06/01/2020 14:01

EXCLU - Claire O’Petit, députée en Marche, demande au gouvernement de retirer l’âge pivot du projet pour débloquer la situation - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini était de retour pour le premier numéro de l'année de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People. Alors que ce lundi marque le 33e jour de grève en France, un débat avait lieu sur le plateau concernant la réforme des retraites.

Invitée, la députée LREM Claire O'Petit a demandé au gouvernement de retirer l'âge pivot du projet afin de débloquer la situation.

"Il faut supprimer l'âge pivot ?", a demandé Jean-Marc Morandini. "A partir du moment où c'est un blocage, il ne faut absolument pas hésiter. Pour moi, le plus important, c'est la retraite à points. Je reste persuadée que ce n'est pas une nécessité absolue", a-t-elle répondu.

Et d'ajouter : "J'espère que cette semaine justement ils vont le faire. On ne peut pas rester bloqué sur une date en plus qui peut changer au cours de la vie, qui peut évoluer différemment. Ce qui sera important quand vous arrivez à une période de la retraite, c'est de savoir combien vous aurez de points. Si votre santé le permet et que vous pouvez faire six mois ou un an de plus pour avoir une retraite plus confortable, je vous assure que vous ne réfléchissez pas, vous le faites".

"Nous vivons de plus en plus tard. Mais, arrivé à un certain âge, nous avons une angoisse de l'EHPAD. Si un jour, nous avons malheureusement besoin de rentrer dans un établissement comme ça, moi j'espère que ma fille aura une retraite vraiment confortable de façon à ce que ce ne soit pas ses enfants qui paient pour elle. Aujourd'hui, s'il m'arrivait quelque chose, ce sont mes enfants et petits-enfants qui paieraient à la fin mon EHPAD", a-t-elle conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
7/janvier/2020 - 11h57

J'adore voir les gesticulations de Macron sur ce dossier de billard à 3 bandes ...Le fond du problème n'est pas les retraites mais la mairie de Paris.

Il faut évincer Griveau et Villani pour fédérer sur quelqu'un qui va les mettre d'accord, et ce quelqu'un c'est Philippe.

Or pour déconnecter Philippe afin qu'il prenne les rennes, il faut un clash. C'est prévu de longue date, au moment ou Philippe et Macron ont introduit cet âge pivot qui déplait à la CFDT et l'UNSA.

Philippe va donc rester droit dans ses bottes pour se faire remercier par Macron, qui va nommer premier ministre un type comme Raffarin qui lui a fait allégeance depuis longtemps, à moins de Juppé, ou encore Larcher ... afin de faire plaisir à la droite et engranger quelques bulletins supplémentaires aux municipales (siphonnage organisé de LR vers LREM).

Et ainsi, Philippe va pouvoir briguer la mairie de Paris, évinçant au passage les frères ennemis Griveau et Villani avec qui la course est déjà perdue d'avance si on en restait là.

Paris vaut bien une grève ... et accessoirement un premier ministre !

Pour ceux qui doutent du scénario, on lance les "Paris" ?

Portrait de JP67
7/janvier/2020 - 10h37

avec des idées pareilles il faut la prendre O'Petit au gouvernement !  smiley

Portrait de hummerH2
6/janvier/2020 - 17h53

Maitrise t'elle réellement le sujet quand elle dit: "Mais on s'en fout de l'age de Bernard Pivot!!!" smiley