28/03 19:29

Coronavirus - Edouard Philippe : "Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles" - 1 milliard de masques commandés - 319 morts supplémentaires en 24h en France soit 2.314 au total

19h25: 319 morts supplémentaires annoncés en 24h en France soit 2.314 depuis le début de la crise. 4.273 personnes sont en réanimation dans les hôpitaux français.

.

19h10: Edouard Philippe et le Ministre de la santé répondent aux questions des journalistes:

Olivier Véran : "Nous pouvons avoir des tensions d'approvisionnement et nous les réglons au fur et à mesure en tentant d'augmenter la production nationale. Si j'avais la capacité de commander des tests sérologiques de bonne qualité, je le ferai quoi qu'il en coûte et j'annoncerai la bonne nouvelle aux Français."

Edouard Philippe : "Nous avons commandé beaucoup de masques y compris en Chine. la plus grande difficulté ce n'est pas de faire revenir les masques mais de vérifier qu'ils arrivent bien à l'aéroport et que les commandes passées soient honorées."

Olivier Véran: "36 millions de masques ont été déstoqués comme je l'ai annoncé. Pour les EHPAD, on va d'avantage s'appuyer sur les départements. le problème majeur c'est la gestion du stock de masques, mais nous faisons le maximum.

Edouard Philippe: "L'engagement de toutes les forces est nécessaire en ce moment

19h02: Edouard Philippe reprend la parole pour détailler cette fois les mesures économiques pour éviter les faillites et les licenciements dans ces circonstances: "Nous avons également décidé la prolongation des droits pour les chômeurs qui arrivaient en fin de droits, le report de la fin de la trêve hivernale au 31 mai. Pour les toutes petites entreprises nous avons mis en place un fond de solidarité qui pourra être à la fin du mois de mars de 1.500 à 2.00 euros selon les cas et un dispositif qui sera reconduit en avril en raison de la prolongation du confinement. Nous sommes dans une situation difficile. C'est un combat qui va durer et nous devons tous l'intégrer. Un combat qui dure, c'est un combat où on doit faire preuve de discipline. Un combat qui va durer on le gagne en étant concentré. Nous allons gagné grâce à l'innovation et à la recherche. Nous devons garder espoir, car nous finirons par sortir de cette crise sanitaire. Chaque semaine, le mardi et le mercredi le gouvernement répondra à l'Assemblée et au Sénat et c'est indispensable dans une démocratie. Je reviendrai aussi régulièrement devant vous pour expliquer et faire le point."

18h51: Le Ministre de la santé reprend la parole:

"Notre stratégie en matière de tests a évolué, avec l'épidémie et avec les données de la science. Au début de l'épidémie, les cas contacts et les cas suspects étaient dépistés avec les tests PCR. Au stade de circulation active du virus, l'OMS nous recommande de tester les personnes fragiles, les soignants, les personnes portant des comobordités...Notre stratégie en matière de tests a évolué en fonction de l'avancée de la science. Au départ nous testions tous les patients suspectés. Aux stades 2 et 3 on nous recommande de ne tester que les patients dans une situation sévère. Le directeur de l'OMS appelle a testé massivement en particulier quand il va falloir sortir du confinement. De 5.000 tests par jour la semaine dernière on est passé à 12.000 aujourd'hui et 50.000 tests par jour à la fin avril. Nous avons passé une commande de 5 millions de tests rapides pour avoir une capacité de tests rapides. Il n'existe aucun traitement qui fasse ses preuves formellement en France ou dans le monde. La recherche est à nouveau fondamentale. Et tout le monde est concentré sur la recherche. Nous testons des molécules porteuses d'espoir. Je m'entretiens régulièrement avec le Pr Raoult, mais pour l'instant je respecte toutes les consignes qui me sont données par les experts en ne l'autorisant pas à tous tant que les recherches n'ont pas donné de résultat. J'invite chacun à la patience et si un traitement s'avérait efficace, à ce moment là nous mettrions tout en oeuvre pour le fournir à tous les Français.

18h48: Le Premier Ministre reprend la parole:

"24 producteurs nationaux ont été qualifiés pour de nouveaux modèles de masques qu'ils veulent produire en France. Le masque ne doit pas s'accompagner d'un oubli des gestes barrières. Ces masques alternatifs rentreront rapidement en production. Enfin, concernant l'aide au soignant, il faut essayer de leur faciliter la vie quotidienne et c'est ce que nous faisant en accueillant leurs enfants par exemple."

