02/12 17:51

Météo: Une femme de 61 ans est portée disparue dans le Var - Un éboulement s'est produit vers 16h dans la commune des Mées sur des maisons et aurait fait 2 blessés

17h50: Un éboulement s'est produit sur la commune des Mées, des sapeurs pompiers sont sur place - 2 personnes sont blessées, selon un premier bilan

17h47: Une femme de 61 ans est portée disparue dans le Var, après les intempéries qui ont frappé la région, annonce la préfecture du département. "Avec la baisse du niveau des eaux ce lundi, son véhicule a été retrouvé dans le lit de "La Garde" à Grimaud, fenêtres ouvertes. La famille de la propriétaire du véhicule est sans nouvelle de cette dernière depuis hier soir. Des recherches sont en cours", indique la préfecture.

16h21: Météo France met fin à la vigilance orange dans les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse.

15h02: Le corps de la troisième personne disparue a été retrouvé dans la commune de Villeneuve (Alpes-de-Haute-Provence), indiquent les secours à France 3. La victime est une femme âgée de 35 ans, et originaire de Manosque, qui était venue rendre visite à sa famille durant le week-end, à Saint-Maime,au nord de Manosque.

12h55: Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'exprime devant la presse

"Je suis ici avec l'ensemble des élus pour venir remercier tous ceux qui s'engagent (...) C'est un moment d'émotion, une épreuve pour la Sécurité civile"

"Une personne est recherchée activement dans les Alpes-de-Haute-Provence"

"Au moment de repartir de Marignane, nous avons perdu trace de l'hélicoptère vers 21h30"

12h52: Le Président Emmanuel Macron vient à l'instant de poster un nouveau message sur Twitter. "L'alerte rouge est levée, mais laisse derrière elle des terres dévastées et endeuillées par les inondations. Mes pensées à tous ceux qui ont subi ces dernières semaines les intempéries dans le Sud. En particulier aux familles et proches de nos concitoyens qui y ont perdu la vie", écrit le chef de l'Etat sur le réseau social. 

12h27: Le trafic SNCF était quasiment revenu à la normale lundi après avoir été arrêté sur plusieurs portions de la Côte d’Azur. Seule la liaison Cannes-Grasse était encore interrompue peu avant 12H00, en raison de la présence d’arbres sur la voie, a indiqué une porte-parole à l’AFP. A Avignon, l’eau qui avait envahi les voies de la ligne à grande vitesse a été pompée et le trafic est normal.

12h15: A Mandelieu-la-Napoule, des habitants et commerçants nettoyaient lundi matin à coup de raclettes et de pelles la boue, a constaté une journaliste de l’AFP. L’eau est parfois entrée dans les maisons et une des rues a été transformée en torrent de boue dimanche soir, ont raconté des habitants à l’AFP.

11h08: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Deux morts emportés par les eaux, trois secouristes décédés alors qu’ils partaient en hélicoptère à l’aide des sinistrés: les intempéries sur la Côte d’Azur dimanche ont causé un lourd bilan humain, une semaine après des pluies diluviennes ayant fait six morts.

En une dizaine de jours, onze personnes sont mortes dans le Sud-Est de la France lors de deux épisodes méditerranéens --fortes pluies, inondations, vent-- qui ont engendré une alerte rouge de Météo France.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les trois occupants d’un hélicoptère de la Sécurité civile partis secourir des habitants du Var ont été retrouvés morts près de Marseille, dans une zone qui n’était pas placée en alerte rouge.

«Malgré l’engagement d’importants moyens de recherche (...), les trois occupants de l’hélicoptère ont été retrouvés décédés à 01H30 du matin», a indiqué dans un communiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui devait se rendre en fin de matinée dans les Bouches-du-Rhône et le Gard.

«Ceux qui servent nos concitoyens font souvent preuve d’un immense courage. Nous leur devons notre gratitude», a de son côté salué sur Twitter le Premier ministre Edouard Philippe.

L’hélicoptère s’est écrasé dans les collines du massif de la Nerthe, au nord de Marseille, sur la commune des Pennes-Mirabeau, pour une raison encore inconnue. L’enquête a été confiée à la gendarmerie du transport aérien. L’hypothèse d’un accident dû à une mauvaise visibilité à cause du brouillard était envisagée mais reste à être confirmée, selon des sources proches de l’enquête.

