20/04/2020 07:29

En plein confinement, nouveaux incidents cette nuit avec les forces de l'ordre à Villeneuve-la-Garenne et à Aulnay-sous-Bois - Plusieurs incendies ont été déclenchés, notamment sur des véhicules - Vidéo

De nouvelles tensions avec les forces de l’ordre ont éclaté cette nuit à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), où un accident de moto impliquant la police avait provoqué la veille de premières échauffourées avec les habitants. En pleine période de confinement lié au Covid-19, un important dispositif policier a été déployé dans la ville où des feux d’artifice épars continuaient d’être tirés vers 1h30 et où du mobilier urbain et des voitures ont été incendiés. 

Selon des riverains, les échauffourées ont commencé vers minuit et ont duré pendant une heure. Plusieurs incendies ont été déclenchés, notamment sur des véhicules, et de nombreux feux d’artifices ont été tirés par plusieurs individus. Les faits ont débuté aux alentours de minuit. Rapidement, des policiers, ainsi que des pompiers, sont arrivés sur place. Les forces de l’ordre ont riposté avec des gaz lacrymogènes. Le calme est finalement revenu aux alentours de 2 heures.

Des incidents se sont également produits à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) où des poubelles ont été incendiées.

Pour mémoire, samedi soir, un homme de 30 ans a été grièvement blessé à la jambe après avoir percuté la porte ouverte d’une voiture de police banalisée, dans des circonstances encore troubles. Du côté des autorités, on assure que les policiers ont ouvert la portière pour procéder au contrôle du jeune homme qui roulait à vive allure et sans casque et aurait manqué de renverser l’un d’eux avant de percuter leur voiture.

Selon des vidéos publiées sur Twitter juste après les faits, des habitants ont, eux, affirmé que la portière avait été délibérément ouverte pour stopper le motard. Victime d’une fracture de la jambe gauche, le motard a été opéré avec succès dimanche et entend porter plainte lundi contre les forces de l’ordre, ont indiqué à l’AFP sa famille et son avocat. A

près l’accident, des échauffourées avaient éclaté entre les forces de l’ordre et une cinquantaine de personnes, selon la préfecture de police de Paris.

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête sur « l’ensemble des faits de l’accident » et sur les faits d’outrages et menaces de mort sur les policiers, a précisé le parquet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de yenavraimentmarre
20/avril/2020 - 16h13

Il faut instaurer le couvre-feu dans ces banlieues, y déployer l'armée et avertir que tous ceux qui ne respectent pas ce couvre-feu sont susceptibles d'être atteints par des tirs à balles réelles.Je pense que ça va en calmer quelques-uns.Ce laxisme a assez duré, il faut agir maintenant avant le point de non-retour. 

Portrait de Parapluie
20/avril/2020 - 15h05

Selon les témoignages la voiture de police était à l'arrêt à un feu rouge et le policier côté passager ouvre sa portière, volontairement pour faire chuter le motard ou non, à quel moment ce motard comptait freiner puisque le feu était rouge ?! Il y a une logique qui m'échappe chez ces jeunes...

Portrait de hummerH2
20/avril/2020 - 11h17
Stuzen CZ a écrit :

Ohhh làlà ! Doucement les basses !  Ils ne sont pas si armés que ça même si j'avoue qu'ils disposent d'armes de guerre.  Je suis aussi d'accord que nos services d'ordre sont déjà gangrénés par l'islam ainsi que sur la politique dilettante des trafics mais cela de vous permet nullement de traiter Hummer2 de crétin. 

Comme on dit, la bave du crapaud...smileysmiley

Portrait de hummerH2
20/avril/2020 - 10h18
Batori a écrit :

Et même la prime ramadan versée le 15 mai par ce gouvernement n'y fera rien.

Ces territoires sont perdus...2 solutions

Soit des murs autour de ces quartiers, au risque de punir les derniers caucasiens qui y vivent, sinon sortir le karcher promis par Sarkozy en 2007...

Couvre feu.

Envoi de la légion étrangère sur place pour le faire respecter avec autorisation de tirs à balles réelles sur ceux qui ne le respecte pas.

Je suis persuadé qu'aucune balle ne devra être tirée , ils comprendront d'eux mêmes que la récréation est finie !

 

Portrait de soly
20/avril/2020 - 10h18
Batori a écrit :

Et même la prime ramadan versée le 15 mai par ce gouvernement n'y fera rien.

Ces territoires sont perdus...2 solutions

Soit des murs autour de ces quartiers, au risque de punir les derniers caucasiens qui y vivent, sinon sortir le karcher promis par Sarkozy en 2007...

Je me souviens du tollé qu'avait fait la phrase de Sarkozy, lorsqu'il avait parlé de nettoyer les banlieues au Karcher...

Les français ont la France qu'ils méritent… Je ne serais pas étonnée que Macron soit élu en 2022...

Portrait de muzo28
20/avril/2020 - 09h38

Il y a des limites à la tolérance, des années de laxisme pour en arriver à laisser faire sans broncher des racailles qui n'en ont rien à faire des autres. Il y a 40 ans qu'il fallait agir, on est bien loin du touche pas à mon pote, vaste connerie de l'époque, où c'était encore vivable.