30/12/2019 07:46

L'écrivain Gabriel Matzneff répond pour la 1ère fois aux accusations: "De si injustes attaques face à la beauté de l'amour que nous vécûmes"

Il répond pour la première fois, alors que les attaques contre lui se multiplient. L'écrivain Gabriel Matzneff, au coeur d'une polémique autour de son attirance sexuelle pour les mineurs, dénonce des attaques "injustes" à son encontre et défend "la beauté" de sa relation avec Vanessa Springora, qui publie un livre choc sur son expérience passée avec l'écrivain.

Dans un message écrit au Parisien, l'écrivain, aujourd'hui âgé de 83 ans, dénonce "de si injustes et excessives attaques" et évoque "la beauté de l'amour que nous vécûmes, Vanessa et moi".

Le goût autoproclamé de Gabriel Matzneff, aujourd'hui âgé de 83 ans, pour les jeunes filles et les jeunes garçons n'a jamais fait ciller le monde de l'édition. Mais la sortie le 2 janvier de "Consentement" de Vanessa Springora est en train de changer la donne.

L'écrivaine et éditrice raconte dans ce livre comment elle a été séduite par le presque quinquagénaire au milieu des années 1980 lorsqu'elle avait 14 ans et le poids de cette histoire sur sa vie, ponctuée de dépressions.

Le livre sort dans un contexte de dénonciation des violences sexuelles en France, après une nouvelle accusation de viol visant le réalisateur franco-polonais Roman Polanski et celles d'agressions et de harcèlement sexuels de l'actrice Adèle Haenel à l'encontre du cinéaste Christophe Ruggia.

Le ministre de la Culture Franck Riester a apporté samedi son soutien à "toutes les victimes" de Gabriel Matzneff jugeant que "l'aura littéraire" n'était "pas une garantie d'impunité".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Angelussauron
31/décembre/2019 - 09h25
thiistiime a écrit :

Une "histoire d'amour" d'un homme de 50 balais pour une gamine d'à peine 14 ans, vous plaisantez ou quoi ? Parler d'attirance, ok, mais d'histoire d'amour... Vous savez qu'il y a des petits garçons qui tombent "amoureux" de leur maîtresse ?

Et ce qui est surprenant (mais en fait non quand on s'intéresse à la psyché de ces personnages) c'est qu'il est très souvent question de pénétration anale dans les rapports. Ce qui est particulièrement révélateur de ce besoin de dominer et de transférer des névroses sur une cible facile.

Ce type est un enfoiré de première. De quel droit s'est-il permis de prendre possession du corps d'une gamine ? Et il s'en flatte ensuite ? Sa grande chance est de ne s'être jamais fait fracasser le crâne.

Non mais vous lisez entre les lignes Je dis qu'elle était amoureuse de lui et lui en tant que pédophile (je l'ai pourtant bien dis) il était attiré par elle ce qui "peut"créer un histoire d'amour . Il y a pas que de belles histoires d'amour, l'amour c'est pas forcément joli à chaque fois. D'ailleurs si c'est une femme qui est attiré par un jeune mineur on est souvent moins choqué.

Maintenant si il y avait que cette histoire là et si il avait été attiré que par elle on pourrait parler d'amour (L'amour n'a pas d'age mais la moralité en a une) mais là il avoue ouvertement être attiré par les jeunes mineurs et surtout il pratique le tourisme sexuel dans des pays où il y a la prostitution de mineurs (qui sont littéralement des esclaves sexuels) donc oui c'est un psychopathe pédophile et une ordure de première. C'est le plus choquant pour moi dans cette affaire pas étonnant de voir certains comme Mitterand le soutenir.

Et concernant la justice si elle ne porte pas plainte (ce qui est fortement probable) et vu que l'histoire a eu lieu avant la loi de la majorité sexuelle à 15 ans il ne sera pas inquiéter par cette histoire (car bon a mon avis il y a plusieurs histoires). La corruption de mineur si elle le défends ne fera pas long feu. Du coup c'est pas étonnant que la mairie de paris et le magazine du Point ne font rien contre lui même si pour l'image c'est moche...

