11/01/2020 20:12

Grève Jour 38 - Malgré le retrait provisoire de l'âge pivot, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 16 janvier - Les images des violences à Paris (Vidéo)

20h09: Invité de TF1, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT : "Nous appelons évidemment à poursuivre le mouvement, car rien n'a changé dans les courriers envoyés par le gouvernement. (...) Le débat sur l'âge pivot est un leurre. Je pense qu'on verra ce que disent les cheminots de la CFDT et les agents RATP de l'UNSA. Une majorité de syndicat qui représente une majorité de salariés est contre ce projet. Va-t-on passer outre cette majorité pour écouter uniquement la minorité en faveur du projet. Ça fait 37 jours que l'opinion publique est favorable aux syndicats, malgré les gênes, considérables en Ile-de-France. Pourquoi devrions-nous faire un pas ? Quand nous proposons d'augmenter les salaires, de revoir les exonérations de cotisations patronales, le gouvernement dit non."

20h08: L'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 16 janvier

18h33: Réaction de Jean-Luc Mélenchon: "Le gouvernement ajoute de l'embrouille aux embrouilles précédentes. Les premières réactions c'est plus d'angoisse du lendemain et plus de méfiance. Dans cette confusion il serait plus simple de retirer le projet et de reprendre tout à zéro."

17h51:L'UNSA salue le geste d'Edouard Philippe. "C’est une avancée majeure, à mettre à l’actif de la mobilisation et de l’action de l’UNSA. Les échanges peuvent enfin démarrer. L’équilibre financier, dès 2027 et à long terme, de notre régime de retraites est indispensable. La future conférence de financement doit y concourir et permettre de trouver rapidement un accord engageant partenaires sociaux et gouvernement."

17h45: Les forces de l'ordre en difficulté face à centaines de casseurs Place de la République à Paris (CNews). Les incendies se multiplient sur la place alors que certains policiers se retrouvent acculés par des casseurs. 

17h27: La RATP annonce que toutes les lignes de métro seront ouvertes demain à Paris - Regardez

16h57: La CFDT "salue le retrait de l'âge pivot du projet de loi" et "va poursuivre les discussions dans le cadre proposé", indique la centrale syndicale dans un communiqué.

16h54: Marine Le Pen interrogée sur BFM TV dénonce "une manipulation du gouvernement" après l'annonce du retrait provisoire de l'âge pivot dans la loi.

16h51: Voici la lettre du Premier Ministre :

16h43: Du mobilier urbain et un kiosque à journaux en feu sur le parcours de la mobilisation

16h31: Edouard Philippe a adressé à l'instant  un courrier aux représentations syndicales. Une lettre dans laquelle il réaffirme la volonté du gouvernement de construire un système universel de retraites par répartition et par points. Il le confirme : les régimes spéciaux seront supprimés au terme de la période de transition définie en décembre dernier. Les Français seront donc tous affiliés au régime universel. Les concertations se poursuivent sur la pénibilité, le minimum retraite, l'emploi des seniors ainsi que la gestion des fins de carrière.

Le Premier ministre assure en outre être disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre en 2027. Mais n'abandonne pas l'idée de l'équilibre financier pour autant, en appelant aux partenaires sociaux: "Pour démontrer sa confiance envers les partenaires sociaux, et ne pas préjuger de l'issue de leurs travaux concernant les mesures à prendre pour atteindre l'équilibre en 2027, je suis disposé à retirr du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée, consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre de 64 ans en 2027".

Comme l'avait suggéré Laurent Berger, une conférence sur l'équilibre et le financement des retraites va ainsi être mise en place afin de parvenir à une solution précisent nos confrères de LCI

Dirigée par Jean-Jacques Marette, ancien directeur général de l'Agirc-Aarrco, elle devra remettre ses conclusions en avril prochain, avant publication de la loi à l'été 2020. Faute d'accord lors de cette conférence, le chef du gouvernement prévient cependant qu'il se réserve la possibilité de prendre par ordonnances 'les mesures nécessaires pour atteindre l'âge d'équilibre d'ici 2027".

16h25: Le gouvernement retire "PROVISOIREMENT" l'âge pivot de la loi (BFM TV)

Le gouvernement retire provisoirement l'âge pivot de l'avant-projet de loi, peut-on lire dans la lettre d'Edouard Philippe aux syndicats.

