16/01/2020 16:19

Affaire Adèle Haenel: Le réalisateur Christophe Ruggia mis en examen pour agression sexuelle et placé sous contrôle judiciaire

16h19: Le réalisateur Christophe Ruggia, accusé d'«attouchements» par l’actrice française Adèle Haenel lorsqu’elle était adolescente, a été mis en examen jeudi et placé sous contrôle judiciaire, après 48 heures de garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. Selon BFMTV, le réalisateur a interdiction de rentrer en contact avec l'actrice.

Le cinéaste de 55 ans, qui conteste cette mise en cause, est mis en examen pour «agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime», a précisé le parquet. Une confrontation a eu lieu au cours de cette garde à vue, durant laquelle chacun a campé sur ses positions, avait indiqué auparavant à l’AFP une source proche du dossier.

07h36: Après une confrontation organisée hier soir avec Adèle Haenel, la garde à vue du réalisateur Christophe Ruggia a été levée ce matin. Désormais, Christophe Ruggia va être déféré au parquet en vue de sa présentation à un juge d’instruction dans le cadre d’une information judiciaire qui sera ouverte dans la matinée. La procédure se déroule sous le chef d'agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans par personne ayant autorité et harcèlement sexuel".

Adèle Haenel avait finalement déposé plainte après avoir révélé dans la presse des "attouchements" et de "harcèlement sexuel" lorsqu'elle était âgée de 12 à 15 ans. Entendue par les enquêteurs le 26 novembre et le 2 décembre, elle a expliqué que ce sont "les dénégations publiques" de Christophe Ruggia qui l'ont "déterminée à obtenir judiciairement la reconnaissance de son statut de victime". 

Le cinéaste de 55 ans avait d'abord nié toute agression, reconnaissant cependant avoir "commis l'erreur de jouer les pygmalions". Il a demandé pardon à l'actrice avant de contre-attaquer dans les pages de Marianne (article payant), affirmant que l'actrice se vengeait parce qu'il lui avait refusé un film

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nataflo1
16/janvier/2020 - 18h17
Gregeagle a écrit :

LLes parents etaient ou ?

exactement ce que je me demande comme pour l'écrivaine qui vient de sortir son bouquin

Portrait de Marie Quidor
16/janvier/2020 - 16h49
Gregeagle a écrit :

LLes parents etaient ou ?

Ils comptaient les billets !

Portrait de Gregeagle
16/janvier/2020 - 11h47

LLes parents etaient ou ?

Portrait de minou75
16/janvier/2020 - 09h16 - depuis l'application mobile

" N'importe quoi " ...!!!

Portrait de Antivirus
16/janvier/2020 - 09h15

Et oui, c'est fini le règne des hommes qui se croient tout permis avec les femmes, notamment les jeunes filles (ou jeunes hommes, voir les affaires relatives à l'Eglise) Personne ne porte plainte pour le plaisir, alors ceux qui défendent ces ordures-là sont eux-mêmes des ordures. En plus, l'argument du réalisateur ne tient pas : il lui aurait refusé un film??? Mais Adèle Hanele est une des actrices qui tourne le plus actuellement, elle refuse plein de projets car elle en a trop, pourquoi courrait-elle après un réalisateur qui en plus, n'a pas la cote (il n'a jamais fait de succès notoire) Bref, la justice enfin.