manifestais déjà pour dénoncer la mort de Malik Oussekine. Aujourd'hui rien n'a changé", a assuré Nathalie Aubré-Connan, qui a ressorti sa pancarte "Touche pas à mon pote". Des rassemblements plus modestes se sont tenus à Metz, Nancy ou Béziers (Hérault) et des actions avaient déjà eu lieu la veille à Strasbourg et Clermont-Ferrand.

17h46: Incidents en cours à Lille où la police utilise des lacrymogènes lors de la dispersion, alors que jusque là tout se passait dans le calme

17h26: A Paris, les manifestants quittent le Place de la Concorde pour rejoindre le Champs de Mars qui était le deuxième point de manifestation annoncé

16h59: Appel à la dispersion lancé par les policiers et un regain de tension sur place à Paris

.

16h52: Selon un comptage de l'AFP, environ seulement 1.000 personnes sont massées devant l'ambassade des Etats-Unis pour protester contre la mort de George Floyd et contre les violences policières. Les forces de l'ordre sont également déployées en masse, et tiennent les manifestants à bonne distance du bâtiment.

Environ 1.000 personnes étaient rassemblées, ce samedi après-midi, près de l'ambassade américaine à Paris en hommage à George Floyd et pour dénoncer les violences policières en France, malgré une interdiction préfectorale, a constaté un journaliste de l'AFP. Des rassemblements se tenaient dans la journée dans d'autres villes en France en mémoire de cet Afro-américain dont la mort le 25 mai aux mains de la police a soulevé une vague d'indignation dans le monde entier. Réclamant «justice pour tous !» et brandissant des pancartes «Black Lives Matter» (Les vies des Noirs comptent), les manifestants parisiens se sont rassemblés en milieu d'après-midi place de la Concorde avant d'être tenus à l'écart de l'ambassade américaine par les forces de l'ordre déployées en masse et des barrières anti-émeutes. Cette mobilisation, tout comme celle prévue vers 17H00 sur le Champ-de-Mars, avait été interdite par le préfet de police de Paris au nom de l'état d'urgence sanitaire, qui proscrit les rassemblements de plus de 10 personnes.

16h50: Plus d'une centaine de personnes défilent aussi à Nancy en scandant "Police partout, justice nulle part", rapporte France Bleu Sud Lorraine.

16h16: A Toulouse la manifestation est interdite et de nombreux policiers empêchent toute réunion de plus de 10 personnes et donc bloquent la constitution d'une manifestation pour dénoncer les violences

.

16h06: De plus en plus de monde et des centaines de personnes sont maintenant réunies à Paris dans cette manifestation qui est interdite Place de la Concorde et tout se déroule dans le calme...

.

15h19: Images spectaculaires en provenance de Londres cette fois où des centaines de milliers de personnes sont en ce moment dans la rue pour marquer leur solidarité avec George Floyd

.

15h12: Images de la manifestation en Bordeaux

.

15h08: Images en provenances de Lyon de la manifestation

.

15h05: Malgré les interdictions plusieurs manifestations se déroulent en ce moment dont une à Paris, Place de la Concorde face à un important dispositif de sécurité devant l'ambassade des Etats-Unis, pour protester contre les violences policières et en hommage à George Floyd.

14h10: Début de la manifestation à Lyon où des centaines de personnes sont réunies pour manifester contre les violences policières

12h49: Manifestation contre les violences sexistes racistes et policières à Beauvais une centaine de personnes réunies place Jeanne Hachette

.

10h53: Dessin publié par Plantu dans Le Monde pour illustrer le débat sur la racisme et la violence

.

08h35: Vive inquiétude avant cette journée de samedi alors que le préfet de police de Paris a annoncé l'interdiction de « deux projets de rassemblements statiques devant l'ambassade des Etats-Unis », samedi, pour cause d'« urgence sanitaire ». Toutefois, les organisateurs comptent bien maintenir leur appel à se rassembler. Ailleurs en France, d'autres rassemblements sont aussi annoncés ce samedi dans plusieurs villes, à Lyon, Bordeaux, Nantes, Rennes, Marseille, Lille…

Le communiqué de la préfecture de Paris explique que ces rassemblements en mémoire de George Floyd « ne sont pas autorisés par le décret du 31 mai 2020 relatif à l'état d'urgence sanitaire qui proscrit tout rassemblement, dans l'espace public, de plus de dix personnes ».

En plus des « risques sanitaires », la préfecture avance comme motif d'interdiction « les troubles à l'ordre public que ces rassemblements peuvent générer, à l'instar des incidents et violences commis lors de celui du 2 juin dernier ».