Portrait de letarsier
30/décembre/2019 - 14h04
thiistiime a écrit :

Une "histoire d'amour" d'un homme de 50 balais pour une gamine d'à peine 14 ans, vous plaisantez ou quoi ? Parler d'attirance, ok, mais d'histoire d'amour... Vous savez qu'il y a des petits garçons qui tombent "amoureux" de leur maîtresse ?

Et ce qui est surprenant (mais en fait non quand on s'intéresse à la psyché de ces personnages) c'est qu'il est très souvent question de pénétration anale dans les rapports. Ce qui est particulièrement révélateur de ce besoin de dominer et de transférer des névroses sur une cible facile.

Ce type est un enfoiré de première. De quel droit s'est-il permis de prendre possession du corps d'une gamine ? Et il s'en flatte ensuite ? Sa grande chance est de ne s'être jamais fait fracasser le crâne.

On est bien d'accord. +1

Portrait de Angelussauron
30/décembre/2019 - 13h19
letarsier a écrit :

Ben si, la majorité sexuelle est fixée à 15 ans.

De plus, même s'il y a consentement,le délit de corruption de mineur existe bel et bien.

C'est très récent la majorité à 15 ans (c'est le gouvernement Macron qui a fait cette loi) avant de mémoire il y en avait pas et vu que l'histoire a eu lieu avant il y a rien au niveau de la justice qui peut l'attaquer du moins pour cette histoire là.

Après apparemment il y a des histoires plus nauséabondes concernant ce personnage.

Portrait de geneva
30/décembre/2019 - 12h51

"Des pétitions ont été signées, comme celle de 1977 relayée par Libération, pour défendre trois hommes poursuivis pour des agressions sexuelles d’enfants de 12 à 13 ans. Parmi les signataires figuraient Jack Lang et Bernard Kouchner. Cette tolérance s’est poursuivie dans les années 80, période où se déroule le livre de Vanessa Springora, avant que le vent ne tourne dans les années 90, menant à la condamnation unanime de la pédophilie et au mea culpa des journaux qui l’avaient défendue." dans le Figaro d'aujourd'hui

Va-t-on leur demander des comptes à ces deux socialistes comme on en demande à Bernard Pivot ?

Portrait de letarsier
30/décembre/2019 - 12h48
Angelussauron a écrit :

C'est difficile de juger ce genre d'histoire. Car peut être qu'en effet il y a une histoire d'amour derrière tout ça.

Mais malgré tout ça il reste un pédophile (qui ne veut pas forcement dire violeur d'enfants), il a confirmé son attirance pour les jeunes et les mineurs. Donc c'est immoral mais je suis pas sur que c'est condamnable du moins à l'époque des faits.

Ben si, la majorité sexuelle est fixée à 15 ans.

De plus, même s'il y a consentement,le délit de corruption de mineur existe bel et bien.

Portrait de Angelussauron
30/décembre/2019 - 12h40

C'est difficile de juger ce genre d'histoire. Car peut être qu'en effet il y a une histoire d'amour derrière tout ça.

Mais malgré tout ça il reste un pédophile (qui ne veut pas forcement dire violeur d'enfants), il a confirmé son attirance pour les jeunes et les mineurs. Donc c'est immoral mais je suis pas sur que c'est condamnable du moins à l'époque des faits.

Portrait de letarsier
30/décembre/2019 - 12h02
geneva a écrit :

oui, mais ça, on n'en parle pas... Ce n'est pas vendeur à l'heure actuelle....  On se plaint de faits qui sont arrivés il y a 30 ou 40 ans, alors que l'on était mineur, à la charge des parents... mais d'eux, silence !!!

N'oubliez pas qu'un livre, ç'est fait pour être vendu et... faire de l'argent !!! Triste !

Mais Vanessa Springora ne cache rien et écrit le rôle de la mère qui la met en garde, alors même que la fillette est déjà sous l'emprise de Matzneff.

La même mère qui continuera à le recevoir, alors même qu'elle connait ses penchants, au motif qu'il est un ponte de la littérature du moment.

Si les parents sont complices par association, c'est bien un adulte qui profite de sa supériorité intellectuelle et de son expérience pour embobiner  et satisfaire ses instincts sur une gamine en attente de séduction.

