30/05 10:01

Plusieurs milliers de suppression d'emplois chez Renault : ""On est habitué chez Renault. C'est la stratégie qu'a utilisée Carlos Ghosn depuis 2004" (Syndicats)

Le groupe Renault a officialisé vendredi la suppression de 4.600 emplois en France et de 15.000 au total dans le monde. Sur Europe 1, le délégué CGT du groupe, Fabien Gâche, réagit à cette annonce qui découle, selon lui, d'une stratégie plus profonde que la crise du coronavirus. L'annonce de la suppression de plusieurs milliers d'emplois en France a choqué les salariés, mais à en croire Fabien Gâche, elle ne les a pas surpris : "On est habitué chez Renault. C'est la stratégie qu'a utilisée Carlos Ghosn depuis 2004 et qui a conduit à réduire les effectifs de 25.000 salariés" dans le monde, alors que l'ancien PDG du groupe est toujours poursuivi par la justice japonaise après avoir fui au Liban à l'hiver dernier.

"C'est la méthode qui a permis de baisser de plus de 50% la production française", poursuit le syndicaliste."On produisait 1.3 million de véhicules en 2004, contre 650.000 en 2019. C'est la poursuite et l'accélération des délocalisations et des externalisations d'activité, qui seraient financées avec des fonds publics."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dady cool
30/mai/2020 - 13h54

La seule et unique question c’est pourquoi il est plus intéressant (voir vital) pour une entreprise de produire ailleurs qu’en France. Quelques pistes : Coût du travail (taxes et charges écrasantes, faut bien payer le social) code du travail hyper figé et contraignants, syndicats débiles .... mais aussi l’éducation des gens, qui veulent acheter le moins  cher possible même si cela représenterait de l’emploi en France. Les voitures « françaises » les plus vendues ne sont plus faites en France, c’est normal ça?