14/12 10:46

Retraites: En pleine tourmente, Jean-Paul Delevoye annule un face à face avec les lecteurs d'un quotidien prétextant... "un problème de train"

Sur son site Internet, Le Dauphine indique que le "face aux lecteurs" qui devait se tenir avec Jean-Paul Delevoye le jeudi 19 décembre prochain au siège du journal à Veurey, est annulé.

"Le cabinet du haut-commissaire à la réforme des retraites nous l’a confirmé, invoquant un problème de train. Nous sommes désolés et nous prions les lecteurs qui nous avaient déjà envoyé des questions de nous excuser.", indiquent nos confrères.
Rappelons que Jean-Paul Delevoye est en pleine tourmente depuis les révélations en début de semaine du Parisien, qui avait révélé ququ'il avait « oublié », dans sa déclaration d'intérêts et d'activités à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, de mentionner sa fonction d'administrateur au sein d'un institut de formation de l'assurance. Ce vendredi, c'est une nouvelle révélation qui a été faite sur le site de Capital.

Nos confrères révèlent que le chef d'orchestre de la réforme des retraites qui a déclenché la colère des syndicats, suivie d'une grève qui a démarré le 5 décembre, n'a pas mentionné dans sa déclaration d'intérêts qu'il occupait un autre poste. Capital fait référence à ses activités depuis 2016 au conseil d'administration de la Fondation SNCF, en charge notamment des opérations de mécénats de l'entreprise. La fondation SNCF fait du mécénat sur des projets associatifs dans les "domaines de l'éducation, la culture et la solidarité", est-il indiqué sur son site internet. Nos confrères rappellent que le groupe ferroviaire est également particulièrement concerné par la réforme des retraites au coeur de l'actualité depuis plusieurs jours.

Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, déclare au site de Capital que “cette nouvelle omission conforte l’initiative d’Anticor, qui a demandé à la HATVP de saisir le parquet, car ces invraisemblables manquements aux obligations de déclaration doivent être sanctionnés !”

De son côté, le procureur de Paris a demandé "des précisions à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique sur le défaut de déclaration d'activité de Jean-Paul Delevoye, accusé de conflit d'intérêts avec le milieu des assurances", notamment après les révélations faites par Le Parisien en début de semaine, peut-on lire.

Après cette découverte, Matignon confirme auprès de France Televisions que Jean-Paul Delevoye conserve la confiance du Premier Ministre : "Il est évidemment de bonne foi".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
14/décembre/2019 - 22h07

Il aurait du dire qu'il avait oublié, là on l'aurait cru. smiley

Portrait de LesRipoublicains
14/décembre/2019 - 20h45

72 ans, toute sénilité mise à part, serait-il atteint de "phobie administrative" comme Thomas Thévenoud en son temps ?

S'il en a omis 5, c'est que probablement il en cumule une vingtaine d'autres, voire plus ?

Plus sérieusement, ce cumul de mandats est-il compatible avec un emploi du temps réaliste, et est-il en capacité intellectuelle à les tenir tous ?

Visiblement non, puisqu'il est incapable de se souvenir de ce pour quoi il touche des rémunérations. De là à poser la question d' emplois possiblement fictifs (comme ceux chers à Pénélope), il n'y a qu'un pas.

C'est un ex-LR si je ne m'abuse d'ailleurs, non ?

Il est temps qu'il freine alors !

Sinon, sans rire, annoncera-t-il sa démission demain ou lundi (malgré le soutien total de Philippe) ?

Portrait de colin33
14/décembre/2019 - 20h16 - depuis l'application mobile

Il doit démissionner, il n'est plus crédible dans le dossier des retraites, le gouvernement est discrédité, d'autres affaires ont obligé les intéressés, qu' fasse de même !!!
Une pétition serait bienvenue....

Portrait de LesRipoublicains
14/décembre/2019 - 19h18

On est rassuré pour Jean Paul, Edouard Philippe ayant soutenu que "La bonne foi de Jean Paul Delevoye est totale".

Maintenant, après réflexion, on peut se dire que "la mauvaise foi d'Edouard Philippe est totalement avérée" !

Portrait de Cl
14/décembre/2019 - 17h46

C'est impossible qu'il continue  il est grillé ! 

On se pose la question : quel ministère est irréprochable  ? 

Portrait de bib
14/décembre/2019 - 15h43

ce n'est pas un oubli de train de vie en tout cas smiley

Portrait de clal
14/décembre/2019 - 11h38 - depuis l'application mobile

Confier des responsabilités aussi importantes à un type dont la mémoire défaille autant ( lol ) on nous prends vraiment pour des cons!

Portrait de Juillet2307
14/décembre/2019 - 11h15

Mon dieu comme ces politiques nous prennent pour des cons.  Après balkany et sa constipation voilà Delevoye et son amnésie. 

Portrait de Wouhpinaise
14/décembre/2019 - 11h00
hummerH2 a écrit :

Encore 2 nouveaux oublis ce matin !!!

On apprends ce matin qu'il a également oublié de déclarer son mandat de président de l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France, ainsi que son titre de membre du conseil d’orientation de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance (IRG ).

La liste s'allonge un peu plus chaque jour !!!

Et tout ça sous une évidente bonne foi... smiley

Portrait de hummerH2
14/décembre/2019 - 10h56

Encore 2 nouveaux oublis ce matin !!!

On apprends ce matin qu'il a également oublié de déclarer son mandat de président de l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France, ainsi que son titre de membre du conseil d’orientation de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance (IRG ).

La liste s'allonge un peu plus chaque jour !!!

Portrait de nantes55
14/décembre/2019 - 10h52

Il a oublié de mettre son reveil !

il oublie beaucoup de chose en ce moment!