15h58: La situation reste très confuse en particulier dans le cortège de tête à Paris où les violences se poursuivent

15h27: Les manifestants, dont certains masqués ou cagoulés, ont brisé des vitrines sur le trajet du cortège reliant la place de la Nation à celle de la République, et jeté des projectiles en direction des forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène

.

15h18: Depuis plusieurs minutes des casseurs s'en sont pris aux vitrines de plusieurs commerces sur l'avenue Daumesnil et ont lancé des projectiles en direction des policiers. Des gaz lacrymogènes ont également été tirés par les forces de l'ordre. 

15h15: Les incidents violents se multiplient en ce moment même à Paris

15h02: Avenue Daumesnil à Paris une banque HSBC vient d'être saccagée selon les images de CNews

.

14h56: A Nantes la Préfecture est défendue par des lances à eau pour arroser la foule

14h49: Gaz lacrymogènes et canons et eau en ce moment à Nantes

 

14h45; A Paris et à Paris, les premiers lacrymogènes sont tirés alors que des individus masqués ont fait leur apparition dans le cortège

.

14h40: A Nantes la police utilise des lacrymogènes pour sécuriser l'accès à la Préfecture

14h32: Édouard Philippe s'est engagé vendredi au terme d'une nouvelle journée marathon de bilatérales avec les partenaires sociaux à adresser samedi aux organisations syndicales et patronales «par écrit des propositions concrètes» qui pourraient former «la base d'un compromis». Le gouvernement est très attendu sur l'âge pivot ou «âge d'équilibre».

14h29: Le cortège de la manifestation du contre la réforme des retraites s'est élancé place de la Nation. Il se dirige vers la place de la République

11h39: Les manifestations des gilets jaunes se déroulent en ce moment-même à Toulouse et à Paris 

07h27: Nouvelle journée de manifestation annoncée

Dans la capitale, le premier cortège à se former sera celui des Gilets jaunes. Le rendez-vous est fixé à 10 heures près de la bibliothèque François-Mitterrand pour un départ à 11h30. Le défilé passera par Daumesnil avant de rejoindre Nation et la manifestation intersyndicale. Pour celle-ci, le départ est prévu à 13h30 de la place de la Nation en direction de République, en passant par le boulevard Diderot, l'avenue Daumesnil, Bastille et le boulevard Beaumarchais. À Paris, la préfecture de police a pris un arrêté interdisant « tout rassemblement de personnes se revendiquant des Gilets jaunes » dans plusieurs secteurs : l'avenue des Champs-Elysées, le périmètre comprenant l'Elysée et Beauvau, les environs de l'Assemblée nationale, de Matignon, du Sénat, de Notre-Dame-de-Paris, de la préfecture, du Trocadéro, du Champs de Mars, du forum des Halles, de la gare Saint-Lazare et des « Grands Magasins ».

D'autres manifestations sont également attendues en banlieue parisienne, notamment aux Mureaux et à Mantes-la-Jolie (Yvelines), et en région. Les rassemblements auront lieu également dans le Centre-Val de Loire, là à Clermont-Ferrand, au Havre, ou encore en Bretagne.  À Lyon (Rhône), la préfecture a interdit tout rassemblement dans le centre-ville, au premier week-end des soldes. Plusieurs secteurs de la capitale interdits

07h17: Le gouvernement transmettra des « propositions concrètes » aux partenaires sociaux aujourd'hui, a annoncé le Premier ministre, ajoutant avoir « bien avancé » avec eux.

« Nous avons bien avancé dans la recherche du compromis que nous souhaitons obtenir (…) mais il nous reste du travail », a déclaré le Premier ministre dans une courte allocution, ajoutant : « Nous souhaitons que ce projet puisse avancer et être précisé, notamment par le dialogue social ». Edouard Philippe réaffirme « la détermination du gouvernement » « Je veux redire la détermination du gouvernement à présenter ce projet de système universel de retraite le 24 janvier en Conseil des ministres et de le soumettre à l’examen en séance publique à l’Assemblée nationale à compter du 17 février » pour qu’il puisse être adopté avant l’été, a ajouté le chef du gouvernement, précisant qu’il verrait vendredi soir le président Emmanuel Macron.