.

.

18h41: Le Ministre de la Santé reprend la parole:

"Nous avions 117 millions de masques chirurgicaux et pas de FFP2. Habituellement cela suffit, mais en période d'épidémie cela suffit. Nous avons constaté une demande massive de masques de la part des hôpitaux mais aussi une rédaction brutale de importations venues de Chine. Nous avons une répartition rigoureuse des masques qui privilégie toujours les soignants et les plus fragiles. C'est 36 millions de masque cette semaine qui ont été déstoqués. Nous avons également augmenté immédiatement la production sur notre territoire et passé des commandes partout dans le monde. Nous produisons 8 millions de masques chaque semaine, nous en consommons 40 millions. Je peux vous annoncer que nous avons commandé 1 milliard de masques en France et à l'étranger.

18h35: Le Premier Ministre, Edouard Philippe reprend la parole:

"Je veux évoquer également la situations spécifique de l'Outre-mer. Nous avons besoin de freiner encore plus fort la progression du virus dans ce territoire. Et nous avons imposer une quatorzaine stricte aux personnes qui entrent et en prenant parfois des décisions de couvre-feu. Nous allons également renforcer les capacités de réanimation et les approvisionnements des masques et des tests avec l'aide de l'armée.

18h28: Olivier Véran, le Ministre de la Santé prend la parole:

"Désormais, plus de 600 établissements de santé sont en mesure d’accueillir des malades du coronavirus. L’enjeu maintenant porte sur la question des réanimations. La capacité hospitalière a été portée de 5 000 à 10 000 lits en réanimation avec un objectif de 14 000 à 15 000 lits. La France a mis en place des mesures très fortes et efficaces avant même l'arrivée de l'épidémie. Car nous savions qu'elle risquait de frapper fort et vite sur tout le territoire. Chaque jour, 1 000 aide-soignants supplémentaires "rejoignent la réserve sanitaire pour répondre ponctuellement aux besoins qui se font jour. Pour protéger les personnes âgées, "nous devons aller plus loin et prendre des décisions encore plus difficiles. Je demande que le personnel des EHPAD soit testé en priorité. La France ne laissera pas les personnes âgées fragiles sur le bord du chemin, c'est hors de question.

.

18h25: L'Italie annonce à l'instant 889 décès en 24h dépassant la barre des 10.000 morts depuis le début de l'épidémie.

.

18h20: Edouard Philippe reprend la parole:

"Nous avons décidé le confinement au moment où il le fallait. Je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de confinement."

18h14: Le Pr Arnaud Fontanet, épidémiologiste prend la parole:

"En l'absence de mesure de contrôle chaque personne va infecter 3 personnes. C'est pour cela que nous mettons en place les mesures de confinement qui permettent de contrôler les contacts et les transmissions secondaires pour faire tomber ce nombre en dessous de 1, en faisant décliner l'épidémie. Pour pouvoir estimer l'effet de ces mesures, il va falloir attendre un peu, car au moment du confinement certains étaient déjà porteurs."

18h11: Edouard Philippe reprend la parole:

"80 à 85% des cas sont bénins même si ils sont désagréables et 15% sont graves et nécessitent une hospitalisation. Notre stratégie repose sur la volonté d'augmenter notre capacité d'accueil dans les services de réanimation. Le deuxième point c'st d'aplatir la courbe de façon a ralentir le nombre de cas. Le confinement de diminuer le nombre de ceux qui sont infectés en restant inférieur à notre capacité d'accueil. Il nous faut aussi à la réalité régionale, d'où les déplacements de malade pour les emmener dans des régions où l'épidémie n'est pas encore arriver."

18h05: Le Professeur Salomon prend  maintenant la parole pour expliquer les chiffres qu'il donne le soir: 

"Nous donnons le nombre de tests confirmés positifs qui donne des chiffres du nombre de personnes qui ont eu ce test. Nous avons aussi un suivi hospitalier des formes sévères de la maladie grâce à un réseau de 600 hôpitaux qui nous donne le nombre et l'état des patients. Nous avons également des médecins volontaires qui sont un réseau sentinelle. Toutes les données vont être mises à disposition en toute transparence sur un site du gouvernement et mis à jour chaque jour.

