26/01/2020 09:41

Figure des Gilets Jaunes, le chauffeur-livreur Éric Drouet annonce qu’il se retire définitivement du mouvement après en avoir été une des voix les plus écoutées

45.000 vues pour sa dernière vidéo, c'est le bilan ce dimanche matin. Éric Drouet annonce qu’il se retire du mouvement des gilets jaunes. Le chauffeur-livreur annonce la nouvelle sur ses pages Facebook “La France en colère” et “La France énervée.” “C’était ma dernière manifestation vendredi. C’est quelque chose que j’avais programmé”, explique-t-il au tout début de sa vidéo avant de remercier les contestataires avec qui il bat le pavé depuis le 17 novembre 2018: “Je voulais remercier toutes les personnes. Tous les gilets jaunes avec qui on a pu avoir énormément d’échanges, qui se sont battus jusqu’au bout et qui sont encore dans le mouvement.”

Éric Drouet cible plusieurs figures du mouvement et revient sur les profondes divisions qui l’ont miné. “Il n’y aura pas de retour en arrière. C’est un choix mûrement réfléchi, je préfère laisser les gens déterminés sur le terrain”. 

“On s’écarte des revendications, on s’écarte de tout et on les fait chier nulle part”, lançait-il dans une vidéo dès le mois de mai, avant de parler de “ras-le-bol général de tout le monde.” Voilà qui explique sans doute cette fin de partie pour Drouet.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de markolopo
27/janvier/2020 - 10h18
Batori a écrit :

@nina83 Ne croyez pas que le mouvement est mort...
La France périphérique, celle qui vit loin des métropoles, les victimes de la mondialisation a marche forcée n’ont pas pu faire entendre leur voix.
Reste que la colère est toujours là, les lois liberticides peuvent faire taire dans l’espace publique, mais ne peuvent rien contre la colère intériorisée.
Le jour où toute cette pression va exploser ça sera pire.
Il ne suffit pas de dénaturer un mouvement en le faisant infiltrer par des blacks blocks et autres voleurs des quartiers pour faire disparaître le déclassement social.
Alors, oui aujourd’hui le mouvement est derrière car il n’a pas su se structurer, mais la révolution de 1789 avait été précédée de ce que certains appellent des jacqueries mais que moi je pense être les prémisses d’une prise de conscience.
Le pire est à venir et pas que du côté du coronavirus.

Certains ont le virus de la Corona, d'autres celui de la Kro.

Il n'empêche que l'histoire des gilets jaunes, ce sont des crasseux incultes qu'essaient désespérément de récupérer des blanquistes à la logorrhée comme la vôtre.

Et comme toujours, même avec les plus cons qui soit, votre discours plein de poncifs ne passent pas.

Posez-vous les bonnes questions. Le problème c'est vous.

Portrait de turfin
26/janvier/2020 - 18h43

Un grand intellectuel nous quitte, je verse une larme.

Portrait de minou75
26/janvier/2020 - 11h36 - depuis l'application mobile

Dommage...Je l'aimais bien cet homme !!!

Portrait de Sergent tirailleur Highway

Il a trouvé un boulot, je le comprends il n'a plus le temps pour les conn....

Portrait de Adelinette
26/janvier/2020 - 10h10

Meilleure nouvelle de la décennie. Il va pouvoir retourner rouler comme un Fandjo avec sa voiture jaune fluo dans les rues de Meaux. 

Portrait de chrismontigny
26/janvier/2020 - 10h08 - depuis l'application mobile

mdr, moi je mange steak frites à midi ...

Portrait de Super Zappeur
26/janvier/2020 - 10h05

Mais tout le monde s'en fou d'Eric "Nobody" Drouet... 

Portrait de bib
26/janvier/2020 - 09h57

il a cru au grand soir, l'atterrissage est rude.

Je me rappellerai d'une manifestation non autorisée où il avait répondu aux forces de l'ordre qui l'emmenait "j'allais à la pizzeria". Quel rebelle... 

Portrait de nina83
26/janvier/2020 - 09h44

Tant mieux, leur mouvement est mort de toute façon.