Lundi matin, les pompiers ont pu accéder en 4X4 dans la zone très escarpée de l’accident, et ont levé les corps des victimes, ont constaté des journalistes de l’AFP. Deux fourgons mortuaires les ont ensuite emmenés vers l’hôpital de la Timone, ont indiqué les pompiers.

Les victimes sont un pilote de la sécurité civile, un mécanicien opérateur de bord et un secouriste des pompiers des Bouches-du-Rhône.

Sur la Côte d’Azur, les fortes pluies qui se sont abattues dimanche soir ont fait deux morts dans le Var, selon la préfecture.

A Fréjus (Var), le propriétaire d’une pension de chevaux a été emporté par les eaux. «Hier soir j’ai entendu les chiens aboyer, j’ai ouvert la porte pour les faire taire et j’ai vu une rivière devant la maison», a décrit en larmes sur BFMTV sa compagne, Delphine Orval.

Son conjoint, qui voulait sauver les chevaux enfermés dans leurs boxes, n’est jamais revenu: «On l’a rappelé plusieurs fois, on lui a dit +Reviens, reviens+, il est quand même parti, au moment où il y avait le plus de courant et plus de réponse...». Son corps a été retrouvé par les pompiers dans la nuit.

Toujours dans le Var, à Saint-Paul-en-Forêt, un berger apparemment parti dans la nuit pour faire rentrer ses bêtes, a été emporté dans son 4x4, alors qu’il tentait de franchir un gué.

10h58: Sur Twitter, le préfet du Var a tenu à rendre hommage aux "trois sauveteurs qui venaient intervenir dans le département" hier.

10h56: Les assureurs ont enregistré près de 20.000 déclarations de sinistres une semaine après les inondations qui ont frappé les Alpes-Maritimes et le Var du 22 au 24 novembre, pour un coût total des dommages assurés estimé à 285 millions d'euros, a indiqué lundi la Fédération française de l'assurance (FFA).

Ce montant demeure provisoire, d'autant que 40.000 sinistres pourraient être déclarés au total, précise la profession. Le montant des dégâts assurés sera «sans doute revu à la hausse à la suite du second épisode de pluie subi par la région le 1er décembre», ajoute le communiqué.

De violentes intempéries ont à nouveau frappé la Côte d'Azur dimanche, causant la mort de cinq personnes. En une dizaine de jours et deux épisodes méditerranéens de fortes pluies, d'inondations et de vent, onze personnes sont mortes dans le Sud-Est de la France.

Les déclarations de sinistres «peuvent être faites par tous moyens et la profession procédera à des avances sur indemnisation selon les besoins pour soutenir au mieux les sinistrés», affirme la fédération.

10h44: «Sur le Var et les Alpes-Maritimes, la décrue se confirme; en revanche, les niveaux d’eau restent élevés et les débordements restent significatifs», a souligné Météo France dans son bulletin à 06H00. L’institut météorologique a levé l’alerte rouge pluie-inondation sur les deux départements méditerranéens qui restent en vigilance jaune.

En revanche, trois départements du Sud-Est de la France --Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse sont en vigilance orange en raison de risques d’inondations.

10h29: "Ces phénomènes climatiques se produisent avec une régularité et une intensité accrues", a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe

10h23: En un une dizaine de jours, onze personnes sont mortes dans le Sud-Est de la France lors de deux épisodes méditerranéens --fortes pluies, inondations, vent-- qui ont engendré une alerte rouge de Météo France.

09h58: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Deux morts emportés par les eaux, trois secouristes décédés alors qu’ils partaient en hélicoptère à l’aide des sinistrés: les violentes intempéries sur la Côte d’Azur dimanche ont causé un lourd bilan humain, une semaine après des pluies diluviennes ayant fait six morts.

En un une dizaine de jours, onze personnes sont mortes dans le Sud-Est de la France lors de deux épisodes méditerranéens --fortes pluies, inondations, vent-- qui ont engendré une alerte rouge de Météo France.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les trois occupants d’un hélicoptère de la Sécurité civile partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries dans le département du Var ont été retrouvés morts près de Marseille, dans une zone qui n’était pas placée en alerte rouge météo, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

«Malgré l’engagement d’importants moyens de recherche (...), les trois occupants de l’hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin», ont indiqué dans un communiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d’Etat Laurent Nuñez en rendant hommage aux secouristes.