 

Portrait de Harpie
30/décembre/2019 - 11h55

Qu'on lui coupe les roubignoles à ce salopard

Portrait de prospero55
30/décembre/2019 - 11h54
CTmieuxAvant a écrit :

A 14 ans on sort de l’enfance. On a encore un corps de petite fille. On est romantique. On tombe vite éperdument amoureuse. Ces types ont peur des femmes. Ceux sont des demi-portions. NB : Le président avait 16 ans ce qui correspond à la maturité sexuelle pour un homme. Il était de surcroît très mûr et brillant. On l’imagine mal faire des ronds en scooter aux pieds de son immeuble.

Désolé, mais votre remarque est fondée sur des impressions personnelles qui n'ont AUCUNE valeur. La justice ne peut pas être rendue de cette manière.

 

C'est parce que certains bénéficient de passe-droits inadmissibles que le pire devient ensuite toléré. Dans TOUT autre pays d'Europe, la pédophilie de Brigitte Macron aurait suscité un énorme scandale et elle aurait eu à rendre des comptes devant la Justice. Mais évidemment, en France, vu que toute la presse est tenue par des amis de Macron...

 

(J'ajoute que Macron n'était ni mûr ni brillant. Il faut lire à ce sujet le livre de Juan Branco, qui l'a bien connu. Macron, qui n'avait aucun loisir, qui consacrait tout son temps à ses études, a bossé comme un dingue pendant 4 temps sans obtenir le moindre concours : il a raté 3 fois celui de Normale Sup et une fois celui de l'ENA. Il faut vraiment être un cas pour échouer ainsi à des concours nécessitant surtout du bachotage... Pour ma part, j'ai obtenu le concours de Normale Sup à ma première tentative.)

Portrait de nantes55
30/décembre/2019 - 10h19

Allez voir l'age de la majorité sexuelle en Europe et vous allez avoir des surprises.

Portrait de ΙΧΘΥΣ
30/décembre/2019 - 09h35
COLIN33 a écrit :

Pour moi c'est la faute aux parents !!!

Elle a grandi sans père. Sa mère était attachée de presse dans l’édition. 

Prise en otage par son job. J’imagine qu’elle n’aurait jamais fait le poids si elle était montée au créneau. Le milieu l’aurait broyée.

Portrait de geneva
30/décembre/2019 - 09h31
Juillet2307 a écrit :

Ah l'excuse bidon des pédophiles! ce mec est une pourriture qui par son statut reconnu par les bobos liberticides de la gauche caviar, a abusé de la naïveté des mineur(e)s! 

Mineurs = à la charge des parents !!! où étaient-ils ?

Portrait de geneva
30/décembre/2019 - 09h30
COLIN33 a écrit :

Pour moi c'est la faute aux parents !!!

oui, mais ça, on n'en parle pas... Ce n'est pas vendeur à l'heure actuelle....  On se plaint de faits qui sont arrivés il y a 30 ou 40 ans, alors que l'on était mineur, à la charge des parents... mais d'eux, silence !!!

N'oubliez pas qu'un livre, ç'est fait pour être vendu et... faire de l'argent !!! Triste !

Portrait de CTmieuxAvant
30/décembre/2019 - 09h08 - depuis l'application mobile

A 14 ans on sort de l’enfance. On a encore un corps de petite fille. On est romantique. On tombe vite éperdument amoureuse. Ces types ont peur des femmes. Ceux sont des demi-portions. NB : Le président avait 16 ans ce qui correspond à la maturité sexuelle pour un homme. Il était de surcroît très mûr et brillant. On l’imagine mal faire des ronds en scooter aux pieds de son immeuble.

Portrait de letarsier
30/décembre/2019 - 08h59

Indécrottable narcissisme, marque de fabrique des prédateurs et autres manipulateurs : MOI MOI MOI

Et il ose parler d'amour après ça. smiley

Portrait de Alexdelouest
30/décembre/2019 - 08h50

14 ans, c’était aussi l’âge de Macron quand il a pécho sa professeur de français ! Et pourtant elle n’a pas été autant traînée  dans la boue.... parce que c’est une femme ?

Portrait de minou75
30/décembre/2019 - 08h34 - depuis l'application mobile

C'est dans leurs déviances que les intellectuels trouvent l'inspiration...!!!