26/01 12:02

Les milliardaires du monde détiennent plus d’argent que 60% de l’humanité, selon le rapport annuel dévoilé par l'ONG Oxfam

Les 2.153 milliardaires du globe détiennent désormais plus d’argent que 60% de la population mondiale, dénonce lundi l’ONG Oxfam, soulignant une concentration des richesses au détriment notamment des femmes, «en première ligne» des inégalités. «Le fossé entre riches et pauvres ne peut être résolu sans des politiques délibérées de lutte contre les inégalités. Les gouvernements doivent s’assurer que les entreprises et les riches paient leur juste part d’impôts» affirme Amitabh Behar, responsable d’Oxfam en Inde, et qui représentera l’ONG cette année au Forum de Davos, cité dans un communiqué.

Le rapport annuel d’Oxfam sur les inégalités mondiales est traditionnellement publié juste avant l’ouverture, mardi, du 50e World Economic Forum (WEF) à Davos, en Suisse, rendez-vous traditionnel de l’élite économique et politique du globe, et après une année 2019 marqué par de grands mouvements de contestation sociale du Chili au Moyen-Orient, en passant par la France. «Les inégalités indécentes sont au cœur de fractures et de conflits sociaux partout dans le monde (...) Elles ne sont pas une fatalité (mais) le résultat de politiques (...) qui réduisent la participation des plus riches à l’effort de solidarité par l’impôt, et fragilisent le financement des services publics», insiste de son côté Pauline Leclère, porte-parole d’Oxfam France, également cité dans un communiqué.

Selon les calculs d’Oxfam, 42% des femmes dans le monde ne peuvent avoir un travail rémunéré «en raison d’une charge trop importante du travail de soin qu’on leur fait porter dans le cadre privé/familial», contre seulement 6% des hommes. Or, entre ménage, cuisine et collecte de bois et d’eau dans les pays du Sud, «la valeur monétaire du travail de soin non rémunéré assuré par les femmes âgées de 15 ans ou plus représente au moins 10.800 milliards de dollars chaque année, soit trois fois la valeur du secteur du numérique à l’échelle mondiale», estime l’ONG.

En France, 7 milliardaires possèdent plus que les 30% les plus pauvres, et les 10% les plus riches des Français concentrent la moitié des richesses du pays, relève par ailleurs Oxfam.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djbaxter
26/janvier/2020 - 18h30

ONG Oxfam qui est pour un monde sans frontières (donc quasi impossible d'imposer les ultra riches et holdings multinationales), qui est pour faire venir les migrants par millions dans les pays dits riches donc pour y appauvrir les classes moyennes, qui est pour la liberté absolue de circulation et d'établissement des personnes, donc des millions de gens qui rentrent dans le monde du consumérisme pour polluer plus que dans leur pays d'origine. Conclusion, ferme ta gueule Oxfam.

Portrait de hummerH2
26/janvier/2020 - 13h38

Meme si tout le monde sera d'accord sur le fait que les richesses sont mal réparties sur notre planète, il faut quand même souligner que les rapports et les résultats annoncés par cette ONG sont très discutés, voir fermement contredits.

 

Ce qui est surtout reproché par beaucoup de spécialistes à l'Oxfam ,c'est son mode de calcul pour arriver à de tels résultats.

Selon certains, le travail d’Oxfam est basé sur des calculs trompeurs qui ont été dénoncés maintes et maintes fois.

En résumé et "grossièrement", selon ce mode de calcul, si vous avez des dettes en raison de vos études en médecine, vous êtes plus pauvre qu’un fermier du Sahel qui ne possède que 2 chèvres, ou encore la notion de temps, toujours selon leur mode de calcul, si vous êtes riche un jour vous le serez toujours, et si vous être pauvre aujourd'hui, vous le serez demain.