18h01: Le Premier Ministre laisse la parole à Karine Lacombe, infectiologue et cheffe de service à l'hôpital Saint-Antoine, qui fait un point scientifique sur l'état de connaissance sur le virus:

"Le virus est dangereux pour trois raisons : il est très contagieux, chaque personne peut infecter deux ou trois autres personnes, c'est beaucoup plus que la grippe. C'est un virus qui est contagieux avant d'être symptomatique, donc c'est difficile d'isoler les personnes infectées. Et on ne connait pas le taux de mortalité, car on ne connaît pas le nombre de gens qui n'ont pas de symptômes. "50% des personnes hospitalisées en réanimation ont moins de 58 ans. Il y a beaucoup de choses qu'on ne sait pas, ce qui nous amène à beaucoup d'humilité."

17h51: Edouard Philippe en direct depuis Matignon: 

"Nous vivons une crise sanitaire sans précédent. Je vais vous dire les choses avec clarté et franchise : le combat ne fait que commencer. Les mesures que nous avons dû prendre sont exceptionnelles. Au moment où je vous parle, la moitié de l’humanité est confinée. C’est littéralement du jamais-vu. Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficile que ce que nous venons de vivre. Je veux vous dire ce que nous savons et nous ne savons pas. Je veux vous dire ce que nous réussissons et ce qui nous inquiète. Je ne cherche à justifier l'action du gouvernement et je sais que le moment venu je devrai répondre complètement de ce qui est décidé. Je veux parler clair au Français. Nous voulons dire où nous en sommes et où nous allons et ce que nous faisons concrètement."

.

.

15h42: La pandémie de Covid-19 a tué plus de 20.000 personnes en Europe, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles ce samedi à 14h15 GMT.

Avec un total de 20.059 décès (pour 337.632 cas), l’Europe est le continent le plus durement touché par le coronavirus. Avec respectivement 9134 et 5690 décès, l’Italie et l’Espagne sont les deux pays du monde les plus atteints, et concentrent à eux seuls près des trois quarts des décès européens.

15h17: Le Royaume-Uni passe la barre des 1.000 morts, annoncent les autorités. Le bilan passe désormais à 1019 morts et 17.089 cas de personnes infectées officiellement recensées.

Rappelons que parmi les personnes contaminées figurent le Premier ministre conservateur Boris Johnson et son ministre de la Santé Matt Hancock, tandis que le ministre en charge de l'Ecosse, Alister Jack, s'est isolé pour sept jours, présentant des symptômes similaires à ceux du Covid-19 sans pour autant avoir été testé.

Face à la rapide aggravation de l'épidémie, le Royaume-Uni est engagé dans une course contre la montre pour ouvrir des milliers de lits d'hôpitaux. Les Britanniques sont confinés chez eux depuis lundi soir, pour une période de trois semaines au moins.

14h53:  La région Ile-de-France met 500 000 masques, à la disposition des Ehpad et des services de soins à domicile, annonce la Région dans un communiqué. "La répartition des masques sera faite sous la supervision de l'Agence régionale de santé", précise-t-il.

14h37: Plus de 600.000 de cas de nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 10H45 GMT.

Au moins 605.010 cas d'infection, parmi lesquels 27.982 décès, ont été détectés dans 183 pays et territoires, notamment aux Etats-Unis (104.837 cas dont 1.711 décès), en Italie (86.498), pays le plus durement touché en nombre de morts (9134), et en Chine (81.394 cas, dont 3.295 morts), foyer initial de la contagion. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

14h22: Alain Lescouet, maire de Saint-Brice-Courcelles (Marne) et vice-président de la communauté urbaine du Grand Reims, est décédé vendredi à 74 ans des suites d'une infection au Covid-19, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

"Hospitalisé depuis lundi en raison d'une infection au coronavirus, (...) M. Lescouet est décédé au CHU de Reims", a déclaré à l'AFP la présidente LR de la communauté urbaine du Grand Reims Catherine Vautrin, rendant hommage à "un homme qui était l'exemple type d'un élu engagé pour son territoire, au service de tous".
Interrogée par l'AFP, la mairie de Saint-Brice-Courcelles a confirmé le décès sans plus de précisions à ce stade.

Conseiller municipal de Saint-Brice-Courcelles dès 1983, puis maire depuis 1993, M. Lescouet venait d'être réélu dès le premier tour des élections municipales avec 73,15% des voix.
Ce professeur de mathématiques à la retraite fut également conseiller général de la Marne, et chargé des Transports publics, de la collecte des déchets puis des voiries au sein de Reims métropole, élargie en 2017 pour devenir communauté urbaine du Grand Reims.

