09/11 07:16

Une actrice française accuse le réalisateur Roman Polanski de l'avoir violée: "Il m'a frappée, rouée de coups jusqu'à ma reddition et m'a violée"

Une Française accuse ce samedi dans le Parisien, Roman Polanski de l'avoir violée en 1975 en Suisse alors qu'elle avait dix-huit ans,  à quelques jours de la sortie du nouveau film du cinéaste, toujours sous le coup de poursuites de la justice américaine. Valentine Monnier, dont les accusations s'ajoutent à celles d'autres femmes ces dernières années, indique ne pas avoir déposé plainte pour ces faits, désormais prescrits. Mais elle affirme avoir décidé de porter publiquement cette accusation en raison de la sortie en France du film "J'accuse", qui porte sur une erreur judiciaire, l'affaire Dreyfus.

"Je n'avais aucun lien avec lui, ni personnel, ni professionnel et le connaissais à peine", raconte au Parisien cette photographe, qui a été mannequin à New York et a joué dans quelques films dans les années 80, comme "Trois hommes et un couffin".

"Ce fut d'une extrême violence, après une descente de ski, dans son chalet, à Gstaad (Suisse). Il me frappa, roua de coups jusqu'à ma reddition puis me viola en me faisant subir toutes les vicissitudes", déclare cette fille d'industriels alsaciens.

«Sans J'accuse, je serais restée dans mon silence, comme je le fais depuis quarante-quatre ans », affirme Valentine Monnier au Parisien. Il y a quelques mois, cette photographe découvre dans la presse que Roman Polanski prépare un film sur l'affaire Dreyfus, l'histoire d'un officier français condamné à tort en 1894, sur fond d'antisémitisme, pour avoir livré des documents secrets à l'Allemagne. Le capitaine Dreyfus sera gracié en 1899 - après, notamment, une tribune d'Emile Zola intitulée « J'accuse » -, puis innocenté et réhabilité en 1906. Blessée par les articles sur ce film qu'elle ressent comme une provocation, Valentine Monnier décide, en juillet dernier, d'écrire un texte pour y raconter sa vérité

L'avocat du cinéaste, Hervé Temime, affirme au Parisien que Roman Polanski "conteste fermement toute accusation de viol" et observe que ces faits allégués datant d'il y a 45 ans "n'ont jamais été portés à la connaissance de l'autorité judiciaire".

Roman Polanski est par ailleurs toujours poursuivi par la justice américaine dans le cadre de la procédure pour détournement de mineure lancée à son encontre en 1977. Il avait plaidé coupable en 1977 de détournement de mineure après avoir eu des relations sexuelles illégales avec Samantha Geimer, âgée de 13 ans. Ce seul chef d'accusation retenu était le résultat d'un accord à l'amiable avec le juge, après que Polanski eut été inculpé initialement de chefs d'accusation plus graves, notamment viol d'une mineure sous l'emprise de stupéfiants.

Condamné à 90 jours de prison, il avait été libéré après 42 jours. Mais le juge avait fait volte-face, estimant la sentence insuffisante. Polanski avait choisi de s'envoler pour la France. Il est depuis sous le coup d'un mandat d'arrêt. Il a depuis été visé par d'autres accusations.

En plein festival de Cannes en 2010, l'actrice britannique Charlotte Lewis avait accusé le réalisateur de l'avoir "abusée sexuellement" à 16 ans lors d'un casting en 1983. Une seconde femme, identifiée comme "Robin", l'a accusé en août 2017 d'agression sexuelle lorsqu'elle avait 16 ans, en 1973. En septembre 2017, Renate Langer, une ancienne actrice, déposait une nouvelle plainte pour viol, affirmant avoir été agressée en 1972 à Gstaad alors qu'elle avait 15 ans.