06h35: "Trafic très perturbé" à la RATP - Toutes les lignes de métros parisiens ouvertes en journée

 

A la SNCF, il y aura 4 TGV sur 5, 2 Transiliens sur 5, 2 Intercités sur 5, 5 TER sur 10.

Pour dimanche, le SNCF prévoit  4 TGV sur 5, 2 Transiliens sur 5, 1 TER sur 2 et 2 Intercités sur 5

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
12/janvier/2020 - 08h03
Jean Bonneau a écrit :

C'est effectivement comme ça que se protège une élite. Ils paient pour protéger leur statut et rester à la marge. Faire comme les petites gens? À chacun sa vision de la solidarité... 

Elite...?  mouais ...

C'est aussi le cas des infirmières libérales , kinés, orthophonistes etc ...

Portrait de Jean Bonneau
12/janvier/2020 - 07h55
Harriet a écrit :

Solidarité ?

 Le régime des avocats, indépendant depuis 1954,  reverse chaque année plus de 80 millions d' €uros au régime général ! 

C'est effectivement comme ça que se protège une élite. Ils paient pour protéger leur statut et rester à la marge. Faire comme les petites gens? À chacun sa vision de la solidarité... 

Portrait de Jean Bonneau
12/janvier/2020 - 07h50
fdupont a écrit :

@Dady cool, exactement...

Donc vous êtes de ceux sans discernement qui victime d'un évènement dans un pays qui perturberait vos vacances, mettent toute la population dans le même sac, même s'ils sont victimes comme vous? Pris dans une grève je ne sais pas... en Espagne par exemple, votre réaction c'est: "Ils sont cons ces Espagnols!"? Je vous remercie ça va, je n'ai pas l'impression de passer pour un con, ou alors ce sont les étrangers qui sont cons s'ils pensent ça. Maintenant si vous êtes salariés dans un secteur en grève, que vous ressentiez ça si vous devez vous expliquer auprès d'un étranger, je peux en revanche le comprendre effectivement. 

Portrait de Harriet
12/janvier/2020 - 07h26
popeye55 a écrit :

En fait ils vont cotiser maintenant comme les autres français, ils auront le même taux. Ils paieront effectivement, comme le fait aujourd'hui le régime général du privé pour ceux dont les régimes sont déséquilibrés (RATP, EDF et Industries Électriques et Gazières, Agriculteurs, etc...). Mais  c'est ça la solidarité. Si vous n'êtes pas dans cette démarche c'est que vous faites partie des nombreux égoïstes de ce pays (aussi bien à droite qu'à gauche car l'égoïsme est partout) qui veulent tout pour eux mais ne rien donner pour les autres !!!

Solidarité ?

 Le régime des avocats, indépendant depuis 1954,  reverse chaque année plus de 80 millions d' €uros au régime général ! 

Portrait de fdupont
12/janvier/2020 - 04h11 - depuis l'application mobile
Dady cool a écrit :

Je sais que la plupart des gens s’en fiche, mais je ne vous souhaite pas d’avoir à expliquer à un étranger de n’importe quel pays au monde pourquoi les grèves en ce moment, pourquoi les grèves l’année dernière, pourquoi la France est toujours en grève malgré tous nos avantages  ……. on passe vraiment pour des cons dans le monde entier sérieux.

@Dady cool, exactement...

Portrait de Pierma
12/janvier/2020 - 00h45 - depuis l'application mobile

Tous ces fonctionnaires de merde me donnent envie de vomir. Fainéants de la première heure. Vive les privatisations et vive la concurrence qui arrive. La sncf finira démantelée et on aura la paix. Imbeciles.

Portrait de popeye55
11/janvier/2020 - 21h25
Mortimer a écrit :

Qui accepte ?  Les fonctionnaires, La RATP,  les planqués de la SNCF (je dis bien les planqués) etc... Je ne vois pas pourquoi le chauffeur de bus de la RATP  puisse avoir une retraite meilleur que celui de mon agglomération alors qu'il fait le même travail. Je ne vois pas la pénibilité d'un conducteur de bus quand je vois un couvreur en hiver ou en plein cagnard. 