Dans la soirée, Didier Lallement a également interdit pour les mêmes raisons des rassemblements sur l'esplanade du Champ-de-Mars, des appels à manifester à cet endroit samedi à 17 heures ayant été lancés sur les réseaux sociaux « sur le thème des "violences policières", sans aucune déclaration préalable auprès de la préfecture de police ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lilirose45
7/juin/2020 - 11h48
Wouhpinaise a écrit :

Concernant Mélenchon, il est fort possible que vous ayez raison.

Comme je le disais sur un autre post, la carrière politique de Mélenchon est morte et il fera tout pour déstabiliser le pouvoir en place.

Il y a qu'une seule chose que je reconnais pour Melanchon, c'est que c'est le roi des manipulateurs

C'est ça son but et le sort des noirs et des arabes en France, il s'en tape royal

Il essaie de ratisser large pour ses prochaines élections sauf qui a oublié que la plupart de ces gens là  ne votent pas Parce qu'il ne sont pas français

On a bien vu avec les européennes, ça  ne lui a pas porté chance

Portrait de Wouhpinaise
7/juin/2020 - 09h34
lilirose45 a écrit :

Le pire dans tout ça, c'est qu'une bonne partie de ceux qui défilent ont des cartes de séjour vraies ou fausses et des sans papiers. Ils ne sont même pas français.  

En plus, ils ne sont même pas conscients qui sont instrumentalisés par la gauche et l'extrême gauche

Mélenchon s'en tape des noirs et des arabes.

Son rêve, c'est de foutre le bordel en France donc il prend tous ceux qui n'ont pas la capacité de réfléchir et s'en sert comme des pantins. 

 Les autres, ils ne marchent pas, ils courent. 

Ils prennent l'exemple Georges Floyd qui n'a strictement rien avoir.

De plus, ce monsieur était américain et pas un émigré légal ou illégal qui ne s'assimile pas. Et ça, c'est valable dans toute l'Europe 

 

 

Concernant Mélenchon, il est fort possible que vous ayez raison.

Portrait de Sorj
7/juin/2020 - 09h05

Sibeth Ndiaye traitée publiquement en pleine manif de fille de collabos, de traitre, de renégat de la communauté par Sylvain Afoua, l'inénarrable fondateur de la Ligue de Défense Noire Africaine.

Le racisme intra communautaire en action.

Culte.

Portrait de lilirose45
7/juin/2020 - 08h57
bengalister a écrit :

Ils ont choisi leur jour pour manifester devant l'ambassade des Etats-Unis et poursuivre leur hystérie collective suite à la mort de 2 délinquants en France et aux Etats-Unis.

Allez voir le reportage de valeurs actuelles sur l'autre vérité sur l'affaire Adama Traoré, celle qu'Omar Sy ne veut pas entendre ou néglige.

Le pire dans tout ça, c'est qu'une bonne partie de ceux qui défilent ont des cartes de séjour vraies ou fausses et des sans papiers. Ils ne sont même pas français.  

En plus, ils ne sont même pas conscients qui sont instrumentalisés par la gauche et l'extrême gauche

Mélenchon s'en tape des noirs et des arabes.

Son rêve, c'est de foutre le bordel en France donc il prend tous ceux qui n'ont pas la capacité de réfléchir et s'en sert comme des pantins. 

 Les autres, ils ne marchent pas, ils courent. 

Ils prennent l'exemple Georges Floyd qui n'a strictement rien avoir.

De plus, ce monsieur était américain et pas un émigré légal ou illégal qui ne s'assimile pas. Et ça, c'est valable dans toute l'Europe 

 

 

Portrait de Mimosas06
7/juin/2020 - 08h11
bengalister a écrit :

Ils ont choisi leur jour pour manifester devant l'ambassade des Etats-Unis et poursuivre leur hystérie collective suite à la mort de 2 délinquants en France et aux Etats-Unis.

Allez voir le reportage de valeurs actuelles sur l'autre vérité sur l'affaire Adama Traoré, celle qu'Omar Sy ne veut pas entendre ou néglige.

Ce qui en dit long aussi sur la non-objectivité des médias c'est qu'ils n'arrêtent pas de tendre leurs micros aux manifestants et aux racailles, ce qui les conforte un peu plus dans le non respect de la loi et du pays dans lequel ils vivent,  encore ce matin sur les radios par ex. Par contre effectivement on ne les entends pas sur la réalités objective des faits.

Portrait de LesRipoublicains
6/juin/2020 - 23h44

Ce qui est débile, c'est l'interdiction de manifester du préfet Lallement.