Deux mois plus tard, la justice suisse déclarait ces accusations prescrites. Les accusations de ces trois femmes sont "sans fondement", avait déclaré l'avocat de Polanski.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Irene
9/novembre/2019 - 20h33
Antivirus a écrit :

Je m'inscris totalement en faux contre ce que vous avez écrit ! AUCUNE actrice ne peut imaginer relancer sa carrière en dénonçant un viol !! c'est complètement aberrant ! Dénoncer un viol est un processus très lourd qui jette un coup de projecteur pas du tout confortable sur vous. Valentine Monnier a arrêté sa carrière en 1985, soit il y a plus de trente ans. Vous croyez sérieusement qu'elle fait ça pour rappeler son existence au public ???? Depuis 30 ans elle attend le moyen de se mettre en lumière ?? et de cette manière ?? elle ou les autres, aucune actrice ne s'est vu proposer un role au cinéma après dénonciation de viol ou autre. En plus vous n'imaginez pas le courage qu'iil faut pour porter en public de telles accusations, justement parce qu'on leur sort ce genre d'argument : "ah tu as tout inventé pour relancer ta carrière !" Pffff c'est tellement débile, pardon mais votre post m'a mis en colère,. Il est injuste et cette suspicion baillonne la parole des femmes.  On ne s'expose jamais ainsi pour le plaisir

bien ditA tous les mecs qui ne comprennent pas, je voudrais rajouter

- qu'après avoir été  violé(e), le premier souci ce n'est pas de se précipiter dans un commissariat. Surtout pour une femme qui préfère aller voir un gynéco sans escorte railleuse.- le viol est un traumatisme, il faut du temps pour s'en remettre. Les femmes ont aussi une plus nette propension à se faire des reproches (du genre "on m'avait bien dit").

- dénoncer un viol immédiatement après les faits n'apporte rien. Il faut mener un parcours du combattant pour justifier le délit, si le viol a été commis par une personne en vue, on pensera d'abord que vous mentez ou cherchez à avancer dans votre carrière .. bref apparemmment exactement la même chose que celle qui se passe si vous dénoncez un viol trente ans après (au vu de certains commentaires). Pourquoi pas attendre l'accumulation de preuves ?

- oser publier au vu et au su de tout le monde ce qui vous est arrivé, c'est extrêmement dur. Il faut replonger dans un enfer qu'on avait essayé d'oublier. Alors mettre ça sur le compte d'un relancement de carrière ... Il est tout à fait normal que des femmes (ou des hommes) prennent d'abord le temps de digérer l'infâmie, surtout si elles doivent fréquenter professionnellement leur violeur, puis le temps d'oublier, puis celui d'assurer leur carrière et que ce ne soit finalement que l'accumulation de cas identiques qui les pousse à parler enfin.

Sans compter qu'il y a des choses qui se disent plus facilement maintenant qu'avant. Du moins, on le suppose et on l'espère.

Portrait de Kevin 29
9/novembre/2019 - 14h40
moije a écrit :

Je ne veux pas défendre Polanski qui est un triste individu , mais une femme de 18 ans " qui n'avait aucun lien avec lui etc... " se retrouve après une descente de ski dans sa chambre , bizarre vous avez dit bizarre !

Comme à chaque fois, il faut lire l'article original et ne pas s'en tenir aux quelques lignes du blog.

Portrait de Kevin 29
9/novembre/2019 - 14h40
gyette a écrit :

OK à tout ce que vous avez dit, mais en ce qui concerne CETTE actrice, POURQUOI LE DIRE MAINTENANT ? Si l'on n'est plus actrice et que l'on ne trouve plus de rôles, on fait autre chose. Mais 55 ans après, elle a quand même mis beaucoup de temps à réfléchir, non ?

 

Elle explique que c'est lorsqu’elle a entendu parler de la préparation du film "J'accuse", voir Polanski faire un film sur un homme que beaucoup pensaient coupable mais qui était en réalité innocent, le parallèle entre Polanski et Dreyfus lui est apparu tellement provocant qu'il fallait que le récit de son viol soit public et non plus que privé. Perso je trouve ça cohérent. Après il faut lire l'article du Parisien, il y a un témoin et puis elle a raconté le viol à différentes personnes tout au long de sa vie. Elle situe le récit en 75 et on sait qu'en 77 il a drogué une gamine de 13 ans, il lui a demandé si elle avait ses règles, celle-ci ne savait pas, alors il l'a sodomisé pour être sûr de ne pas la mettre enceinte, un gars capable de faire ça une fois, ça ne me semble pas délirant de penser qu'il puisse violer une jeune fille de 18 ans, enfin bref on parle de Polanski là, on ne parle pas de Paul Préboist qui serait mort puceau.