Je suis bien  d'accord avec vous. C'est pour cela que je disais que les salariés RATP/EDF/SNCF pourraient faire un petit effort pour venir en aide aux petites retraites 

Portrait de Angelussauron
11/janvier/2020 - 20h55
cineberry a écrit :

Et la palme d'or du foutage de gueule est décernée à l'unanimité du jury au gouvernement Macron.

 

Provisoire cela veut dire que les syndicats et patronat devront trouver autre chose pour équilibrer. Et vu que déjà la cfdt ne s’entend pas avec la cgt c'est cuir et cet age reviendra.

Le soucis pour moi n'était pas l'age pivot déjà parce que ça veut rien dire cet age. Car c'est 64 ans aujourd'hui mais demain peut être 67 puis 70 etc... donc ceux qui ont entre 20 et 40ans aujourd'hui ça ne sert à rien de se battre pour cet age pivot.

Le vrai soucis pour moi il est dans la prise en compte de la pénibilité pour éviter d'avoir un trou de la sécu qui explose avec les arrêts de travail ou maladie professionnelle et pour éviter également le chômage car un vieux ça coute cher déjà le patron devra lui payer une mutuelle bien plus cher, prime d'ancienneté pour un rendement plus faible malgré l'expérience.

Bref si on règle pas ce soucis on va vers un gouffre financier. Il y a bien évidemment d'autres soucis que la pénibilité à régler mais je pense qu'une fois qu'on aura fait ça on y verra plus clair.

 

Il aurait mieux fallu que le gouvernement retire cette réforme provisoirement le temps de tout retravailler correctement plutôt que de retirer provisoirement l'age pivot qui ouvre une brèche pour intensifier le mouvement vu que le gouvernement montre qu'il faibli en faisant ça.

Portrait de popeye55
11/janvier/2020 - 19h53
Harriet a écrit :

@popeye55

Sauf qu'en ce qui concerne les professions libérales , dont les avocats, on doublerait leurs cotisations (de 14 à 28%) pour une pension moindre d'un tiers, alors que leur régime est autonome et effectivement pérenne ... qui accepterait une telle dégradation/régression  sans compensation ? 

Désolée, mais c'est du racket organisé à l'instar de la loi Egalim qui était censée  mieux rémunérer les producteurs mais qui, in fine, ne profite qu'à la grande distribution ...  smiley

En fait ils vont cotiser maintenant comme les autres français, ils auront le même taux. Ils paieront effectivement, comme le fait aujourd'hui le régime général du privé pour ceux dont les régimes sont déséquilibrés (RATP, EDF et Industries Électriques et Gazières, Agriculteurs, etc...). Mais  c'est ça la solidarité. Si vous n'êtes pas dans cette démarche c'est que vous faites partie des nombreux égoïstes de ce pays (aussi bien à droite qu'à gauche car l'égoïsme est partout) qui veulent tout pour eux mais ne rien donner pour les autres !!!

Portrait de Harriet
11/janvier/2020 - 19h37

@popeye55

Sauf qu'en ce qui concerne les professions libérales , dont les avocats, on doublerait leurs cotisations (de 14 à 28%) pour une pension moindre d'un tiers, alors que leur régime est autonome et effectivement pérenne ... qui accepterait une telle dégradation/régression  sans compensation ? 

Désolée, mais c'est du racket organisé à l'instar de la loi Egalim qui était censée  mieux rémunérer les producteurs mais qui, in fine, ne profite qu'à la grande distribution ...  smiley

Portrait de cineberry
11/janvier/2020 - 18h18
Calla a écrit :

Provisoire !!!!!  ça veut dire quoi : le remettre dès que la loi sera votée!!!! 

Je dirais plutôt faire passer une petite ordonnance juste après les municipales.

Portrait de nantes55
11/janvier/2020 - 17h54

J'espère que la CFDT et l'UNSA on fait des provisions de vaseline.....

Portrait de fdupont
11/janvier/2020 - 17h48 - depuis l'application mobile

Super finis les grêves...

Portrait de Noodles1
11/janvier/2020 - 17h45
Harriet a écrit :

En 2024, la Cades (Créée en 1996 pour éponger la dette de la Sécurité Sociale) financée par la CRDS et en partie par la CGS n'aura plus de raison d'être ... C'est une manne de 24 milliards d'€uros qui pourrait être réaffectée au système de retraite par répartition ... 

