02/03 08:18

USA : Seul candidat ouvertement gay, Pete Buttigieg se retire des primaires démocrates par surprise hier soir, alors qu'il devait tenir un meeting quelques heures plus tard - Vidéo

C'est un véritable coup de théâtre dans la course à la Maison Blanche. Pete Buttigieg était attendu pour un meeting dimanche soir au Texas, l’un des Etats qui votent mardi lors du Super Tuesday. Finalement, il s’est rendu dans son fief de South Bend, ville de l’Indiana dont il fut maire pendant huit ans, et depuis laquelle il a annoncé qu’il mettait fin à sa campagne. 

Le benjamin de la course, 38 ans, premier candidat ouvertement gay à la Maison Blanche à remporter une étape du marathon pour l’investiture démocrate, a annoncé dimanche qu’il abandonnait les primaires pour «aider à rassembler» le parti.

Vingt-quatre heures après avoir essuyé une cuisante défaite en Caroline du Sud, confirmant son incapacité à séduire les électeurs afro-américains, dont le soutien est essentiel pour remporter la nomination du parti. Et quarante-huit heures avant Super Tuesday, ce mardi, journée pivot dans la course à l’investiture au cours de laquelle un tiers des délégués nationaux seront attribués.

Les sondages le donnaient en difficulté dans la plupart des quatorze Etats qui votent ce jour-là, loin derrière le sénateur du Vermont Bernie Sanders et l’ancien vice-président Joe Biden.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CTmieuxAvant

Pourquoi se préoccupe t’on autant de la vie sexuelle des autres ?

Portrait de Climato
2/mars/2020 - 22h19

Etre homosexuel est un handicap auprès les afromericains et des croyants de manière générale. Il n'aurait jamais dû mettre en avant son homosexualité.

Portrait de Nono75
2/mars/2020 - 11h47
djbaxter a écrit :

Quel que soit l'année de l'élection, le candidat, ou le parti, aux USA, TOUS les candidats sortent le chéquier et draguent les communautés. Quand Obama faisait la lèche aux pacifistes avant de déclarer la guerre dans le monde entier, vous avez dû user le clavier à commenter partout.

Excepté que Trump (qui a perdu le vote populaire) ne l'avait pas fait il y a quatre ans hein...

Portrait de djbaxter
2/mars/2020 - 11h41
Nono75 a écrit :

Allons, allons... S'il était aussi sur d'être réélu alors il ne ferait pas de la maxi lèche à l'électorat africain-américain comme il est en train de le faire actuellement.

Quel que soit l'année de l'élection, le candidat, ou le parti, aux USA, TOUS les candidats sortent le chéquier et draguent les communautés. Quand Obama faisait la lèche aux pacifistes avant de déclarer la guerre dans le monde entier, vous avez dû user le clavier à commenter partout.

Portrait de djbaxter
2/mars/2020 - 11h36
Juillet2307 a écrit :

Ils n'ont pas besoins de migrants pour avoir des tueries: les américains s’entre tuent à chaque seconde aux states! 

Personne ne dit le contraire mais çà n'a rien à voir, cela ne doit pas amener à nier les chiffres : plus de migrants pauvres, c'est plus de délinquance/criminalité aussi. Donc les bloquer en application des lois en vigueur contre l'immigration, c'est du bon sens et participe au contrôle des rues.

Rouler sans faire sa vidange, c'est dangereux et peut casser un moteur. Ça ne veut pas dire qu'on peut ajouter de l'huile usagée et affirmer qu'il n'y aura aucun risque de casse supplémentaire ensuite.

Portrait de Nono75
2/mars/2020 - 11h10
djbaxter a écrit :

Trump n'en a probablement rien à faire quel que soit le candidat, il sera réélu par ses seuls résultats : pas de guerre donc pas de soldat US tué, moins de migrants donc moins de délinquance et criminalité, moins de chômage et hausse du niveau de vie, etc..

Les seuls déçus sont visiblement les anti-Trump qui n'avaient d'yeux pour un candidat dont le programme est "je suis pro-LGBT car j'en suis un moi-même", voilà le niveau. Mouahahaha

Allons, allons... S'il était aussi sur d'être réélu alors il ne ferait pas de la maxi lèche à l'électorat africain-américain comme il est en train de le faire actuellement.

Portrait de djbaxter
2/mars/2020 - 08h45
colin33 a écrit :
Dommage, cela va satisfaire Trump....

Trump n'en a probablement rien à faire quel que soit le candidat, il sera réélu par ses seuls résultats : pas de guerre donc pas de soldat US tué, moins de migrants donc moins de délinquance et criminalité, moins de chômage et hausse du niveau de vie, etc..

Les seuls déçus sont visiblement les anti-Trump qui n'avaient d'yeux pour un candidat dont le programme est "je suis pro-LGBT car j'en suis un moi-même", voilà le niveau. Mouahahaha

Portrait de colin33
2/mars/2020 - 08h36 - depuis l'application mobile

Dommage, cela va satisfaire Trump....