C'était pourtant le moyen efficace pour mesurer les performances de l'appli STOP-COVID à grande échelle.

Aucune coordination au plus haut niveau de l'état ... et en plus, ils auraient pu fliquer les GJ. avec leur big brother à la française.

Portrait de bengalister
6/juin/2020 - 22h26

Ils ont choisi leur jour pour manifester devant l'ambassade des Etats-Unis et poursuivre leur hystérie collective suite à la mort de 2 délinquants en France et aux Etats-Unis.

Allez voir le reportage de valeurs actuelles sur l'autre vérité sur l'affaire Adama Traoré, celle qu'Omar Sy ne veut pas entendre ou néglige.

Portrait de Capri
6/juin/2020 - 21h54

Adama Traoré avait-il 1300 euros en cash et de la drogue sur lui ? Une relation d'Adama Traoré aurait-elle frappé jusqu'au sang un des gendarmes, tombé à terre, dans la poursuite à pied ? Adama Traoré était-il "défavorablement connu" des forces de l'ordre ? Pouquoi Adama Traoré s'est-il mis à courir lorsqu'il a vu les gendarmes et a tenté de s'échapper ? La situation aux USA (racisme endémique) me parait très différente de celle de la France. 

Portrait de yenavraimentmarre
6/juin/2020 - 20h35

Mais je croyais que ces manifestations étaient interdites ! Ce pays est vraiment sur une très mauvaise pente !

Portrait de LOL
6/juin/2020 - 20h21

quand est-ce qu'on manifeste pour sauver l'économie du pays?

Ce pays part en vrille...

Portrait de Parapluie
6/juin/2020 - 19h47

Oh mais ça se trouve toute cette violence dans les manifestations c'est comme aux Etats-Unis, ce sont les Russes qui sont derrière tout ça ! Ce n'est pas moi qui l'affirme mais Susan Rice, l'ancienne conseillère en sécurité de Barack Obama, dans une interview accordée à CNN...

Portrait de hummerH2
6/juin/2020 - 19h44
Batori a écrit :

Ils sont où les LBD ? C'est uniquement pour les GJ ?

Rangés dans le coffre des véhicules canons à eau, sous housse dans le garage, révisés, et prêt à l'usage pour un éventuel retour des GJ ! smiley

Portrait de pas de blague
6/juin/2020 - 19h39
Stuzen.CZ. a écrit :

Quand on confond le XX et le XY je doute fort de votre science de docteur en médecine. 

Bien vu, je ne suis pas médecin...Je me fie au taux de testostérone.

Les idées noires ressassées à longueur de journée peuvent avoir de multiples causes, manque de sommeil, manque de reconnaissance au travail, burn-out, problèmes familiaux...

 

 

Portrait de Batori
6/juin/2020 - 19h35

Ils sont où les LBD ? C'est uniquement pour les GJ ?

Portrait de lanafaco85
6/juin/2020 - 19h10
C'est Mon Avis a écrit :

Il devrait y avoir un article de loi : à partir du moment où vous faites quelque chose qui est interdit, c'est à vos risques et périls ! Si vous êtes blessé ou si vous blessez quelqu'un dans ce cas, vous serez seul à payer les dégâts et votre assurance ne vous couvrira pas ! Les forces de l'ordre étant là pour faire respecter la loi (que vous violez), ils ne seront pas inquiétés si vous êtes blessé par elles.

Arrivé à un moment, on ne peut plus laisser faire n'importe quoi ! La loi est là pour cadrer la vie en société, si vous ne la respectez pas, vous êtes hors la loi !

Bien d'accord avec vous !

Portrait de pas de blague
6/juin/2020 - 19h02
lilirose45 a écrit :

Les lrem sont tous des incompétents, c'est pour cela qui'ils vont se prendre une branlée aux élections municipales 

Mon cher Lili, contre les vomissements multi-quotidiens, l'Académie préconise Motilium, Vogalène, Vogalib. Ça marche aussi contre les invectives impulsives.

Ne me remerciez pas

Portrait de Mimosas06
6/juin/2020 - 18h48

Apparemment  certains ne comprennent pas le français et ne savent pas ce que veut dire  INTERDICTIONS... comment le gouvernement peut-il se faire respecter lorsqu'il n'est même pas capable de faire respecter ce qu'il dit, notre pays  devient un pays anarchique où chacun fait ce qu'il veut. C'est lamentable.

Portrait de lilirose45
6/juin/2020 - 18h14
Blek37 a écrit :

Et Castaner ,il a poker ,en ce moment, comme d'habitude !

