03/06 08:19

Le Pr Raoult fait l'objet d'un signalement à la justice de la part d'un de ses confrères pour avoir administré à ses patients de l’hydroxychloroquine sans leur consentement formel (Canard enchaîné)

Selon le Canard enchaîné, l'un des confrères du professeur Didier Raoult a fait un signalement à la justice, l'accusant d'avoir administré à ses patients de l’hydroxychloroquine sans un consentement formel de leur part. L'Agence national du médicament, qui a mené sa propre enquête, a saisi l'Ordre des médecins. 

Ces accusations soutiennent que le professeur Raoult aurait prescrit de la chloroquine pour l'un de ses essais thérapeutiques sans avoir demandé l’accord de ses patients. C’est un confrère de l’infectiologue qui a fait un signalement au Parquet de Marseille au début du mois d’avril.  À en croire Le Canard enchaîné, ce médecin pointe du doigt les conditions dans lesquelles les premiers essais cliniques de Didier Raoult contre le Covid-19 ont été menés.

Au moment, dans une nouvelle vidé, le professeur a ensuite tenu à défendre sa carrière et ses idées : «Moi je suis une star des maladies infectieuses, j’ai un cursus qui fait rêver à peu près n’importe qui. J’ai été le plus jeune président de l’Université de France, le plus jeune président des médecins, le plus jeune de tous les professeurs de la classe exceptionnelle, le professeur le plus ancien dans le grade de plus élevé de tout ce pays en médecine, j’ai tout eu dans ma vie. C’est moi l’élite », a-t-il déclaré.

«L’élite n’est pas contre moi, c’est les seconds couteaux qui sont contre moi. Ce n’est pas les stars, c’est ceux qui n’ont pas réussi dans le métier. Une fois j’ai entendu quelqu’un du groupe Nature dire ‘que ce soit un prix Nobel ou un inconnu, on traite le papier de la même manière’, c’est une folie, la crédibilité de celui qui écrit est essentielle, sinon on édite les Pieds nickelés», ajoute le professeur Raoult.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gregeagle
3/juin/2020 - 17h16
Melanaxxx a écrit :

En tout cas en Afrique on continue chaque jour de soigner avec son procédé ! Il a plus que fait ses preuves !!

Il y à  pas qu'en Afrique .

 

Portrait de air pur
3/juin/2020 - 15h38

le panier de crabes des médecins et des grands pontes de la médecine, les labos en embuscade qui manipulent les médias et un professeur avec un melon gros comme ça, cela promet une belle saga.

Portrait de thiistiime
3/juin/2020 - 13h30

Ils essaient d'avoir sa tête par tous les moyens. smiley

Portrait de gusgus
3/juin/2020 - 12h59
JF_Lacour a écrit :

Il ne me semble pas de mémoire que l'IHU de Marseille ait traité beaucoup de cas graves de Covid et qu'il disposait même de lits de réanimation. Les cas graves étaient aiguillés sur la Timone. 

Toute expérimentation médicale nécessite un accord formel ( par écrit ) du patient et s'il n'est pas en état celui de la famille ou à défaut d'un proche. Prendre des patients comme cobayes sans les informer et sans leur accord est un délit pénal.

Parce que soigner le Covid avec du Dolipranne, ce n'est pas la pire des expérimentations peut etre ????

Portrait de gusgus
3/juin/2020 - 12h58

Pathétique tout ça.

Une simple réflexion pour tous les anti Raoult.

Les milliers de malade du Covid avec des symptomes légers qui ont été renvoyés chez eux avec du dolipranne, qui ont vu leur état s'agraver par la suite et qui en sont mort, ils doivent etre mis le compte de qui ???

Combien seraient encore en vie avec le traitement de Raoult ??

Bizarre que cette question ne taraude pas ces memes personnes.

Portrait de seb2746
3/juin/2020 - 12h01

Demain on va trouver dire qu'il a aussi qqes viols (nana grassement payée à l'appui), 500 kilos de drogue dans le coffre de sa voiture (qu'il a revendu y'a 15 ans mais on le dira que dans 6 mois cette info) et une centaines de morts dans sa carrière (sans jamais avoir les preuves/corps)...Et encore, je m'attends à un procès pour concurrence déloyale par un gros labo aussi avec la complicité du gouvernement (vu qu'ils sont déjà avec eux comme on l'a vu à la télé...).

Portrait de Ninie76700
3/juin/2020 - 11h21

Le peu de fois où j'ai été hospitalisé je ne me rappelle pas avoir eu le détail de chaque médicaments ou chaque composent des injections !  c'est n'importe quoi 

Portrait de JF_Lacour
3/juin/2020 - 10h54
Le_promeneur a écrit :

Sympa le confrère, on sent comme une pointe de jalousie et en plus les 3/4 des patients étant dans le coma, on fait comment pour demander une autorisation ?? 

Il ne me semble pas de mémoire que l'IHU de Marseille ait traité beaucoup de cas graves de Covid et qu'il disposait même de lits de réanimation. Les cas graves étaient aiguillés sur la Timone. 

Toute expérimentation médicale nécessite un accord formel ( par écrit ) du patient et s'il n'est pas en état celui de la famille ou à défaut d'un proche. Prendre des patients comme cobayes sans les informer et sans leur accord est un délit pénal.

Portrait de Melanaxxx
3/juin/2020 - 10h21

En tout cas en Afrique on continue chaque jour de soigner avec son procédé ! Il a plus que fait ses preuves !!

Portrait de Le_promeneur
3/juin/2020 - 09h27

Sympa le confrère, on sent comme une pointe de jalousie et en plus les 3/4 des patients étant dans le coma, on fait comment pour demander une autorisation ?? 

Portrait de Jilou1994
3/juin/2020 - 09h01

Il a mis quelques coups de pied dans le nid de frelons des seconds couteaux de la classe "médiatico-médicale" et ça fait mal au faux ego. On le voit bien sur leur visage et surtout comment ils parlent de lui qu'ils sont dévorés par le venin de la jalousie. 

Portrait de Angelussauron
3/juin/2020 - 08h24

Et allez avec l'étude sans queue ni tête qui contredisait le professeur Raoult. Maintenant ça, la vérité gêne vraiment.