13/11 06:48

Une manifestation sauvage d'étudiants contre la précarité dégénère cette nuit à Paris: La grille du ministère de l'Enseignement supérieur enfoncée, des manifestants pénètrent dans la cour: Les images

Après une manifestation sauvage dans les rues de Paris, la grille d'entrée du ministère de l'Enseignement supérieur à Paris a été enfoncée cette nuit et des étudiants sont même entrés quelques instants à l'intérieur de la cour du Ministère. Venus d'un rassemblement d'étudiants devant le Crous pour protester contre la précarité après l'immolation d'un étudiant à Lyon, quelques centaines d'étudiants s'étaient rassemblés dans le calme en début de soirée, quand la manifestation "s'est transformée en cortège sauvage dans le quartier latin", selon la source policière.

Quelques manifestants sont alors allés jusqu'au ministère de l'Enseignement supérieur, distant de moins de 2 km, et ont "dégradé" la grille d'entrée, selon la même source, ajoutant que le calme est revenu "après l'intervention des forces de l'ordre".

Une partie de la grille a été forcée et mise à terre, remplacée dans la soirée par une palissade en tôle, a constaté un journaliste de l'AFP. Sur plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on voit des manifestants entrer dans la cour du ministère en criant "Vidal démission". Un tag "La précarité tue" a également été inscrit sur un mur du ministère.

Plus tôt dans la journée des manifestants dénonçant la précarité étudiante ont bloqué la faculté de droit de Lille, provoquant l'annulation d'une conférence de François Hollande. L'ex-chef de l'État regrette "que cette émotion se soit transformée en violence". L'ex-président n'était pas dans l'amphithéâtre lorsqu'une centaine de personnes l'ont envahi, scandant "Lyon, Lyon, ni oubli, ni pardon", "Hollande assassin!", " la précarité tue, tous responsables". Certains ont déchiré les pages de son livre Répondre à la crise démocratique. 

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vigilence-nationale
13/novembre/2019 - 15h57

L’extrême gauche en action, comme d'hab...

C'est marrant parce que les étudiants que j'ai comme voisin fument des pets la semaine , se biturent le weekend avec des potes et ils n'ont pas d'argent?

Celui qui s'est immolé pour avoir perdu ses bourses d'étude avait redoublé 2 fois en 2 ans. Est-ce la faute de la société ou la sienne ?

 

Portrait de pommedadam
13/novembre/2019 - 12h21

Bon, voilà les "étudiants" qui s'y mettent maintenant... Ils ont pas des devoirs à finir ceux-là?

Portrait de Panurge
13/novembre/2019 - 12h04
Citoyen87 a écrit :

Le type s'est planté deux années de suite et il aurait voulu que l'état le paie encore une année de plus ? Faut pas déconner non plus. Errare Humanum est, perseverare diabolicum !

Ouahhh...! Qu est-ce que jorai  aimer être culturer  come vou smiley

Portrait de Panurge
13/novembre/2019 - 11h56

L immolation devient malheureusement un acte trop fréquent pour toucher l opinion publique comme le fut en son temps celui du jeune tunisien qui provoqua le printemps arabe ! 

Portrait de Philou-02.
13/novembre/2019 - 11h09
Harriet a écrit :

Depuis la réforme LMD,  le DEUG n'existe plus ....  ;-)

c’est remplacer par le bug ! smiley 

Portrait de france66
13/novembre/2019 - 10h03
ohcnas a écrit :

Y'en a marre, de ces faux étudiants qui n'attendent que cela pour sécher les cours et foutre le bordel, y'en a marre de ces faux étudiants qui se disent toujours étudiants et bénéficient de tous les avantages liés déjà à la précarité et qui ont doublé voire triplé leur cursus, j'ai été étudiant et toutes mes vacances je les ai passé à travailler, ramassage des pêches, des abricots et pour finir les vendanges, à la fin de mes vacances, fatigué et fourbu,  je n'étais plus précaire, mais pour cela il fallait en vouloir et se réveiller tous les jours à 6 heures pétantes. ces étudiants sont adultes, alors bande de nazes faites comme moi et la France n'aura pas besoin de demander aux polonais de venir travailler en France.

Ils ne veulent plus travailler ces jeunes d’aujourd’hui : je viens de voir un jeune qui était interrogé pour la télé : il se plaignait de devoir aller travailler toutes les vacances scolaires pour s'en sortir !!!!

Portrait de morrigan13
13/novembre/2019 - 10h00
Harriet a écrit :

Depuis la réforme LMD,  le DEUG n'existe plus ....  ;-)

Sans doute, je suis plus trop à la page à ce niveau . Ceci dit j'ai lu que le jeune qui s'est immolé venait de rater sa deuxième année pour la deuxième fois .  Mais avec un Bac pareil, ils leur faudraient 20 ans pour avoir une maîtrise.

Portrait de Citoyen87
13/novembre/2019 - 09h58

Le type s'est planté deux années de suite et il aurait voulu que l'état le paie encore une année de plus ? Faut pas déconner non plus. Errare Humanum est, perseverare diabolicum !

Portrait de morrigan13
13/novembre/2019 - 09h53
gyette a écrit :

L'extrême-gauche de monsieur Besancenot à la tâche.... Et ça changera quoi de démolir une grille !!! Pauvre France...

