20/05/2020 09:41

L'affirmation d'Emmanuel Macron sur BFM TV qui provoque la colère des soignants et des politiques : "Nous n’avons jamais été en rupture de masques" - Vidéo

Dans un reportage, diffusé sur BFM TV, Emmanuel Macron a nié toute "rupture" de masques en France, admettant seulement des "tensions": "Les choses ont été dites, gérées. Il y a eu une doctrine restrictive pour ne jamais être en rupture que le gouvernement a prise et qui, je pense, était la bonne. Il y a eu ensuite un approvisionnement renforcé et une production renforcée. Et nous n’avons jamais été en rupture. Ce qui est vrai, c’est qu’il y a eu des manques, des tensions, c’est ce qu’il faudra regarder pour le corriger et prévenir.

Pour la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, cette déclaration est une « provocation insupportable compte tenu de la situation » : « Comment le président peut-il oser dire cela alors que son gouvernement a menti sur l’utilité même des masques justement pour cacher la pénurie ? » Sur Twitter, son confrère du RN et député européen, Jordan Bardella, y est lui aussi allé de son indignation majuscule: "Je rêve, ou Macron lâche une véritable bombe: ils ont VOLONTAIREMENT créé cette pénurie, et volontairement refusé de donner des masques à ceux qui en auraient eu besoin ?"

Le député LR de la Manche, Philippe Gosselin estime qu’Emmanuel Macron fait « une réécriture inadmissible des semaines passées » et s’interroge : « Comment ne pas être en colère en entendant de tels propos ? ! »

La sénatrice EELV Esther Benbassa se demande ironiquement : Emmanuel Macron « nous dira-t-il bientôt que l’hôpital public va bien ? »

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, a accusé Emmanuel Macron de tomber dans une forme de révisionnisme: "Emmanuel Macron réécrit l’Histoire : nous demandons des masques et des tests depuis des mois! Il n’y en avait même pas assez pour les soignants et les Français mobilisés sur le terrain contre le Covid-19! Ceux qui étaient en première ligne apprécieront!"

 L’ONG Médecins du monde s’agace également du vocabulaire choisi par le locataire de l’Élysée : « Monsieur Emmanuel Macron, quand vous parlez de tensions sur les masques, c’est le langage du nouveau monde pour dire « périmés depuis plus de 10 ans » ?»

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de muzo28
21/mai/2020 - 09h24

si des ordres ont été donnés pour créer ce manque, ce qui me parais maintenant plausible à certains endroits,  ce sera aux  ARS et directeurs d'hôpitaux de rendre des comptes?   En fait non, on applique le règlement et pis c'est tout, on obéi aux ordres...  J'ai bien reçu la formation pour prélever les test PCR, mais pas le matériel pour le faire.....Tout est fait à l'envers de la logique de soin, géré par de l'administratif

Portrait de Ledoc
21/mai/2020 - 06h10

il nous prend vraiment pour des c..s

Portrait de Kratus
20/mai/2020 - 21h17

Quand on sait qu'en Allemagne la baisse de cas a été identique dans les zones confinées et dans les zones ou ont été simplement appliqués les gestes barrieres dont le port de masque, on peut en conclure que ce n'est que cette totale incapacité à trouver rapidement des masques pour toute la population qui a forcé nos responsables à bloquer le pays avec les très graves conséquences financières qu'on commence à découvrir et que tous les Français vont payer...

Portrait de COLIN33
20/mai/2020 - 18h03 - depuis l'application mobile

Stupéfiant ! Allo Élise LUCET.....

Portrait de À mon humble avis

NO COMMENT! L’exécutif aura toujours raison, et détournera toute supposée manque d’organisation dans cette pandémie.. Le message étant, si on te pose une question, tu réponds par une autre question, avec plein de mots compliqués dedans, que 80% des gens ne comprendront pas.. comme ça tu les endors tranquillement ni vu ni connu.. Sa fonctionne depuis plus d’un siècle, pourquoi changer..

Portrait de li li
20/mai/2020 - 13h38

Je ne l'aurai pas tenté celle là monsieur le président

Portrait de mestoutou
20/mai/2020 - 12h48

Macron a raison car qui dit rupture dit interruption !

Et bien sûr pas d'interruption car à l'origine pas de masques, donc la phrase est trompeuse et de nous prendre pour des niais de la part du représentant de la nation est intolérable !!!!!!!!

Portrait de hummerH2
20/mai/2020 - 12h24
Calla a écrit :

Il y a beaucoup de choses à revoir !!! beaucoup de travail à faire !!!  et surtout de la transparence !!! Jusqu'à ce jour mensonges sur mensonges !!! 

 

 

 

Vous simplifiez quand meme les choses ! smiley

Avouez qu'il y a également eu quelques fables, des fabulations, des faussetés ,de l'hypocrisie, quelques inexactitudes, un peu de menterie, parfois des rodomontades, beaucoup de salades, pas mal de sournoiseries, de la tromperie, pas mal de vanité, bref un beau mélange de tartuferies !!! smiley

Et la, Macron viens déposer sa petite cerise à ce joli gâteau , sans aucune vergogne !!!

Portrait de Jilou1994
20/mai/2020 - 12h03

Il les distribue au compte goutte, donc c'est vrai, pas de rupture de stock.

Portrait de yenavraimentmarre
20/mai/2020 - 10h51

C'est consternant et aberrant d'entendre de tels propos d'un président de la République, il n'a pas peur du ridicule ! Vivement 2022 pour virer toute cette bande d'incapables !

Portrait de C'est Mon Avis
20/mai/2020 - 10h49

Puisqu'il vous dit qu'il n'y a pas eu de ruptures de masques... mais des manques ! Utiliser un mot pour un autre afin de nous faire avaler des couleuvres, c'est systématique chez lui ! Il prend les français pour des bas du front qui ne comprennent rien, donc pourquoi s'en priver ?

Mais lorsqu'il y aura les élections, ne vous inquiétez pas, là ils saura utiliser les vrais mots qui pourront être compris par tous, afin de lui apporter des voix ! Et il prie tous les soirs pour retomber en face de Marine Le Pen, comme ça pas besoin de faire d'efforts pour être réélu !

Portrait de hummerH2
20/mai/2020 - 10h26

Attention à ton nez Pinocchio !!!!

Portrait de zig et puce
20/mai/2020 - 10h24

Jamais en rupture de masques????? euh.... à l'heure actuelle,pas en février mars hein, en cette fin mai des cliniques sont encore obligés de rationner les dits masques faute de stock!  , va falloir arrêter de prendre les gens pour des imbéciles