Portrait de moije
9/novembre/2019 - 14h09

Je ne veux pas défendre Polanski qui est un triste individu , mais une femme de 18 ans " qui n'avait aucun lien avec lui etc... " se retrouve après une descente de ski dans sa chambre , bizarre vous avez dit bizarre !

Portrait de Cl
9/novembre/2019 - 13h49
Sorj a écrit :

1975, l'époque de la liberté sexuelle, pas de sida pour perturber une sexualité débridée, la notoriété, le fric... 

Ce mec devait crouler sous les propositions en tous genres... Imaginez...

Il faut vraiment être un malade dans des conditions pareilles pour violer une femme non consentante.

Les personnes qui violent prennent leur plaisir à violer avec de la violence  !!!!  ce sont des malades avec des pulsions qu'ils ne peuvent pas contrôler   

 

Portrait de lahainesurinternet
9/novembre/2019 - 13h32
dzeus a écrit :

je precise une chose troublante, l'actrice Valentine Monnier(car il s'agit d'elle), enfin l'actrice, son dernier film tourné c'est....... trois hommes et un couffin de coline serreau. tiens tiens, et les accusations de Madame Monnier ont été faites le même jour que celles de coline serreau a propos de Delon. précisons que coline serreau et valentine monnier ont tout raté depuis 1985. l'une n'a plus jamais tourné (en bouche trou parfois) et le peu de films qu'a realisé l'autre se sont terminé par des fiasco. pour moi ce sont des ratées qui se réveille pour exister.

Serreau a fait La crise qui est sans doute son plus grand succès après 3 hommes et un couffin mais votre théorie se tient, étrange coincidence... Polanski devrait porter plainte.

Portrait de arquen
9/novembre/2019 - 13h20

IL n'y a rien à attendre d'un criminel qui a avoué avoir drogué une gamine de 13 ans pour ensuite lui faire subir les pires outrages. Honte à la france d'accueillir ce monstre !

Portrait de Panurge
9/novembre/2019 - 13h17

je pense  que cette personne a l époque des faits a du être conseiller de ne surtout pas médiatisée cette affaire car cela pouvait compromettre la suite de sa carrière; car cette jeune fille (a l époque )  issue de la bourgeoisie suisse  avait amplement les moyens de poursuivre Polanski ! Il est donc clair que cette Femme comme tant d autres préféra le silence au bruit médiatique qui aurait compromis l éventuelle suite de sa carrière Comme toute cette chair fraîche  pour ces gros porcs adulées et défendues  par la bobosphere bien pensante!

Portrait de next@00
9/novembre/2019 - 12h59

Encore une qui a besoin d'argent 

Portrait de gyette
9/novembre/2019 - 12h26
seb2746 a écrit :

Allez vous faire violer dans votre milieu professionnel et vous comprendrez le pourquoi du comment.

1. c'est la fin de votre début de carrière dans les 5 minutes

2. c'est la honte et le rejet par votre famille (la grande majorité du temps)

3. vous vous sentez seule et salit.

4. il n'y presque AUCUNE pris en charge par la police (quasiment 0 à l'époque) actuellement encore.

5. vous vous dites qu'il vaut mieux "pour tous le monde" de garder ça pour soi et qu'on "oubliera" avec le temps.

6. les menaces des violeurs souvent en position de force sur les victimes (patron, directeur, prof ou ayant une GRANDE audience qui le respecte, etc...)

7. Des procédures de plusieurs années pour ENFIN avoir un début de justice (et pendant ce temps là, vous êtes partout dans les médias, allez vous reconstruire après ça).

8. Des condamnations misérables pour les faits, on en arrive maintenant entre 6 à 12 mois de sursis pour des multi-récidivistes (souvent ressortent "libres" sous bracelet), c'est donc la double peine pour les victimes.

9. 10 11 etc

Sauf qu'on sait très bien que la personne n'oublies JAMAIS et son corps non plus, en ajoutant que c'est un personnage public qu'elle va donc croiser (dans les médias) + ou - souvent.