"Avec le départ d'Alain Lescouet, nous perdons un homme de bien au service de sa commune et de son territoire. Saint-Brice-Courcelles perd un grand maire et nous, plus qu'un collègue: un ami" a réagi sur Facebook le maire de Reims Arnaud Robinet samedi matin.

14h19: Les syndicats CFDT, FO et CFTC du transport routier appellent les chauffeurs à exercer "individuellement" leur droit de retrait à partir de lundi en cas de "manquements" aux mesures de protection sanitaire contre le coronavirus.

"Nous ne pouvons malheureusement que constater que les conditions de travail des salariés en matière de sécurité sanitaire ne sont pas au rendez-vous", indiquent les trois syndicats dans un communiqué de presse commun.

"Même si des efforts ont pu être consenti (...) cela est bien maigre au regard des risques sanitaires et cela devient de plus en plus dangereux face à cette pandémie", peut-on lire. Et d'ajouter que "le constat est récurrent de jour en jour", avec un "manque de masques, gants et gel hydroalcoolique", un "manque de sanitaires et douches" accessibles, des services de restauration "pas assez répandus" et des "clients ne respectant pas les conducteurs à la juste mesure".

13h50: 20.000 Français sont toujours bloqués à l'étranger et ne peuvent pas rentrer en France annonce franceinfo après des informations recueillies auprès du ministère des Affaires étrangères. 53 min

12h39: Au moins 605.010 cas d’infection, parmi lesquels 27.982 décès, ont été détectés dans 183 pays et territoires, selon un comptage de l'AFP.

12h22: Le premier ministre doit donner à 14h une conférence de presse avec le ministre de la Santé Olivier Véran. Il a promis un point «transparent» de la situation sanitaire, notamment la pénurie de masques ou la question des tests.

12h18: Un footballeur des Newcastle Jets a été testé positif a annoncé le club, ce qui en fait le premier joueur du championnat australien à être infecté officiellement par le Covid-19.

11h50: En Espagne, le Covid-19 a fait 832 morts en 24 heures, un nombre record dans le pays

Le nombre de morts en 24 heures dus à la pandémie de coronavirus a encore progressé en Espagne à 832, selon le dernier bilan officiel samedi, ce qui porte le nombre de décès à 5.690 dans le pays. L'Espagne est le deuxième pays comptant le plus grand nombre de morts du Covid-19 dans le monde derrière l'Italie.

11h44: La ville de Wuhan, berceau du nouveau coronavirus, s'est progressivement rouverte au monde extérieur samedi après plus de deux mois d'isolement quasi total. Très symboliquement, le premier train de voyageurs autorisé depuis le confinement s'est arrêté peu après minuit à la gare de Wuhan.

11h01: La Corée du Sud a fait état samedi de 146 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus, le total quotidien le plus élevé depuis deux semaines. Après un pic de 909 nouvelles contaminations le 29 février, les autorités sanitaires avaient rapporté quotidiennement moins d'une centaine de cas supplémentaires au cours des derniers jours. Le Centre de contrôle et de prévention des maladies (KCDC) a indiqué samedi que le bilan de l'épidémie dans le pays était désormais de 9.478 cas et que cinq décès supplémentaires ont été recensés, portant le total à 144 décès.

10h24: La première évacuation par un hélicoptère militaire a été conduite ce matin dans le cadre de l'opération Résilience, avec deux patients embarqués à Metz à destination de l'Allemagne, selon l'AFP. "Je me suis entretenue hier avec mon homologue allemande afin de définir et préciser les modalités de cette opération. Je remercie profondément nos amis allemands pour leur soutien et solidarité. Nous partageons tous un seul objectif: vaincre le Covid-19", précise la ministre des Armées Florence Parly sur Twitter.

09h29: Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a exhorté hier ses compatriotes à rester chez eux pour éviter au pays d'être submergé par l'épidémie de Covid-19. Avec 717 cas recensés hier, contre 585 la veille, et 12 décès, le Mexique semble nettement moins touché par le virus que beaucoup d'autres pays, notamment son voisin les Etats-Unis.

