22/04/2020 06:53

Pour la quatrième nuit consécutive des incidents ont éclaté dans plusieurs quartiers des Hauts-de-Seine - Une école primaire incendiée à Gennevilliers

Pour la quatrième nuit consécutive des incidents ont éclaté cette nuit dans plusieurs quartiers des Hauts-de-Seine. Parmi les incidents notables,il faut noter qu'une école a été partiellement endommagée par un incendie à Gennevilliers, a-t-on appris auprès de la préfecture du département. Il faut tout de même noter que, les incidents ont été globalement de plus faible intensité par rapport aux nuits précédentes, a assuré la préfecture.

Les faits les plus graves ont eu donc lieu à Gennevilliers, où l’école primaire Paul-Langevin a été touchée par un départ de feu rapidement maîtrisé. « Le bureau de la directrice a été détruit et deux salles ont été endommagées », a indiqué la préfecture des Hauts-de-Seine. L’incendie, dont les circonstances restent encore floues, a eu lieu « en dehors de la zone des violences urbaines », a-t-elle précisé.

Ailleurs dans le département, la police a été visée par des tirs de feux d’artifice lors d’incidents sporadiques qui ont éclaté à Nanterre et Villeneuve-la-Garenne, où l’accident d’un motard samedi soir impliquant un véhicule de police a provoqué des tensions ces dernières nuits. L’accident, en plein confinement, a rapidement enflammé les réseaux sociaux, alimentés par des vidéos de témoins dénonçant une « bavure » policière, et provoqué des échauffourées dans la ville le soir même avant de s’étendre à d’autres quartiers de banlieue parisienne dimanche et lundi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
23/avril/2020 - 02h05

Et ça ne risque pas de se calmer. Les forces de l'ordre franciliennes auraient comme consigne de prendre en compte "une certaine prudence", d'éviter "tout contact avec les perturbateurs sur les interventions ne représentant pas de danger ou de propagation d’incendie", et de "faire un usage raisonnable et raisonné de l'armement collectif".

Pas mal aussi : France2 dans sa rubrique "vrai ou fake" mercredi au JT de 20h à propos d'un tweet de Eric Ciotti. Dans celui-ci, il évoque un "commissariat en feu", en réaction à une vidéo titrée "comico de la Meinau qui prend feu, Strabourg" [ndlr : comico = commissariat] sur laquelle on voit des personnes lancer des cocktails Molotov sur un bâtiment. Faux selon France2, c'est pas sur le commissariat, mais sur un service administratif de la ville situé de l'autre coté du bâtiment. Un incident mineur selon une journaliste qui témoigne, car peu de dégâts.

Portrait de Linoïe
22/avril/2020 - 12h39

C'est désolant, je pense qu'il n'y a rien à faire.... irrécupérable cette racaille.

Portrait de Monsieur Zerotrois
22/avril/2020 - 11h01

Qu'on aide ces jeunes désœuvrées ! Qu'on leur organise un concert de rap à la mjc et qu'on leur construise un nouveau citystade !

Portrait de lahainesurinternet
22/avril/2020 - 10h49

A lire entre autres: La France orange mécanique de Laurent Obertone.Décomposition française de Malika Sorel Sutter.

Portrait de soly
22/avril/2020 - 10h20
Batori a écrit :

Et même la prime ramadan du 15 mai n’y fera rien...
La France est bien en guerre mais pas contre le coronavirus.

En plus de la prime de 150 euros, il y aura 100 euros supplémentaires par enfant à charge. Il y en a qui vont toucher le Jackpot...

Portrait de Tenvalacruchealo
22/avril/2020 - 09h59

Il est où castaner? Ils les ont plus les LBD ,les blindés ,les canons à eau?... moins facile que de taper les infirmières et personnels soignants,les gilets jaunes....il y a quelques mois, 

Portrait de MICMAH458
22/avril/2020 - 08h31

Et pendant ce temps, le préfet de police Lallement traque les voyageurs dans les gares, pour vérifier s'ils ont le droit de prendre le train.  Mais c'est vrai que cette mission-là est plus facile.