Les lrem sont tous des incompétents, c'est pour cela qui'ils vont se prendre une branlée aux élections municipales 

Portrait de hummerH2
6/juin/2020 - 17h59

Et cette fois les canons à eau, ils sont ou ??? Au garage ????

Ils auraient été bien utiles pourtant aujourd'hui, à utiliser dès les toutes premières tentatives de regroupement, alors que toute manifestation était, sois-disant !!!, interdite !

Portrait de soly
6/juin/2020 - 17h42

Ce sont des manifestations pro délinquances...

Lorsque les Gilets Jaunes se sont faits estropier, perte d'un œil, main arrachée…, il n'y a pas eu de manif contre ça...

 

 

Portrait de shansa
6/juin/2020 - 17h28

Je plains les commerçants qui ont eu à  " subir " les gilets jaunes, le confinement et maintenant ces rassemblements 

Portrait de yannific
6/juin/2020 - 17h23
C'est Mon Avis a écrit :

Il devrait y avoir un article de loi : à partir du moment où vous faites quelque chose qui est interdit, c'est à vos risques et périls ! Si vous êtes blessé ou si vous blessez quelqu'un dans ce cas, vous serez seul à payer les dégâts et votre assurance ne vous couvrira pas ! Les forces de l'ordre étant là pour faire respecter la loi (que vous violez), ils ne seront pas inquiétés si vous êtes blessé par elles.

Arrivé à un moment, on ne peut plus laisser faire n'importe quoi ! La loi est là pour cadrer la vie en société, si vous ne la respectez pas, vous êtes hors la loi !

+10000000000000

Portrait de Batori
6/juin/2020 - 16h40

Donc on résume, les fascistes de gauche sont dans la rue en toute impunité et avec l'approbation de l'état.

Les gilets jaunes et autres patriotes savent ce reste à faire...mais là pas de doute l'état fera barrage.

La France sombre un peu plus chaque jour.

Portrait de MICMAH458
6/juin/2020 - 16h20

Ceux qui interdisent (ministre de l'intérieur, préfet) n'ont donc aucune autorité pour faire respecter LEUR loi.  Pourtant, j'ai le souvenir de manifestations de gilets jaunes interdites et qui, elles, n'ont pas eu lieu car il y avait presque autant de flics que de manifestants.

Portrait de licororne
6/juin/2020 - 16h05

Aujourd’hui la racaille se prend pour Martin Luther King , Nelson Mandela , Rosa Parks . Mais ne pas oublier qu’eux ne volaient pas des scooteurs ou plus …Rosa Parks dans son bus  allait au travail  chacun ses idoles …  

Portrait de Blek37
6/juin/2020 - 15h44

Et Castaner ,il a poker ,en ce moment, comme d'habitude !

Portrait de C'est Mon Avis
6/juin/2020 - 15h35

Il devrait y avoir un article de loi : à partir du moment où vous faites quelque chose qui est interdit, c'est à vos risques et périls ! Si vous êtes blessé ou si vous blessez quelqu'un dans ce cas, vous serez seul à payer les dégâts et votre assurance ne vous couvrira pas ! Les forces de l'ordre étant là pour faire respecter la loi (que vous violez), ils ne seront pas inquiétés si vous êtes blessé par elles.

Arrivé à un moment, on ne peut plus laisser faire n'importe quoi ! La loi est là pour cadrer la vie en société, si vous ne la respectez pas, vous êtes hors la loi !

Portrait de C'est Mon Avis
6/juin/2020 - 15h17
LOL a écrit :

Raz le bol des manifestations sous couvert de liberté d'expression! Il y a plein de justes causes et le racisme est en effet un fléau. Mais l'heure est à la reconstruction économique de notre pays et ça devrait être notre seule préoccupation du moment. Il en va de l'avenir de notre pays et de nos enfants.

Exactement, mais ils n'en n'ont rien à foutre ! Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez (duquel coule encore du lait car visiblement ils ne sont pas totalement sevrés) !

Portrait de lilirose45
6/juin/2020 - 14h41
bengalister a écrit :

Encore une manif qui n'est qu'une démonstration de force des suprémacistes noirs et la gauche radicale.

Ras le bol.

Tous ceux qui défilent  n'ont pas encore compris, que toutes ces manifs sont du pain béni pour l'extrême droite qui doit se frotter les mains étant donné que ce gouvernement de larves est dans l'incapacité de gérer la situation

Plus il y aura de manifs et de la casse, plus ils monteront

Portrait de À mon humble avis

Encore des moutons par dizaine et en pleine pandémie, se déplaçant en troupeau pour protester contre tout et n’importe quoi.. je commence à envier la Corée du Nord..