Macron et sa bande d'incompétents ne sont pas à la hauteur dans la situation actuelle...

Oui les mêmes qui scandent "allah Akbar" en cœur avec les islamistes alors que sont les derniers mots qu'on entendu les centaines de victimes des attentats sur le sol français avant de mourir .

Portrait de Harriet
13/novembre/2019 - 09h50
morrigan13 a écrit :

Pas étonnant qu'ils ratent les DEUG vu que le Bac ne vaut plus rien . Merci la gauche une fois de plus .  Maintenant ils sont tous en Fac sans l'habitude de bosser ou sans possibilité intellectuelle de réussir . Alors qu'on manque d'artisans dans les filières professionnels là ou on est sûr de pas se retrouver au chômage .

Depuis la réforme LMD,  le DEUG n'existe plus ....  smiley

Portrait de morrigan13
13/novembre/2019 - 09h49

Pas étonnant qu'ils ratent les DEUG vu que le Bac ne vaut plus rien . Merci la gauche une fois de plus .  Maintenant ils sont tous en Fac sans l'habitude de bosser ou sans possibilité intellectuelle de réussir . Alors qu'on manque d'artisans dans les filières professionnels là ou on est sûr de pas se retrouver au chômage .

Portrait de ohcnas
13/novembre/2019 - 09h47

Y'en a marre, de ces faux étudiants qui n'attendent que cela pour sécher les cours et foutre le bordel, y'en a marre de ces faux étudiants qui se disent toujours étudiants et bénéficient de tous les avantages liés déjà à la précarité et qui ont doublé voire triplé leur cursus, j'ai été étudiant et toutes mes vacances je les ai passé à travailler, ramassage des pêches, des abricots et pour finir les vendanges, à la fin de mes vacances, fatigué et fourbu,  je n'étais plus précaire, mais pour cela il fallait en vouloir et se réveiller tous les jours à 6 heures pétantes. ces étudiants sont adultes, alors bande de nazes faites comme moi et la France n'aura pas besoin de demander aux polonais de venir travailler en France.

Portrait de gyette
13/novembre/2019 - 08h39

L'extrême-gauche de monsieur Besancenot à la tâche.... Et ça changera quoi de démolir une grille !!! Pauvre France...

Macron et sa bande d'incompétents ne sont pas à la hauteur dans la situation actuelle...

Portrait de france66
13/novembre/2019 - 08h33

Et faudrait faire quoi ? Même en augmentant les aides, ça ne suffirait pas ! Pour payer un loyer et tout ce qu'il va avec, il faut de l'argent : soit les parents paient, soit il faut bosser ! Facilitons les embauches des étudiants en allégeant les charges, meilleure organisation des cours. Et faire payer une participation aux étudiants étrangers : il n'y aucune raison qu'ils bénéficient d'aides à la place de nos jeunes.

Portrait de Philou-02.
13/novembre/2019 - 08h26

La terre tremble et le peuple gronde .. gare à la cassure d’ici peu !!  

Portrait de Raymond C
13/novembre/2019 - 08h19

Précarité mon cul... L'argent ils arrivent bien à en trouver ici dans ma ville tous les jeudi soirs pour se pochtronner jusqu'à pas d'heure, et se partager le montant de l'amende pour tapage nocturne dans leurs appartements. smiley 

Portrait de Batori
13/novembre/2019 - 07h39 - depuis l'application mobile

Les mêmes décérébrés qui militent pour voir venir à nos frais des pseudos étudiants étrangers qui n’étudient rien mais par contre restent ici.
L’urgence est de se débarrasser de ce gauchisme manipulé qui permet d’allumer des contres feux pour ne pas parler des vrais problèmes.
Au final ce sont toujours les mêmes qui bénéficient des aides sociales (bourses...) que ceux qui sont dans la précarité défendent.

Portrait de Beard
13/novembre/2019 - 07h32

C'est qu'ils réfléchissent nos étudiants: ils sont contre la précarité ...

Encore un petit effort et qu'ils nous donnent leurs réflexions profondes sur la guerre, le cancer, la faim dans le monde.

Portrait de jarod.26
13/novembre/2019 - 07h27 - depuis l'application mobile

La France va mal !!!

Portrait de Cl
13/novembre/2019 - 07h17

L'Etudiant entre la vie et la mort  !!!   la ministre n'a pas communiqué sur ce sujet !!!!

La colère monte monte J'ai peur pour le 5 Décembre !!!! 

La situation est très grave !!!!!!!

La France va à la catastrophe !!!  

 

Portrait de runrun
13/novembre/2019 - 07h12

Bizarre on n'entend pas Castaner nous dire :"Pas d'impunité pour les ennemis de la République", ou Griveau "Une attaque inadmissible contre la république"Voire même Emmanuel Macron :Une fois encore, une extrême violence est venue attaquer la République - ses gardiens, ses représentants, ses symboles (...) Justice sera faite". A propos de l'intrusion au ministère de Benjamin Griveau par le gilets jaunes en début d'année. ......On ne va quand même pas se mettre en plus les étudiants à dos.... Les élections approchent..;