29/12/2019 17:31

L'association "Ni putes ni soumises" va bientôt être expulsée de ses locaux et accuse le gouvernement de l'abandonner en ne lui versant aucune subvention - Vidéo

L'association "Ni putes ni soumises" est en train de disparaître et ne peut même plus se payer les locaux qu'elle occupait jusque-là à Montreuil (Seine-Saint-Denis) et n'a aucune solution de secours, déplore sa présidente dans les colonnes du Journal du Dimanche. Elle déplore que l'association soit oubliée du gouvernement qui ne lui a versé aucune subvention en 2019:

"La République nous a abandonnées alors qu'on a toujours défendu ses valeurs et l'émancipation des femmes", regrette-t-elle. En novembre dernier, l'association avait lancé une "campagne de la dernière chance" consacrée au harcèlement de rue, comme l'expliquait Stéphanie Rameaux dans une vidéo publiée sur Twitter.

La présidente du mouvement depuis 2016 revenait également sur les difficultés économiques rencontrées.

"On reconnaît notre travail, on nous fait des promesses, mais finalement il n'y a rien qui vient et l'espérance de vie de Ni putes ni soumises se compte en mois". "Aujourd'hui ,on a besoin de dons sinon l'association va mourir", appelait-elle. Mais NPNS, créée en 2003 par Fadela Amara, n'a recueilli que 300 euros, précise le JDD.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de medo2511
30/décembre/2019 - 06h31

Il faudrait nous expliquer comment sont octroyées les subventions car certaines touchent des milliers d'euros alors qu'elles ne font rien d'autre que défendre  certaines catégories de français et ne servent pas à grand chose sinon polémiquer !!! Certaines sont indispensables mais ne sont pas considérées à leur juste valeur !!!

Portrait de C'est Mon Avis
29/décembre/2019 - 23h37

Pour les subventions, que l'association s'adresse directement aux syndicats, ils en ont eux ! Et avec nos impôts en plus...

Portrait de JP67
29/décembre/2019 - 21h30
th93100 a écrit :

Comme dans la nature... si elle disparait, c'est qu'elle n'est plus utile... c'est la loi de l'évolution.A force de créer des associations de ci de là, les dons finissent par se disperser et je considère que ce n'est pas au gouvernement de soutenir financièrement une association. Cette dernière ne doit survivre que si sa cause est soutenue et entraine des dons/ participations/ bénévolats.

+1   excellent

 

 

Portrait de hummerH2
29/décembre/2019 - 18h58

Comment il disait déja Chirac ??

 

Ah oui !!! Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre...

Portrait de th93100
29/décembre/2019 - 18h48

Comme dans la nature... si elle disparait, c'est qu'elle n'est plus utile... c'est la loi de l'évolution.A force de créer des associations de ci de là, les dons finissent par se disperser et je considère que ce n'est pas au gouvernement de soutenir financièrement une association. Cette dernière ne doit survivre que si sa cause est soutenue et entraine des dons/ participations/ bénévolats.