L’hélicoptère s’est écrasé dans les collines du massif de la Nerthe, au nord de Marseille, sur la commune des Pennes-Mirabeau, pour une raison encore inconnue. L’enquête a été confiée à la gendarmerie du transport aérien. L’hypothèse d’un accident dû à une mauvaise visibilité à cause du brouillard était envisagée mais reste à être confirmée, ont évoqué des sources proches de l’enquête.

Lundi matin à l’aube, pompiers et enquêteurs s’affairaient toujours autour des lieux de l’accident, mais les journalistes étaient tenus à l’écart, a constaté une équipe de l’AFP.

Sur la Côte d’Azur, les fortes pluies qui se sont abattues dimanche soir ont fait deux morts dans le Var, selon la préfecture de ce département.

A Fréjus, le propriétaire d’une pension de chevaux sorti pour veiller sur ses animaux a été emporté par les eaux. Dans la commune de Saint-Paul-en-Forêt, un berger apparemment parti dans la nuit pour faire rentrer ses bêtes, a lui été emporté dans son 4x4, alors qu’il tentait de franchir un gué.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les secours étaient notamment engagés à Fréjus, où un quartier a été envahi par les eaux, mais aussi à Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, deux communes déjà inondées le week-end dernier.

Les écoles maternelles et primaires seront fermées lundi à Fréjus et dans certains quartiers de Roquebrune.

«Sur le Var et les Alpes-Maritimes, la décrue se confirme; en revanche, les niveaux d’eau restent élevés et les débordements restent significatifs», a souligné Météo France dans son bulletin à 06H00. L’institut météorologique a levé l’alerte rouge pluie-inondation sur les deux départements méditerranéens qui restent en vigilance jaune.

En revanche, trois départements du Sud-Est de la France --Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse sont en vigilance orange en raison de risques d’inondations.

Dans les Alpes-Maritimes, les communes de Mandelieu-la-Napoule et Cannes ont été les plus touchées, avec plusieurs quartiers inondés.

Tous les établissements scolaires, jusqu’aux lycées, seront fermés à Cannes et Mandelieu ainsi qu’à Pegomas.

Cet épisode méditerranéen a entraîné l’annulation, par précaution, de très nombreux événements culturels et sportifs dimanche, dont le choc attendu à Monaco entre l’ASM et le Paris SG, en 15e journée de Ligue 1 de football.

Cinémas fermés dans les Alpes-Maritimes, massifs forestiers interdits au public: après les six morts de la semaine dernière dans le Var, les autorités préfectorales à Nice et Toulon avaient pris les devants dimanche, dans deux départements où près de 150 communes avaient été reconnues en état de catastrophe naturelle samedi.

Le trafic des trains express régionaux, totalement interrompu entre Toulon (Var) et Vintimille, à la frontière italienne, ainsi qu’entre Cannes et Grasse (Alpes-Maritimes) a repris lundi matin, a indiqué la SNCF. En revanche, une partie de la ligne à grande vitesse aux alentours d’Avignon était inondée, nécessitant le détournement des TGV sur les voies classiques.

L’autoroute A8, coupée quelques heures entre le Var et les Alpes-Maritimes, a rouvert dans la nuit, a indiqué la préfecture du Var, mais un échangeur restait fermé à Mandelieu-Est. Une douzaine de routes sont toujours coupées sur la bande littorale lundi matin.

09h43: Le Général François Lecointre, chef d'état-major des Armées, adresse "[son] soutien et [ses] pensées aux familles et proches de la Sécurité Civile"

 

09h34: Le Président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé sur son compte Twitter après le crash d'un hélicoptère de la Sécurité civile.

"Trois de nos concitoyens engagés de la sécurité civile ont disparu en hélicoptère alors qu’ils secouraient les victimes des intempéries dans le sud. À leurs camarades sapeurs-pompiers et secouristes, à leurs familles, soyez assurés du soutien de la Nation qu’ils ont tant servie", écrit-il sur le réseau social. 

09h33: Le trafic des trains express régionaux, totalement interrompu entre Toulon (Var) et Vintimille, à la frontière italienne, ainsi qu’entre Cannes et Grasse (Alpes-Maritimes) a repris lundi matin, a indiqué la SNCF. En revanche, une partie de la ligne à grande vitesse aux alentours d’Avignon était inondée, nécessitant le détournement des TGV sur les voies classiques.