Bon courage pour survivre à tout CA sans vous suicidez (comme un bon % de personne ayant subit cela) et avoir une vie "normale".

OK à tout ce que vous avez dit, mais en ce qui concerne CETTE actrice, POURQUOI LE DIRE MAINTENANT ? Si l'on n'est plus actrice et que l'on ne trouve plus de rôles, on fait autre chose. Mais 55 ans après, elle a quand même mis beaucoup de temps à réfléchir, non ?

 

Portrait de Sorj
9/novembre/2019 - 10h56
Wouhpinaise a écrit :

Vous sous-entendez quoi concernant l'assassinat de Sharon Tate ?

Je me demandais comment un homme qui a perdu sa femme dans des conditions aussi atroces pourrait à son tour, frapper une femme pour la contraindre et la violer.

Par le biais d’un mécanisme de profond traumatisme, dans ce cas. Je ne vois rien d’autre.

Sharon Tate et son bébé ont été assassinés par une groupie de Manson, une femme. Un acharnement, 16 coups de couteau.

 Manson a eu des fans,  des femmes dingues de lui toute sa vie.

Toutes les accusations de viols commis par Polanski sont postérieures à cet assassinat. Peut être que tout part de là.

Portrait de Cotorep
9/novembre/2019 - 10h23
seb2746 a écrit :

Allez vous faire violer dans votre milieu professionnel et vous comprendrez le pourquoi du comment.

1. c'est la fin de votre début de carrière dans les 5 minutes

2. c'est la honte et le rejet par votre famille (la grande majorité du temps)

3. vous vous sentez seule et salit.

4. il n'y presque AUCUNE pris en charge par la police (quasiment 0 à l'époque) actuellement encore.

5. vous vous dites qu'il vaut mieux "pour tous le monde" de garder ça pour soi et qu'on "oubliera" avec le temps.

6. les menaces des violeurs souvent en position de force sur les victimes (patron, directeur, prof ou ayant une GRANDE audience qui le respecte, etc...)

7. Des procédures de plusieurs années pour ENFIN avoir un début de justice (et pendant ce temps là, vous êtes partout dans les médias, allez vous reconstruire après ça).

8. Des condamnations misérables pour les faits, on en arrive maintenant entre 6 à 12 mois de sursis pour des multi-récidivistes (souvent ressortent "libres" sous bracelet), c'est donc la double peine pour les victimes.

9. 10 11 etc

Sauf qu'on sait très bien que la personne n'oublies JAMAIS et son corps non plus, en ajoutant que c'est un personnage public qu'elle va donc croiser (dans les médias) + ou - souvent.

Bon courage pour survivre à tout CA sans vous suicidez (comme un bon % de personne ayant subit cela) et avoir une vie "normale".

J'allais le dire !

Portrait de Wouhpinaise
9/novembre/2019 - 10h16
Sorj a écrit :

La victime précise, dans son témoignage, qu’après la violente agression, Polanski  se serait excusé puis ecroulé en pleurs, lui demandant de ne rien dire.

Admettons que le récit soit vrai, soit c’est un habile manipulateur, soit il est complètement malade et j’y vois un lien direct avec le violent assassinat de sa femme, en 1969.

Vous sous-entendez quoi concernant l'assassinat de Sharon Tate ?

Portrait de Sorj
9/novembre/2019 - 10h04
Grossette a écrit :

Il avait l'air si gentil...avec son air de petit gamin !:O

La victime précise, dans son témoignage, qu’après la violente agression, Polanski  se serait excusé puis ecroulé en pleurs, lui demandant de ne rien dire.

Admettons que le récit soit vrai, soit c’est un habile manipulateur, soit il est complètement malade et j’y vois un lien direct avec le violent assassinat de sa femme, en 1969.

Portrait de dzeus
9/novembre/2019 - 09h49

je precise une chose troublante, l'actrice Valentine Monnier(car il s'agit d'elle), enfin l'actrice, son dernier film tourné c'est....... trois hommes et un couffin de coline serreau. tiens tiens, et les accusations de Madame Monnier ont été faites le même jour que celles de coline serreau a propos de Delon. précisons que coline serreau et valentine monnier ont tout raté depuis 1985. l'une n'a plus jamais tourné (en bouche trou parfois) et le peu de films qu'a realisé l'autre se sont terminé par des fiasco. pour moi ce sont des ratées qui se réveille pour exister.

