11/04/2020 17:26

Coronavirus - Rifat Chadirji, père de l'architecture irakienne moderne, qui résidait en Grande-Bretagne, est décédé victime du COVID-19

Rifat Chadirji, qui résidait en Grande-Bretagne, est décédé victime du coronavirus, ont annoncé samedi des responsables et professionnels. L'architecte et photographe de 93 ans avait notamment signé deux ouvrages dont les images n'ont cessé de faire le tour du monde ces dernières années.

Né le 6 décembre 1926 à Bagdad, partie prenante de tous les grands chantiers monumentaux de l'Irak entre 1950 et 1980, il était l'architecte du Monument de la Liberté, qui surplombe la place Tahrir, épicentre de la récente révolte populaire irakienne à Bagdad. Rifat Chadirji a également conçu le siège de la Compagnie nationale d'assurance de Mossoul, récemment démoli après que les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) l'ont utilisé pour jeter dans le vide ceux qu'ils accusaient d'homosexualité. "C'est une gigantesque figure de l'Irak du 20e siècle qui disparaît, on n'en compte plus que sur les doigts d'une seule main", a expliqué à l'AFP Caecilia Pieri, chercheuse associée à l'Institut français du Proche-Orient (IFPO). Le président irakien Barham Saleh a salué "l'une des plus grandes voix modernes de l'architecture irakienne et mondiale" et le Premier ministre démissionnaire Adel Abdel Mahdi "une empreinte et une école pour des générations d'artistes et d'architectes". Ci-dessous, le tweet hommage d'une journaliste basée à Londres.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Morlock3
11/avril/2020 - 17h29

R.I.P