L’autoroute A8, coupée quelques heures entre le Var et les Alpes-Maritimes, a rouvert dans la nuit, a indiqué la préfecture du Var, mais un échangeur restait fermé à Mandelieu-Est. Une douzaine de routes sont toujours coupées sur la bande littorale lundi matin.

09h27: Sur Twitter, le Premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé. "Décès de 3 sauveteurs engagés dans les opérations de secours dans le sud. Ceux qui servent nos concitoyens font souvent preuve d’un immense courage. Nous leur devons notre gratitude. Je pense à leurs familles ainsi qu’à celles des 2 autres personnes décédées dans les intempéries", a-t-il déclaré.

09h13: Les écoles maternelles et primaires sont fermées ce matin à Fréjus (Var) et dans certains quartiers de Roquebrune. "L'Argens aval a entamé une hausse, et la hauteur maximale la plus probable pourrait atteindre les 6,1 à 6,3 m", avait averti en début de soirée le Service de prévisions des crues (SPC) Méditerranée-Est. La semaine dernière, la même rivière Argens avait monté de plus de 7 mètres, un niveau atteint tous les 50 ans seulement.

08h33: Selon France Bleu, à Mandelieu, Cannes et Pégomas des centaines de caves, de parking et surtout d'habitations sont ravagées par les eaux. En quelques heures, il est tombé l'équivalent d'un mois et demi de pluie. Actuellement, 500 foyers sont toujours privés d'électricité à Mandelieu. Dans les rues de Cannes, c'est un spectacle de désolation dans le quartier des Floribondas, l’eau a atteint 80 cm dimanche et a tout emporté sur son passage.

08h11: Ce que l'on sait ce matin sur l'accident d'hélicoptère

Partis porter secours à des sinistrés des intempéries dans le département du Var, trois secouristes d'un hélicoptère de la Sécurité civile ont été retrouvés morts près de Marseille, dans une zone qui n'était pas placée en alerte rouge météo, dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué le ministère de l'Intérieur. "Alors que leur hélicoptère EC145 de la Sécurité civile se dirigeait vers Le Luc-Le Cannet (Var) afin d'assurer une mission de reconnaissance et de sauvetage, les liaisons radio et radar ont été rompues", indique le ministère. "Malgré l'engagement d'importants moyens de recherche (...), les trois occupants de l'hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin" près de la commune du Rove, dans la région de Marseille, ont expliqué dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'État Laurent Nuñez en rendant hommage aux secouristes. Une enquête devra établir les circonstances exactes du drame.

08h06: Selon les premières hypothèses, le brouillard pourrait être à l'origine de l'accident de l'hélicoptère qui a fait 3 morts cette nuit

08h02: Un peu plus de 400 foyers étaient encore privés d'électricité à 7h25, après une nuit d'intempéries. Ils étaient 2.731 en début de nuit. Une quarantaine d’agents Enedis sont sur le terrain pour tenter de rétablir rapidement le courant. Depuis le début de l’épisode, le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Var a effectué 153 interventions, avec 40 mises en sécurité et 33 sauvetages dont 20 hélitreuillages.

07h39: Le communiqué du Ministère de l'Intérieur après le crash d'un hélicoptère de la sécurité civile cette nuit

07h35: L’ensemble du trafic TGV au départ de la gare Aix-TGV est interrompu ce matin, pour une durée indéterminé en raison d’un débordement du Rhône à hauteur d’Avignon. (La Provence)

07h09: Les trois occupants d'un hélicoptère de la Sécurité civile partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries dans le département du Var ont été retrouvés morts près de Marseille, dans une zone qui n'était pas placée en alerte rouge météo, dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué le ministère de l'Intérieur. « Alors que leur hélicoptère EC145 de la Sécurité civile se dirigeait vers Le Luc-Le Cannet (Var) afin d'assurer une mission de reconnaissance et de sauvetage, les liaisons radios et radar ont été rompues », indique le ministère.

06h48: Le point sur la circulation sur l'A8 qui avait été fermée hier

 

06h19: La vigilance rouge est levée pour le Var, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Les trois départements sont en vigilance orange pour le risque pluie-inondation. Dans le Var, l’accès à tous les massifs forestiers du département est interdit au public jusqu’à nouvel ordre en raison des risques de chutes d’arbres et de glissements de terrains.

05h59: Les trois occupants d'un hélicoptère de la Sécurité civile partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries sur la Côte d'Azur ont été retrouvés morts près de Marseille dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident.

