18/05 13:02

EXCLU - Le porte-parole du syndicat des infirmiers: "Macron qui vient nous voir? C'est Hubert de Montmirail qui jette un os à la Jacquouille" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait une nouvelle édition spéciale de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People consacrée au coronavirus. Au cours de l'émission, Thierry Amouroux, le porte-parole du syndicat des infirmiers, a évoqué les annonces du gouvernement concernant la situation dans les hôpitaux français.

"On voit bien qu'on est dans de la communication. Toutes les organisations syndicales ont découvert le grand plan annoncé en lisant le journal. Il n'y a pas de volonté d’entamer des négociations réelles. C'est faire une grande opération de communication en rassemblant des gens dans une salle pour leur dire 'voilà ce qu'on a décidé de bien pour vous'", indique-t-il en rappelant les revendications des infirmiers : "ouvrir des lits, créer des postes, revaloriser les métiers pour les rendre attractifs". 

Concernant la médaille aux soignants, Thierry Amouroux déclare : "Moi, je veux être payé par mon employeur public à hauteur de mes compétences, de mes responsabilités, de mon travail. Je ne veux pas relever de la mendicité. C'est du grand n'importe quoi ! On passe dans la mendicité, le bénévolat, la charité. Le propriétaire de mon logement n'accepte pas d'être payé en médaille, en défilé de 14 juillet...".

"Le Président quand il vient nous voir, c'est Hubert de Montmirail qui jette un os à la Jacquouille [en référence au film "Les Visiteurs", ndlr]. C'est comme ça que l'on ressent les choses. Toutes ces idées de médailles, de chèques vacances... pour retarder le moment où on va revaloriser notre salaire en point d'indice", conclut-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
19/mai/2020 - 08h06
Gregeagle a écrit :

Ras le bol de ses infirmiers et medecins qui se plaignent matin midi et soir.

Je fréquente souvent les hôpitaux et croyais moi quand il y a pas de pandémie et bien ils jouent commes de6s gamins,fument clopes sur clopes. Ect......

Très rare de voir des infirmiers transpirer,pas de pointeuse,machine à café dans chaque service .

Il y a beaucoups d'autre métier  ou le salaire devrait être augmenté car eux aussi ont travaillé pendant la pandémie. 

Des metiers qui ne se pas considéré comme essentiel mais pourtant ont continué de travailler.

Putin ils ont choisi d'être medecin ou infirmier qu'ils assument maintenant. 

 

Oui oui, on fait que ça de notre journée de 12h (+ proche de 18h depuis +2 mois), café/clopes/putes/boite de nuit...Je ne sais pas dans quel secteur /service vous êtes mais c'est absolument pas comme ça chez nous, ni avant le covid, ni pendant.

Déjà car notre cafetière est HS, que l'on a pas le temps de prendre des pauses (on parlera pas des repas inexistants faute de temps) et encore - de "jouer" (et il faut encore en avoir le courage vu ce qu'on a pris dans la gueule).

Alors peut-être que certains services sont + calme, la maternité certainement vu qu'il n'y avait pas de visite mais à part pour eux, les autres services étaient au point de rupture.

Et si pour vous être infirmier/médecin veut dire +60h/semaine en risquant sa vie pour celle des autres pour 1500 euros, alors non, on a aussi des factures/frais à payer (quand il ne faut pas rembourser les prêts étudiants parfois) et ce n'est pas une assos loi 1901 mais un contrat de TRAVAIL, pas un contrat d'esclavage moderne.

Et on ne parle même pas du manque de matériel pour sauver les gens, le jour ou on ne pourra pas sauver qqun de votre famille car nous n'avons pas LE médicament faute de budget, on en reparlera ou pas si c'est vous...

Portrait de Gregeagle
19/mai/2020 - 06h58

Ras le bol de ses infirmiers et medecins qui se plaignent matin midi et soir.

Je fréquente souvent les hôpitaux et croyais moi quand il y a pas de pandémie et bien ils jouent commes de6s gamins,fument clopes sur clopes. Ect......

Très rare de voir des infirmiers transpirer,pas de pointeuse,machine à café dans chaque service .

Il y a beaucoups d'autre métier  ou le salaire devrait être augmenté car eux aussi ont travaillé pendant la pandémie. 

Des metiers qui ne se pas considéré comme essentiel mais pourtant ont continué de travailler.

Putin ils ont choisi d'être medecin ou infirmier qu'ils assument maintenant. 

 

Portrait de Fab82
18/mai/2020 - 23h33 - depuis l'application mobile

Encore un syndicaliste vexé et qui nous fait son caprice !

Portrait de magnon
18/mai/2020 - 20h56

si le mec est pas content, soit il change de metier, soit il demande a la cgt

Portrait de gros ours
18/mai/2020 - 20h49
Media44 a écrit :

On va dans la citation "ni queue ni tête" . Il ne viendrait pas, ils gueuleraient, il vient ils gueulent !!! Il faut savoir, un peu ras le bol de certains insatisfaits. Sûrement de la CGT...

Le problème n'est pas qu'il vienne ou pas. Mais sa reponse aux revendications des soignants ca a d'abord ete gaz et matraque et maintenant une medaille et d'avoir une delegation qui aura  le supreme honneur de defiler devant sa majeste Macron 1er.

Portrait de Soldats de Salamine
18/mai/2020 - 20h08

Il a raison, le Macron veut refaire le coup du Grand débat, beaucoup de Bla Bla Bla  pour finalement nous la mettre bien profond.  Ce syndicaliste en plus a de l'humour. 

Portrait de À mon humble avis

L’exécutif s’en contre fou, ils ont leurs 15 000 balles, et tout les avantages en pagailles, qui tombent à la fin du mois, les sans dents, et leur SMIC, d’un autre âge, attendront leur tour sans broncher..

Portrait de Media44
18/mai/2020 - 16h01

On va dans la citation "ni queue ni tête" . Il ne viendrait pas, ils gueuleraient, il vient ils gueulent !!! Il faut savoir, un peu ras le bol de certains insatisfaits. Sûrement de la CGT...

Portrait de francaz33
18/mai/2020 - 14h30

y faut pas pousser on n'est pas si débordé que ca 

Portrait de Badaboum Boumboum1
18/mai/2020 - 13h41

Messiiire...Messiiire,le gamin de l'Elysée se prend pour vous,il est fou !