22/01 16:05

Un site d'impression des journaux du groupe Ouest-France bloqué par une 40 aine de manifestants, perturbant la distribution de ces quotidiens

Un site d'impression des journaux du groupe Ouest-France, au sud de Nantes, a été bloqué mercredi avant l'aube par une quarantaine de manifestants, perturbant la distribution de ces quotidiens, a-t-on appris auprès des journaux et de la gendarmerie. "À la suite d'une opération de blocage (...) nous n'avons hélas pas été en mesure d'assurer ce matin la distribution de la totalité des éditions de Presse-Océan", indique sur son site internet le quotidien.

"Environ 45.000 exemplaires" du journal Ouest-France n'ont pas pu être distribués, a par ailleurs expliqué à l'AFP Arnaud Wajdzik, le directeur départemental de Ouest-France en Loire-Atlantique, ajoutant que le groupe Ouest-France envisageait de porter plainte. "Quand on s'attaque à un média, on s'attaque à la démocratie, à l'accès à l'information pour tous", a-t-il déploré sur Twitter. Les seuls exemplaires de journaux qui ont pu être distribués mercredi sont ceux qui ont quitté l'imprimerie avant l'arrivée des manifestants, selon M. Wajdzik.

Ces derniers ont commencé à bloquer vers 01H30 du matin cette imprimerie d'où sortent les éditions Loire-Atlantique et Vendée de Ouest-France, Le Courrier de l'Ouest (édition des Deux-Sèvres), et Presse-Océan (Loire-Atlantique). Il s'agissait d'une quarantaine de personnes, qui n'avaient aucune banderole, ni slogan mais étaient nombreux à porter un gilet jaune, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Pour expliquer leur action, ils ont évoqué la réforme des retraites, selon les gendarmes. "Ils étaient arrivés avec des palettes dans une remorque (...) il n'y a pas eu de violence ni de dégradation", a précisé la gendarmerie. Mais le feu des palettes et une chaîne humaine ont permis aux manifestants de bloquer dix véhicules qui contenaient des journaux prêts à être distribués.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de arquen
22/janvier/2020 - 20h17

encore des gilets rouges vifs ?