Le pilote, son copilote et un pompier du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône sont décédées dans cet accident. Le crash s'est produit sur le territoire de la commune du Rove, à quelques kilomètres à peine de la base aérienne de Marignane.

L'information a été confirmée par le ministre de l'Intérieur dans la nuit de dimanche à ce lundi.

"Dans la soirée du 1er décembre, alors que leur hélicoptère EC145 de la sécurité civile se dirigeait vers Le Luc – Le Cannet afin d’assurer une mission de reconnaissance et de sauvetage, les liaisons radios et radar ont été rompues, indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Malgré l’engagement d’importants moyens de recherche, les trois occupants de l’hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin à proximité de la commune du Rove (Bouches-du-Rhône)."

"Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, adressent avec émotion leurs condoléances et leurs pensées les plus fortes aux familles, aux proches et aux camarades de Jean Garat, pilote de la sécurité civile, de Michel Escalin, mécanicien opérateur de bord et de Norbert Savornin, secouriste héliporté du service d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône, disparus dans la nuit du 1er au 2 décembre alors qu’ils intervenaient à bord de leur hélicoptère Dragon 30 au secours des populations face aux intempéries."

05h03: Les intempéries dans le sud de la France se sont intensifiées dans la nuit de dimanche à lundi. Elles ont notamment provoqué la mort de deux personnes dans le Var et de trois membres de la Sécurité civile près de Marseille, une semaine après un autre épisode méditerranéen qui avait déjà fait six morts. En fin de nuit, les fortes pluies se sont réduites peu à peu à la Corse, pour s'atténuer dans le courant de la journée lundi. Deux morts dans le Var En alerte rouge pluie-inondation, la Côte d'Azur a été encore durement touchée dimanche. Ce week-end deux personnes ont été emportées par les eaux dans le Var. A Fréjus, le propriétaire d'une pension de chevaux sorti pour veiller sur ses animaux avait été signalé disparu aux alentours de 21 heures dimanche. Son corps a été retrouvé deux heures plus tard. Il y a eu une seconde victime dans la commune de Saint-Paul-en-Forêt. L'homme, un berger apparemment parti dans la nuit dimanche soir pour faire rentrer ses bêtes, a été emporté dans son véhicule, un 4x4, alors qu'il tentait de franchir un gué. Son corps a été retrouvé en toute fin de soirée, dans sa voiture, encastrée contre un arbre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
2/décembre/2019 - 12h33
HomoloGay a écrit :

Je n'ai lu nulle part que ces secouristes étaient partis sauver des gens inconscients. A moins que vous ayez des informations complémentaires à nous fournir (peut-être êtes vous de cette région malheureusement sinistrée)

Quoiqu'il en soit, respect devant le courage et l'abnégation de ces sauveteurs qui ont péri en étant au service de la population.

Effectivement , on ne peut pas mettre sur un pied d'égalité des inconscients qui partent escalader la montagne en "tongs", font du hors piste, ou se baignent où et quand c'est interdit etc .... et des habitants victimes d'inondations, de glissements de terrains et j'en passe ... 

Mes pensées les plus attristées envers les victimes et leurs proches ....

Portrait de HomoloGay
2/décembre/2019 - 11h09
Mimosas06 a écrit :

Une fois de plus des personnes perdent la vie pour aller aider des gens inconscients qui ont pourtant été avertis et ré-avertis des intempéries et de ce qu'elles risquent de provoquer... c'est triste.

Je n'ai lu nulle part que ces secouristes étaient partis sauver des gens inconscients. A moins que vous ayez des informations complémentaires à nous fournir (peut-être êtes vous de cette région malheureusement sinistrée)

Quoiqu'il en soit, respect devant le courage et l'abnégation de ces sauveteurs qui ont péri en étant au service de la population.

Portrait de Mimosas06
2/décembre/2019 - 10h20

Une fois de plus des personnes perdent la vie pour aller aider des gens inconscients qui ont pourtant été avertis et ré-avertis des intempéries et de ce qu'elles risquent de provoquer... c'est triste.

Portrait de satine1
2/décembre/2019 - 09h46

Terribles nouvelles aujourd’hui encore ! 

Portrait de Philou-02.
2/décembre/2019 - 07h46

Triste nouvelle en ce lundi matin !! 

Portrait de Le Provoc
2/décembre/2019 - 07h14

décidément l'hélicoptère est un engin magnifique mais très dangereux on dirait ...