17/11 10:04

Fausses accusations de viol : Le député Gilbert Collard demandait 3 mois d'écran noir pour BFM TV - Le Conseil d'Etat vient de trancher

C'est la dernière étape d'une demande du député qui a été faite il y a plusieurs mois. Gilbert Collard avait en effet saisi dans un premier temps le conseil supérieur de l’audiovisuel en juillet 2018 contre BFMTV dans le but de « suspendre l’autorisation d’émettre de cette société pendant trois mois ». Gilbert Collard reprochait à la chaîne d'avoir, trois semaines plus tôt, révélé une plainte pour viol contre lui en diffusant également une interview de sa victime présumée.

Gilbert Collard a rapidement démenti les accusations et la justice lui a donné raison quelques mois plus tard en classant la plainte sans suite pour absence d'infraction. Du coup, le député était très en colère contre BFM TV estimant que la chaîne avait commis une faute lourde en diffusant le témoignage de celle qui se présentait comme une victime.

Le CSA s'était prononcé en refusant la sanction demandée par Gilbert qui avait ensuite fait appel au Conseil d'Etat qui, selon le Parisien de ce matin, vient donc également de refuser cette suspension d'émettre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ninie76700
17/novembre/2019 - 14h32
Brian a écrit :
carrément taré le mec

Et si et si c'était votre vie qui était mis en pâture sur BFMTV avec de fausses accusations vous diriez quoi !!! 3 mois d'écran noir c'est effectivement beaucoup mais par contre qu'un message pendant plusieurs jours soit diffusé par Bfm en présentant ses excuses n'ai pas de trop, les médias ont trop d'influence. Ils doivent rester à leur place "donner l'information pas des calomnies ou témoignages bidon, tout en restant neutre"

Portrait de Dragon75
17/novembre/2019 - 13h10 - depuis l'application mobile
Lilou.St.Bo a écrit :

Bien sûr si le plaignant avait été un autre que Gilbert Collard, l'affaire de fausse accusation n'aurait pas été classée sans suite et BFMacron aurait été sanctionné ! 

@Lilou.St.Bo BFM Marine tu veux plutôt dire

Portrait de Dragon75
17/novembre/2019 - 13h08 - depuis l'application mobile
Chris33 a écrit :

BFMTV est une chaine d'utilité privée, on ne peut la supprimer même temporairement.

Son but est de faire détester les gens opprimés (et ils sont de plus en plus nombreux, notamment clients de ces chaines de désinformation) et de faire aimer ceux qui les oppriment (et ils sont de plus en plus propriétaires de ces chaines, histoire d'être sûr que le boulot est fait)

Donc non Gilbert, si tu es du côté des opprimés, ils faut absolument que l'on puisse te détester, donc que les chaines comme BFMWC, CNAZ, LCChié, et FranceUnFaux puisse émettre.

sinon la population risque de se rendre compte qui sont vraiment les oppresseurs,

et qu'en plus ils sont peu nombreux, et ça ... c'est pas bon pour les mafieux en place...

pas bon du tout...

@Chris33 G.Collard et son parti sont la grâce à BFMTV

Portrait de stbx00
17/novembre/2019 - 12h32
gg90fr a écrit :

Bonjour, je suis loin d'être un fan ou un supporter de G.Collard, mais cette décision confirme que dans ce pays on peut mettre en doute l'honneur d'une personne en l'accusant à tort de vilénies,  et ensuite, lorsqu'elle est innocentée, aucune sanction, aucune pénalité, bref les médias peuvent cracher sur tout, ils sont au-dessus des lois ( tout au moins certains ..)  ... même sanction demandée par G.Collard était exagérée, il me semble que BFM aurait du être sanctionné lourdement

Le problème c'est qu'en demandant des "réparations" disproportionnées on ne peut qu'obtenir un rejet. En tant qu'avocat il ne peut pas l'ignorer.

C'est volontaire...

Portrait de Lilou.St.Bo
17/novembre/2019 - 11h23

Bien sûr si le plaignant avait été un autre que Gilbert Collard, l'affaire de fausse accusation n'aurait pas été classée sans suite et BFMacron aurait été sanctionné ! 

Portrait de Panurge
17/novembre/2019 - 11h22

Et pourquoi pas !!!!

Portrait de Brian
17/novembre/2019 - 11h16 - depuis l'application mobile

carrément taré le mec