28/04 09:41

Coronavirus - Depuis hier, c'est la ruée vers les masques en pharmacie en déjà les premières ruptures de stock après seulement 24 heures ! Vidéo

Depuis des semaines, les pharmacies réclamaient le droit de vendre des masques «non sanitaires» pour le grand public. Depuis dimanche, elles sont enfin autorisées à le faire. Un arrêté publié au Journal officiel indique que les Français peuvent désormais se procurer «des masques non sanitaires fabriqués selon un processus industriel et répondant aux spécifications techniques applicables». Il s’agit là de masques dits alternatifs, en tissu, jetables ou lavables.

Seul problème les pharmacies ne sont pas approvisionnées de façon suffisante et il va falloir attendre encore et encore...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
28/avril/2020 - 14h14

Traditionnellement , avant, ce sont les marocains de France qui envoyaient des colis vers le pays natal.

Maintenant, quand on voit qu'au Maroc, Dix-sept usines fabriquent désormais des masques chirurgicaux certifiés. Ils sont vendus dans les pharmacies, les petits magasins et la grande distribution à un tarif imposé de 7 centimes d'euros et que la production de masques viens de passer la bas à 10 millions de masques par jour!!!, la majorité du trafic de colis va maintenant se faire dans le sens inverse !!

 

Portrait de Raspoutine from South
28/avril/2020 - 14h01
C'est Mon Avis a écrit :

Il fallait s'y attendre...

Mais qui se sucre au passage ? A combien est la TVA ? Tout ça, il faudrait le savoir...

Comment expliquer qu'un masque qui coûtait 0,80€ il y a quelques mois, coûte désormais 5€ ?

??? On parle ici des masques vendus en pharmacie, donc si vous voulez un masque en tissu à 0.80€ va falloir vous le faire vous-même. Et même à 5€ pour un masque en tissu cousu en France, on doit être vraiment proche du cout de fabrication.

Portrait de hummerH2
28/avril/2020 - 13h09
JF_Lacour a écrit :

Un masque chirurgical à usage unique ( FFP1) ne coûtait  pas 0.80€ mais 10 fois moins.En 2019 une boite de 50 se vendait environ 4 ou 5 €. Par contre un masque FFP2 se vendait nettement plus cher entre 0.80€ et 1.20€.

A l'époque des masques dits "alternatifs" ( en tissus et lavables ) n'existaient pas donc on manque de points de comparaison. Les masques "antipollution" PM 2.5 avec ou sans valve très répandus en Asie n'ont pas des caractéristiques ni des fonctionnalités comparables et on en trouve à tous les prix de 5€ à ....très très cher suivant la marque et le caractère "hype et fashion" du produit. Ils ne sont pas du tout adaptés pour lutter contre un virus car ne filtrent que les "grosses poussières" ( 2.5 microns )  et de plus ceux avec valve rejettent toute la respiration sans rien filtrer.( logique car ils ne servent qu'à protéger le porteur des particules polluantes )

"pas du tout adaptés pour lutter contre un virus car ne filtrent que les "grosses poussières" ( 2.5 microns )"

 

Le cahier des charges des masques "grand public" vendus en pharmacie stipule qu'il doivent filtrer  des particules émises d’une taille égale ou supérieure à 3 microns !!

Portrait de JF_Lacour
28/avril/2020 - 13h01

Pas de panique les gars. Des masques alternatifs il va y en avoir pour tout de monde d'ici 15 jours et ç'est pas la peine de paniquer comme pour les pâtes , le PQ et les œufs qu'on retrouve maintenant sans problème dans les grandes surfaces.

 

Portrait de JF_Lacour
28/avril/2020 - 12h53
C'est Mon Avis a écrit :

Il fallait s'y attendre...

Mais qui se sucre au passage ? A combien est la TVA ? Tout ça, il faudrait le savoir...

Comment expliquer qu'un masque qui coûtait 0,80€ il y a quelques mois, coûte désormais 5€ ?

Un masque chirurgical à usage unique ( FFP1) ne coûtait  pas 0.80€ mais 10 fois moins.En 2019 une boite de 50 se vendait environ 4 ou 5 €. Par contre un masque FFP2 se vendait nettement plus cher entre 0.80€ et 1.20€.

A l'époque des masques dits "alternatifs" ( en tissus et lavables ) n'existaient pas donc on manque de points de comparaison. Les masques "antipollution" PM 2.5 avec ou sans valve très répandus en Asie n'ont pas des caractéristiques ni des fonctionnalités comparables et on en trouve à tous les prix de 5€ à ....très très cher suivant la marque et le caractère "hype et fashion" du produit. Ils ne sont pas du tout adaptés pour lutter contre un virus car ne filtrent que les "grosses poussières" ( 2.5 microns )  et de plus ceux avec valve rejettent toute la respiration sans rien filtrer.( logique car ils ne servent qu'à protéger le porteur des particules polluantes )

Portrait de MICMAH458
28/avril/2020 - 12h38

Comment pouvait-il en être autrement ?  C'est tellement mal anticipé par ce gouvernement d'amateurs que les gens vont finir par se battre sur le trottoir pour pouvoir acheter des masques.  Au fait, le prix ne devait-il pas être encadré, et qu'est-ce qui justifie ces montants prohibitifs ?  Qui s'en met encore plein les poches ?

Portrait de C'est Mon Avis
28/avril/2020 - 11h36

Il fallait s'y attendre...

Mais qui se sucre au passage ? A combien est la TVA ? Tout ça, il faudrait le savoir...

Comment expliquer qu'un masque qui coûtait 0,80€ il y a quelques mois, coûte désormais 5€ ?