Des solutions existent , mais chutttt !  smiley

smileyLes solutions ?

Sans être mauvaise langue ,j'ai rarement vu un gouvernement accumuler autant  de problèmes et trouver aussi peu de solutions . Et j'en ai vu quelques-uns malgré mon très jeune âge !! Mouarf !!

smiley

Portrait de Noodles1
11/janvier/2020 - 17h24
Mortimer a écrit :

smiley J'adore le mot "chienlit".  Certes désuet mais tellement d'actualité. smiley

smileyTerme désuet remis au goût du jour, il y a un bail par De Gaulle . Sens premier ,le dernier né d'une couvée ,un tout jeune qui chie au lit ..Synonyme de béjaune ..encore une référence aux oiseaux..:bec jaune bigsmile:

Portrait de Harriet
11/janvier/2020 - 17h18
lxa75 a écrit :

C'était la sagesse même , mais c'est reculer pour mieux sauter il faut trouver de toute façon 12 milliards 

En 2024, la Cades (Créée en 1996 pour éponger la dette de la Sécurité Sociale) financée par la CRDS et en partie par la CGS n'aura plus de raison d'être ... C'est une manne de 24 milliards d'€uros qui pourrait être réaffectée au système de retraite par répartition ... 

Des solutions existent , mais chutttt !  smiley

Portrait de lxa75
11/janvier/2020 - 17h07

C'était la sagesse même , mais c'est reculer pour mieux sauter il faut trouver de toute façon 12 milliards 

Portrait de Alexdelouest
11/janvier/2020 - 17h02

Les syndicats ne représentent plus rien. Aujourd’hui c’est encore une fois la victoire de la minorité sur la majorité. C’est une réelle habitude avec ce gouvernement. Le parti LREM se voulait réformateur, il est en réalité qu’un petit parti avec de petits politiques sans courage et juste présent pour compter les sous. Ils ne marqueront pas l’histoire. 

Portrait de cineberry
11/janvier/2020 - 17h00
Noodles1 a écrit :

Retrait PROVISOIRE âge pivot ??

C'est quoi ce délire ?? PROVISOIRE ??

Et la palme d'or du foutage de gueule est décernée à l'unanimité du jury au gouvernement Macron.

Portrait de Tampouille
11/janvier/2020 - 17h00

Et voilà  ils ont baissé culotte!!!! Pfffff bande de guignolos!

Portrait de Tampouille
11/janvier/2020 - 16h58
vévert88 a écrit :

Je vais chercher la farine pour qu'on puisse rapidement nous rouler dedans

Farine bio, complète????

Portrait de Harriet
11/janvier/2020 - 16h57
Mortimer a écrit :

Mais l'age pivot c'est du vol au vent, de la poudre de perlimpinpin.  Du grain à moudre pour faire passer le reste.  L'age pivot c'est bon juste pour ceux qui ont une carrière linéaire dans la même entreprise et surtout les fonctionnaires. Déjà ceux qui ont fait des études ne peuvent pas la prendre à 63, ceux qui ont eux des carrières avec du chômage non plus.  Ce qui me choque c'est de passer au calcul sur toute sa carrière au lieu des 25 meilleures années. Là, pas un syndicat pour soulever le lièvre. Personnellement je suis pour une retraite au point (qui justement pourra tenir compte de la pénibilité - + de points pour les métiers pénibles- ) mais pas celle hypothétique de Macron. 

Que dire des 1 000 euros garanties ?  C'est pour une carrière complète donc les chômeurs ne les auront pas, ni les femmes, ni les carrières yoyo.  Je déteste qu'on me prenne pour un pigeon de l'année surtout par une politique adoubée par les média. (média sans S car média est le pluriel de médium).

Tout à fait ...

Le paradoxe c'est qu'une majorité de français se dit favorable à une réforme des retraites mais parallèlement ne fait pas confiance au gouvernement pour la mener à bien ...

Deux ans de préparation, de négociations , pour en arriver à une telle chienlit ... misère !!!! smiley

Portrait de cineberry
11/janvier/2020 - 16h57
zorro 2020 a écrit :

pourquoi l on ne fait pas de répressions avec de vrai armes!! identification par camera et prison +payer les degats a vie! qu ils crevent ces saloperies de casseurs!