08h21: La pandémie de coronavirus a tué 345 personnes aux Etats-Unis durant les dernières 24 heures, selon un comptage de l'université Johns Hopkins, un record, qui porte le bilan dans le pays à 1.475 morts. Les Etats-Unis, désormais premiers en nombre de cas officiellement déclarés dans le monde (97.028) ont aussi recensé près de 18.000 cas en une journée. L'Organisation mondiale de la santé craint que le pays et ses près de 330 millions d'habitants ne devienne le prochain épicentre de la pandémie. La majorité des morts sont pour l'instant enregistrés dans l'Etat de New York, devenu le centre de l'épidémie américaine. Son gouverneur, Andrew Cuomo prévoit un pic de contaminations dans 21 jours environ, soit autour du 17 avril.

07h23: Après une dizaine de jours d'un confinement national qui vient d'être prorogé jusqu'au 15 avril, la France continue à s'organiser pour tenter de soulager les hôpitaux des régions les plus frappées par l'épidémie. Car comme l'a dit le Premier ministre, Edouard Philippe, vendredi matin, la crise sanitaire "ne va pas s'améliorer rapidement", du fait d'une vague épidémique "extrêmement élevée", qui "soumet l'ensemble du système de soins, l'ensemble du système hospitalier, à une tension redoutable". "Ça va augmenter, le sommet de la vague est prévu pour la fin de la semaine prochaine", avance par exemple le docteur Michèle Granier, présidente de la commission médicale de l'hôpital de Corbeil-Essonnes, en banlieue parisienne. D'autres experts tablent sur un pic prévu entre le 5 et le 15 avril.

Selon le dernier bilan officiel vendredi soir, l'épidémie a fait 1.995 morts rien que dans les hôpitaux, dont près de 300 au cours des dernières 24 heures, et conduit 3.787 patients en réanimation (+412). "Même intubé ventilé, ça se dégrade d'un coup et on ne comprend pas ce qu'il se passe", lâche Cathy Le Gac, infirmière en réanimation à l'hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine): s'il y a beaucoup de guérisons, le coronavirus continue à semer l'effroi, entre ces fulgurances macabres, les seniors touchés de plein fouet dans les Ehpad ou la Francilienne de 16 ans qui y a succombé récemment. Dans le cadre de l'opération Résilience lancée par Emmanuel Macron, les transferts de patients initiés cette semaine s'intensifient, avec la mise en oeuvre ce weekend de la plus importante évacuation sanitaire de patients du Covid-19 sur le territoire français.

06h48: Plus de trois milliards de personnes sont entrées samedi dans un nouveau weekend de confinement à travers le monde confronté à une accélération de la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 25.000 morts et frappe de plein fouet l'Europe, Italie en tête. Dans la péninsule, la maladie de Covid-19 a tué près d'un millier de personnes en 24 heures, un bilan quotidien inédit pour un seul pays depuis le début de la crise. Après l'Italie (9.134 morts), c'est l'Espagne qui compte le plus de décès (plus de 4.858, dont 769 lors des dernières 24 heures) dans le monde. La contagion continue toutefois de ralentir dans la péninsule, suscitant l'espoir que les mesures drastiques de confinement prises il y a deux semaines, donnent enfin des résultats, même si le pic n'est toujours pas atteint.

06h11: Les Etats-Unis ont dépassé  l'Italie et la Chine et sont devenus le pays du monde à compter le plus de cas déclarés d'infection au nouveau coronavirus. Ils dénombraient vendredi déjà près de 15.000 cas de plus que l'Italie et 20.000 de plus que la Chine. Le nombre de morts reste toutefois moins important aux Etats-Unis que dans ces deux pays, avec un total de 1.544 décès liés au coronavirus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de oralsf1
29/mars/2020 - 10h36

1 seule question, ou plutôt 2 : les personnes malheureusement décédés ont-t-elles eu l'hydroxychloroquine couplée avec l'azithromycine (qu'a t-on à perdre d'essayer?) ? Et si non pourquoi une telle non assistance à personne en danger?

Portrait de censure64
29/mars/2020 - 10h24

"Nous avons décidé le confinement au moment où il le fallait. Je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de confinement."  Euh si, moi je le dis Mr Philippe ! J'estime même que faire tenir le vote des élections municipales à ce moment là, s'apparente à de la mise en danger de la vie d'autrui ! et je le dis ! 

