04/05/2020 15:45

Coronavirus - Un pharmacien fustige les dizaines de millions de masques qui arrivent "soudain" en grande surface : "C'est une trahison de l'Etat! Nous, les pharmaciens, nous sommes de la chair à canon" - Vidéo

Depuis ce matin, des enseignes de la grande distribution françaises vendent des millions de masques de protection contre le Covid-19. Une décision qui met très en colère les professionnels de la santé qui demandent des explications sur ces livraisons, après des semaines de pénurie et de rationnement.

Ce lundi matin dans "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People, Bruno Fellous, pharmacien, a poussé un gros coup de gueule: "On veut aider la population aussi. Ca fait 2 mois qu'on dit qu'il y avait des masques, qu'on avait pas le droit de les vendre, le pharmacien était empêché de distribuer des masques. Vous vous rendez compte, on donnait 18 masques par médecin! Des policiers dans la rue, je leur donnais des masques! Mais on a été surveillés pendant des mois par les instances disant que l'on avait pas le droit de vendre de masques ou de les distribuer!", a-t-il fustigé.

Et d'ajouter: "Et là, au bout de combien de temps on a le droit de les vendre? Et en l'espace de 72 heures, monsieur Leclerc dit ce week-end sur un plateau de télé "Moi lundi j'aurai plusieurs millions de masques!". C'est très bien pour la population, mais nous derrières, on passe pour qui, pour quoi !? C'est inadmissible ! C'est une trahison de l'Etat! Nous, les pharmaciens, nous sommes de la chair à canon, nous ne sommes même pas respectés. Nous n’avons aucune reconnaissance de l’État. Ça fait des mois qu’on est sur le terrain!", a-t-il déclaré très en colère.

"Je ne cherche pas à gagner de l'argent, on s'est battus. Pour commander des masques qui viennent de Chine ou ailleurs, il y a notamment des douanes, des délais, des normes. On ne peut pas en 72 heures recevoir 100 millions de masques, ce n'est pas possible, comme l'a dit Monsieur Edouard Leclerc. Je pense qu'ils ont été peut-être commandés quelques semaines avant."

"Les pharmaciens, on a été tués, on est épuisés! ", a-t-il poursuivi. 

"Nous aussi on en commande des masques, on va les recevoir, et ils font de la publicité!", a lancé Bruno Fellous contre les hypermarchés.

"Que les grandes enseignes vendent des masques, ça ne me pose pas de problème, mais que l'on travaille ensemble!", -t-il déclaré.

"Ca fait des mois qu'on est sur le terrain, des mois qu'on aide et gratuitement. Est-ce que monsieur Leclerc qui est chez lui tranquillement , sait ce qu'il se passe sur le terrain ? Qu'il viennent sur un plateau, vienne voir les pharmaciens! Pourquoi la grande distribution prend tout ? On nous a jetés en pâture. "

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Paul Emploi
4/mai/2020 - 20h28
moije a écrit :

Exact pas très convainquant ce pharmacien !

Dans la pharmacie près de mon domicile , des masques il y en a en vente depuis vendredi dernier et tant qu'on en veut , 800 m plus loin autre pharmacie pas un seul et plus de gel ; do,c il y en a qui savent se dém.rder et d'autres pas !

Et en plus t'es con.

Moi je te parle avant le 17 mars, la pharmacie à côté de chez moi vendait des masques chirurgicaux à 7€ pièce et il y a 15 jours des masques en tissu à 10€ pièce.

Alors le pharmacien tu fermes ta gueule

Portrait de Dédérinox
4/mai/2020 - 19h35

Est-ce que ce monsieur imagine la folie que ce serait si uniquement les pharmacies vendaient les masques ?  Non, seul son intérêt compte. 

 

Portrait de hummerH2
4/mai/2020 - 19h04
misterious56 a écrit :

Ils ont juste les boules de pas pouvoir en vendre autant, c'est de l'argent qui ne rentre pas dans leurs poches.

Faut pas chercher plus loin !!! smiley

Portrait de bruno.13
4/mai/2020 - 18h58

Petit bémol : la mairie de Marseille, dans le cadre de la délivrance gratuite de masques aux habitants, a demandé aux pharmaciens d'assurer une partie de cette délivrance Et que croyez vous qu'il arriva? Nombre de pharmaciens ont préféré vendre leurs masques plutôt que délivrer ceux gratuits de la mairie !

Quant à notre président de Région, Renaud Muselier, il a opté pour faire le buzz en menaçant les méchants supermarchés de suites judiciaires si ces derniers ne lui prouvaient pas que ces masques n'étaient cachés en stock depuis des semaines alors qu'il connaissait exactement la situation, à savoir qu'il s'agissant des commandes faites récemment depuis la relance de la production en Chine. 

Portrait de misterious56
4/mai/2020 - 18h09

Ils ont juste les boules de pas pouvoir en vendre autant, c'est de l'argent qui ne rentre pas dans leurs poches.

Portrait de tobian
4/mai/2020 - 17h45

   "de la chair à canon"...bigre.

   22000 pharmacies se sont fait arnaquer en commandant des masques. Elles ont bien fait comme les grandes surfaces, elles ont commandé des masques, mais pas au bon endroit.

Portrait de lasfred24
4/mai/2020 - 17h36

sur alibaba 20cts le masque pour une commande de 20000 masques et pour plus avoir??????

Portrait de C'est Mon Avis
4/mai/2020 - 17h19

"Que les grandes enseignes vendent des masques, ça ne me pose pas de problème, mais que l'on travaille ensemble!", -t-il déclaré.

Ce qui signifie en langage clair : "que nous décidions d'un même prix unique eux et moi pour pouvoir gagner de l'argent sur le dos des consommateurs"...

Portrait de Paul Emploi
4/mai/2020 - 16h47

Quel hypocrite , les pharmaciens ont vendu gel et masques entre 3 et 10 fois le prix habituel.

Si la profession perdait autant d'argent pourquoi y a t'il autant de pharmacies ?

Et le personnel de la distribution ? Heureusement qu'ils étaient là pendant le confinement.

De la chair à canon beaucoup moins payé qu'eux

Baltringue

Portrait de Linoïe
4/mai/2020 - 16h23

Cette corporation est constamment en train de pleurnicher....... et maintenant ils se considèrent comme "de la chair à canon".... on aura vraiment tout entendu pendant cette pandémie.

Portrait de Citoyen87
4/mai/2020 - 16h05 - depuis l'application mobile

oh les poivres pharmaciens qui ne feraient sûrement pas un bénéfice en revendant les masques !!!! Je comprends leur rage.