Vous êtes mûr pour le fascisme.

Portrait de Noodles1
11/janvier/2020 - 16h30

Retrait PROVISOIRE âge pivot ??

C'est quoi ce délire ?? PROVISOIRE ??

Portrait de zorro 2020
11/janvier/2020 - 16h28

pourquoi l on ne fait pas de répressions avec de vrai armes!! identification par camera et prison +payer les degats a vie! qu ils crevent ces saloperies de casseurs!

Portrait de Noodles1
11/janvier/2020 - 16h18
Mortimer a écrit :

A souligner que contrairement aux manifs de l'ultra gauche celle des avocats se passe sans heurts et dans la bonne humeur. 

Et pourtant ils défilent en blacks robes ..smiley

Portrait de popeye55
11/janvier/2020 - 16h09

Qu'ils continuent à être violents et tout casser, c'est le meilleur moyen pour se discréditer ! L'an passé, dès qu'il y a eu des violences un grand nombre de gilets jaunes ont quitté les rangs et la population n'a plus apporté le soutien qu'elle avait au départ

Portrait de cineberry
11/janvier/2020 - 14h51

Un éclairage intéressant sur le traitement de la question des retraites au 20 heures de France 2 depuis le 5 décembre (enquête réalisée par l'observatoire des médias Acrimed) :

- Galère des usagers et autres conséquences négatives des grèves et actions associées : 43% du temps d'antenne dédié à la question des retraites

- Suivi des négociations entre gouvernement et syndicats : 21%

- Analyse de fond ou décryptage des mesures du projet du gouvernement : 19%

- Témoignages des grévistes et de leurs soutiens : 17%

Portrait de elisabeth 14
11/janvier/2020 - 13h25
C'est Mon Avis a écrit :

Et oui, car un gréviste ne peut pas bloquer un dépôt de bus en les empêchant de sortir, tandis qu'en enfilant un gilet jaune, il le peut ! Et tout ça, sous les regards (émerveillés et amusés) de ses collègues CGTistes ! Ils ont vu que ça a fonctionné à Marseille, donc ils tentent la même chose à Paris (et ailleurs). D'ailleurs à Marseille, le directeur a envoyé ses "gros bras" pour tenter de faire partir ces gilets jaunes (car rappellons-le, il est interdit d'empêcher les français de travailler et de circuler librement, c'est puni par la loi !) et la police n'est intervenue qu'après ! Mais ne vous leurrez pas, les CGTistes et ces gilets jaunes sont les mêmes personnes, il n'y a que la couleur du gilet qui change ! Les vrais gilets jaunes (ceux du tout début) sont, depuis longtemps, retournés au boulot eux ! Car il savent, eux, qu'on ne doit pas se mélanger avec les syndicats, et que finalement, on ne s'en sort qu'avec le travail, et pas en étant assisté toute sa vie ! Bon week end...

chapeau vous avez en quelques phrases,bien résumé..merci et bon week end

Portrait de C'est Mon Avis
11/janvier/2020 - 12h45

Et oui, car un gréviste ne peut pas bloquer un dépôt de bus en les empêchant de sortir, tandis qu'en enfilant un gilet jaune, il le peut ! Et tout ça, sous les regards (émerveillés et amusés) de ses collègues CGTistes ! Ils ont vu que ça a fonctionné à Marseille, donc ils tentent la même chose à Paris (et ailleurs). D'ailleurs à Marseille, le directeur a envoyé ses "gros bras" pour tenter de faire partir ces gilets jaunes (car rappellons-le, il est interdit d'empêcher les français de travailler et de circuler librement, c'est puni par la loi !) et la police n'est intervenue qu'après ! Mais ne vous leurrez pas, les CGTistes et ces gilets jaunes sont les mêmes personnes, il n'y a que la couleur du gilet qui change ! Les vrais gilets jaunes (ceux du tout début) sont, depuis longtemps, retournés au boulot eux ! Car il savent, eux, qu'on ne doit pas se mélanger avec les syndicats, et que finalement, on ne s'en sort qu'avec le travail, et pas en étant assisté toute sa vie ! Bon week end...