Portrait de Cl
29/mars/2020 - 09h53

Ils se font une gloire pour les tests  ..... Non !!!! on n'est bien moins bon que les autres pays par exemple L'Allemagne 

Portrait de fantomial59
29/mars/2020 - 08h32

j'adore on nous dit on commande des milliard et plus des millions de masque mais on voie rien n nous dit les grands groupe vont produire des millions de litre de gel hydroalcoolique et toujours rien moi je travaille en psychiatrie adulte 300ml de gel pour 12 pers pas de masque moi c'et millions je veux les voire et arrêter de nous prendre pour des cons 

Portrait de preshovich
29/mars/2020 - 00h56
TychoStation a écrit :

Ah bon ? On aurait dû confiner tout le monde en janvier ? Arrêtez de polémiquer pour rien. C'est déjà difficile de faire rester les gens chez eux maintenant alors que le danger est bien là. J'ai lu que pour mettre en place des mesures drastiques de confinement, il fallait que la population adhère et sente un danger imminent. Ce danger, on ne pouvait pas le sentir en janvier. On l'a senti arriver en février. Donc ce n'était pas possible de prendre des mesures strictes trop tôt. 

c'est pour ça que le gouvernement a réagit mi mars et encore ? 

Gouverner c'est prévoir dit on.... 

On vient à peine de commander des masques aux chinois, au point que les gens se baladent avec des filtres à café au bout du nez. Les stocks de gel sont épuisés un peu partout. Les gants n'en parlons pas.

Quand on fera le bilan les gens qui nous dirigent auront de lourdes responsabilités à  assumer.

 

Portrait de vévert1416
28/mars/2020 - 19h35

Et ce milliard de masques sera livré par Antonov. On n'est même pas foutus d'utiliser nos avions pour lesquels on a payé de lourds impôts. Mauvais un jour, mauvais toujours

Portrait de TychoStation
28/mars/2020 - 19h05
jarod.26 a écrit :
on aurait du réagir en janvier / février

Ah bon ? On aurait dû confiner tout le monde en janvier ? Arrêtez de polémiquer pour rien. C'est déjà difficile de faire rester les gens chez eux maintenant alors que le danger est bien là. J'ai lu que pour mettre en place des mesures drastiques de confinement, il fallait que la population adhère et sente un danger imminent. Ce danger, on ne pouvait pas le sentir en janvier. On l'a senti arriver en février. Donc ce n'était pas possible de prendre des mesures strictes trop tôt. 

Portrait de thiistiime
28/mars/2020 - 18h50
jarod.26 a écrit :
on aurait du réagir en janvier / février

"Vous dites des bêtises" (Macron à des infirmières, avril 2018 )

youtube.com/watch?v=tQzN4Hp6CiY

Aujourd'hui elles sont "dans les tranchées", en première ligne.

Portrait de lysniais
28/mars/2020 - 18h47

1 milliard de masque dans le semaines qui viennent? Bande de naze, ce milliard on l'avait il y a 10 ans quand le gros tout mou incompétent les a détruit en 2012!!

Portrait de nina83
28/mars/2020 - 18h43

on en a jusqu'à l'été avec ce virus, on en a des jours et des semaines à passer encore confinés chez nous, et avant qu'on puissent revivre "comme avant" même pas en rêve !!!! ce sera très long et très pénible moralement et psychologiquement !

Portrait de jarod.26
28/mars/2020 - 18h42
thiistiime a écrit :

"La France a mis en place des mesures très fortes et efficaces avant même l'arrivée de l'épidémie." (Olivier Véran)

"Nous avons décidé le confinement au moment où il le fallait. Je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de confinement." (Edouard Philippe)

De la concurrence au sommet de l'Etat pour le top 10 du bêtisier 2020. :beer: :party: :O

on aurait du réagir en janvier / février
Portrait de thiistiime
28/mars/2020 - 18h32

"La France a mis en place des mesures très fortes et efficaces avant même l'arrivée de l'épidémie." (Olivier Véran)

"Nous avons décidé le confinement au moment où il le fallait. Je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de confinement." (Edouard Philippe)

De la concurrence au sommet de l'Etat pour le top 10 du bêtisier 2020. smiley smiley smiley

Portrait de Soldats de Salamine
28/mars/2020 - 18h05

Dès que j'ai vu apparaître Karine Lacombe, l'hyper agressive contre Raoult, la bénéficiaire des prébendes des gros labo pharmaceutiques. Stop, je zappe. 

