26/05 17:22

Plan de sauvetage de l'automobile: Emmanuel Macron promet des primes "de 2.000 à 7.000 euros" pour l'achat de véhicules électriques ou hybrides

Le président français Emmanuel Macron a présenté mardi « un plan historique » de « plus de huit milliards d’euros » pour secourir la filière automobile, fortement affectée par la crise du coronavirus, la moderniser et faire de la France un champion des véhicules électriques.

« L’État apportera un peu plus de 8 milliards d’euros d’aide au secteur », a déclaré M. Macron en visite dans une usine de l’équipementier Valeo à Étaples (Pas-de-Calais).

L’objectif est de « faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe, en portant à plus d’un million par an sous cinq ans la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides » dans le pays, a-t-il ajouté.

Pour relancer les ventes, qui ont dégringolé durant la crise, Emmanuel Macron a annoncé une hausse du bonus écologique à 7.000 euros pour l’achat de véhicules électriques par les particuliers et à 5.000 euros pour les entreprises, ainsi que la création d’un bonus de 2.000 euros pour les hybrides rechargeables.

Est également prévu un renforcement du dispositif de prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule neuf contre la mise à la casse d’un vieux véhicule.

« Il s’agit d’un plan de défense de notre emploi industriel, qui va être confronté à l’une des plus graves crises de son histoire. Il s’agit d’un plan de souveraineté industrielle automobile, qui a vocation à relocaliser de la valeur ajoutée (...) Et il s’agit donc bien d’un plan d’avenir de l’automobile, du XXIe siècle », a insisté le président français.

Il a précisé que le plan de relance franco-allemand d’environ 500 milliards d’euros, qu’il a présenté la semaine dernière avec Angela Merkel, avait « vocation à soutenir les secteurs les plus en difficulté » comme l’automobile.

Le président a cependant réclamé à Renault des « garanties » pour l’avenir des salariés de deux sites du nord du pays, à Maubeuge et Douai, alors que les inquiétudes montent dans cette région.

Un prêt de 5 milliards d’euros garanti par l’État promis au constructeur « ne saurait être consenti » avant que n’aboutissent les négociations qui doivent débuter lundi autour du ministre de l’Économie Bruno Le Maire, a-t-il averti.

Le groupe au losange doit dévoiler vendredi les contours d’un plan d’économies de deux milliards d’euros, annoncé en février.

Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé que Renault avait accepté « de rejoindre le programme européen de batteries électriques » porté par le concurrent PSA (Peugeot, Citroën, Opel) et le groupe Saft, filiale de Total. Cette décision fait partie des engagements exigés par l’État français afin de promouvoir la production en France, en contrepartie des aides apportées à la filière.

Avant son discours, Emmanuel Macron a visité les chaînes de cette usine où 1.500 employés produisent 8 millions d’alternateurs et alterno-démarreurs par an, dont 80% partent à l’exportation.

Dans la matinée, il avait échangé avec Jean-Dominique Sénart, le PDG de Renault, puis avec une trentaine de responsables de la filière automobile sur les mesures à prendre pour sortir du marasme cette filière qui représente 400.000 emplois directs et 900.000 au total.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lilirose45
27/mai/2020 - 09h37

mdr 

étant donné que les voitures électriques ne font pas plus de 250 km et ça, c'est sans les bouchons ! 

il va falloir 2 jours pour aller en vacances avec le temps de recharge qui est au moins de 2h00 pour 250 kms  smiley 

chez moi, il n'y en a 1 sur un rayon d'environ 25 kms ! mdr 

Portrait de Clem...Entine
27/mai/2020 - 01h24

Si Macron avait soutenu le président de Renault dans le traquenard japonais, on aurait pu éviter cette mise en scène ridicule avec des gens au garde-à-vous derrière les ministres.

Portrait de hummerH2
26/mai/2020 - 20h27
Batori a écrit :
Au bout de l’histoire, les prolos sur les impôts et autres taxes vont financer l’achat de tesla pour des bourgeois. Avec en bonus des emplois aux États Unis, un système de vente en ligne (peu d’emplois ici...) et des batteries chinoises. Pas à dire des champions du monde.

Concernant Tesla, cette marque a déja une usine en Chine.

D'ailleurs les premières Tesla "100% chinoises" ont commencées à etre livrées sur le marché américain fin 2019.

De la à imaginer que, a moyen terme,  business oblige, toute la production Tesla deviendra 100% chinoise... smiley

Portrait de djbaxter
26/mai/2020 - 20h04

Ton plan est tellement historique qu'il y a 18 mois, l'aide était encore de 10 000 euros pour l'achat d'une électrique. Et avec la différence majeure qu'aujourd'hui le réseau de recharges rapides Corri-door à fermé la majorité de ses bornes au début de cette année sans avoir remboursé les millions de subvention européenne qu'il a touché pour çà. Plan historique mais en carton surtout. 

Portrait de Batori
26/mai/2020 - 19h56 - depuis l'application mobile

Au bout de l’histoire, les prolos sur les impôts et autres taxes vont financer l’achat de tesla pour des bourgeois. Avec en bonus des emplois aux États Unis, un système de vente en ligne (peu d’emplois ici...) et des batteries chinoises.
Pas à dire des champions du monde.

Portrait de bonheur-25
26/mai/2020 - 19h00

j'en ai marre des primes !!!!!!!!!!!!!!! je veux juste vivre de mon salaire bordel ! je fais 39h et je n'y arrive pas, c'est pas en donnant encore une prime que je vais acheter une voiture

c'est comme edf, je fais des économies d énergie d'une année sur l'autre, pourtant je paie toujours plus cher ??!!

c'est pourtant simple de redemarrer l'economie, tu enleves les charges au plus bas salaire (ben oui je vais pas les mettre en suisse donc je vais les depenser en resto cinema que je n'ai pas fait depuis des années

Portrait de Blek37
26/mai/2020 - 18h24

Je ne voudrais pas être le prochain président de la république ,premier ministre ou ministre de l'économie ,vu tout le pognon qu'il balance ,d'ailleurs il sort d'ou tout ce pognon ? Nos arrières et arrières petits enfants vont bien se marrer pour rembourser la dette et avoir un bon souvenir de nous !

Portrait de M. Gentil
26/mai/2020 - 18h15

"promet"

Portrait de bengalister
26/mai/2020 - 17h37

Très inquiétant tout cet argent magique qui tombe du ciel: augmentation de salaires dans le publique (mais bon là pour beaucoup c'est justifié surtout pour les postes opérationnels),  prêts garantis par l'état, subventions à droite à gauche, etc.

Les jeunes Français mais aussi les moins jeunes finiront par le payer.

D'ici la rentrée on va avoir droit à des faillites en cascade et même peut-être les banques. Ça craint.