Portrait de air pur
28/mars/2020 - 16h04
À mon humble avis a écrit :
Les affaires étrangères devraient en collaboration avec les ambassades, régler ces rapatriements, dans les meilleurs délais, et bien sûr vérifier l’état de santé de tous les ressortissants, à leurs arrivées sur le territoire, avec toutes les sécurités nécessaires.. des affrètements peuvent être mis en place par Air France, dont une partie de leur flotte, est boquée au sol.. assez simple à mettre en place, effectuer un inventaire du nombre de voyageurs, des destinations concernées, et l’envoi des avions avec capacité adaptée.. Parfois je me demande, combien ils sont dans les ministères? et le temps de réaction qui leurs sont nécessaires pour avoir ce type de réflexion si simple..

vous oubliez juste une petite chose..... c'est qu'il va falloir payer et c'est surement ça qui coince.

Portrait de À mon humble avis

Les affaires étrangères devraient en collaboration avec les ambassades, régler ces rapatriements, dans les meilleurs délais, et bien sûr vérifier l’état de santé de tous les ressortissants, à leurs arrivées sur le territoire, avec toutes les sécurités nécessaires.. des affrètements peuvent être mis en place par Air France, dont une partie de leur flotte, est boquée au sol.. assez simple à mettre en place, effectuer un inventaire du nombre de voyageurs, des destinations concernées, et l’envoi des avions avec capacité adaptée.. Parfois je me demande, combien ils sont dans les ministères? et le temps de réaction qui leurs sont nécessaires pour avoir ce type de réflexion si simple..

Portrait de Wouhpinaise
28/mars/2020 - 12h36
.Kazindrah. a écrit :

Tout cela est horrible. La Chine, l'Italie et maintenant l'Espagne, les USA, la France...

Et il est vrai que toutes les victimes infectées, vivantes ou décédées, sont bien plus nombreuses qu'on ne peut l'évaluer actuellement. On n'en saura le nombre à peu près exact qu'après la fin de cette maudite épidémie.

Rien qu'en France, les personnes âgées qui décèdent en EHPAD probablement du COVID19 ne sont pas comptabilisées, car non testées. Par ailleurs, chez certains individus, les symptômes sont quasi inexistants. Combien sont contaminés sans le savoir ? Sans compter les malades confinés qui n'ont pas été testés. Il est donc incontestable qu'il y a beaucoup plus de victimes (mortes ou vives) que les chiffres annoncés.

Portrait de Sorj
28/mars/2020 - 12h23
.Kazindrah. a écrit :

Tout cela est horrible. La Chine, l'Italie et maintenant l'Espagne, les USA, la France...

Et il est vrai que toutes les victimes infectées, vivantes ou décédées, sont bien plus nombreuses qu'on ne peut l'évaluer actuellement. On n'en saura le nombre à peu près exact qu'après la fin de cette maudite épidémie.

Ça risque d’être bien pire aux États Unis.

Ce qui va leur causer problème, c’est le nombre d’obèses,  93 millions environ, dont 5 millions d’enfants, sachant que les formes graves du Covid affectent particulièrement cette catégorie de population.

Ca explique aussi en partie pourquoi la maladie tue des gens de plus en plus jeunes au fur et à mesure que l’épidémie se déplace d’Est en Ouest.  

Portrait de .Kazindrah.
28/mars/2020 - 12h16

Tout cela est horrible. La Chine, l'Italie et maintenant l'Espagne, les USA, la France...

Et il est vrai que toutes les victimes infectées, vivantes ou décédées, sont bien plus nombreuses qu'on ne peut l'évaluer actuellement. On n'en saura le nombre à peu près exact qu'après la fin de cette maudite épidémie.

Portrait de Brian
28/mars/2020 - 11h53 - depuis l'application mobile

Le nombre de morts du Coronavirus est bien plus élevé les médias nous mentent.

Portrait de Cl
28/mars/2020 - 09h53

Il y a vraiment une mauvaise entente !!!! 

Les uns disent  l'hydroxy chloroquine  il faut l'administrer dès le début de la maladie les autres il faut l'utiliser que pour les graves : alors que c'est trop tard !!!! 

Il faut arrêter on est en temps de guerre la priorité c'est de sauver les pauvres malades  il faut  

réagir intelligemment et stopper ces querelles entre professeurs   ( il y a une raison à cette jalousie ) 

Portrait de air pur
28/mars/2020 - 08h48

toute la France n'est pas touchée de la même manière, arrêtez avec vos articles alarmistes et faites des points précis régions par régions, voir départements par départements.