Portrait de seb2746
9/novembre/2019 - 09h47
gyette a écrit :

C'est incroyable que les "commentateurs" voient aussitôt Polanski coupable. Il suffit à présent qu'une femme parle pour que l'homme soit coupable. C'est un peu facile, non ? 

Je suis une femme, et je trouve aberrant qu'après 45 ans, d'un seul coup, on condamne un homme gratuitement. Pourquoi n'a-t-elle rien dit lorsque Polanski a été condamné aux USA ? C'était la bonne occasion, non ! et là, on en remet une couche sur un homme qui a maintenant de 82 ans !!! Pourquoi maintenant ???

Allez vous faire violer dans votre milieu professionnel et vous comprendrez le pourquoi du comment.

1. c'est la fin de votre début de carrière dans les 5 minutes

2. c'est la honte et le rejet par votre famille (la grande majorité du temps)

3. vous vous sentez seule et salit.

4. il n'y presque AUCUNE pris en charge par la police (quasiment 0 à l'époque) actuellement encore.

5. vous vous dites qu'il vaut mieux "pour tous le monde" de garder ça pour soi et qu'on "oubliera" avec le temps.

6. les menaces des violeurs souvent en position de force sur les victimes (patron, directeur, prof ou ayant une GRANDE audience qui le respecte, etc...)

7. Des procédures de plusieurs années pour ENFIN avoir un début de justice (et pendant ce temps là, vous êtes partout dans les médias, allez vous reconstruire après ça).

8. Des condamnations misérables pour les faits, on en arrive maintenant entre 6 à 12 mois de sursis pour des multi-récidivistes (souvent ressortent "libres" sous bracelet), c'est donc la double peine pour les victimes.

9. 10 11 etc

Sauf qu'on sait très bien que la personne n'oublies JAMAIS et son corps non plus, en ajoutant que c'est un personnage public qu'elle va donc croiser (dans les médias) + ou - souvent.

Bon courage pour survivre à tout CA sans vous suicidez (comme un bon % de personne ayant subit cela) et avoir une vie "normale".

Portrait de dzeus
9/novembre/2019 - 09h37

t'es qu'une grosse daube ma chérie. pourquoi tu l'ouvres aujourd'hui, connasse. en la fermant combien de femme se sont faites violées par ta faute. sais tu qu'au states elles ferment leur gueule car des parents on intenté des procès pour non assistance a personne en danger. a l'age que tu as , sans preuves tu espérés quoi ??? ta réponse m'interresse.

Portrait de Grossette
9/novembre/2019 - 09h29

Il avait l'air si gentil...avec son air de petit gamin !smiley

Portrait de lahainesurinternet
9/novembre/2019 - 09h12

Bientôt une actrice va "révéler" avoir été violée par Tino Rossi en 1950.

Portrait de The dream
9/novembre/2019 - 09h10
Antivirus a écrit :

Je m'inscris totalement en faux contre ce que vous avez écrit ! AUCUNE actrice ne peut imaginer relancer sa carrière en dénonçant un viol !! c'est complètement aberrant ! Dénoncer un viol est un processus très lourd qui jette un coup de projecteur pas du tout confortable sur vous. Valentine Monnier a arrêté sa carrière en 1985, soit il y a plus de trente ans. Vous croyez sérieusement qu'elle fait ça pour rappeler son existence au public ???? Depuis 30 ans elle attend le moyen de se mettre en lumière ?? et de cette manière ?? elle ou les autres, aucune actrice ne s'est vu proposer un role au cinéma après dénonciation de viol ou autre. En plus vous n'imaginez pas le courage qu'iil faut pour porter en public de telles accusations, justement parce qu'on leur sort ce genre d'argument : "ah tu as tout inventé pour relancer ta carrière !" Pffff c'est tellement débile, pardon mais votre post m'a mis en colère,. Il est injuste et cette suspicion baillonne la parole des femmes.  On ne s'expose jamais ainsi pour le plaisir

Je me répète mais je condamne fermement et sans aucune ambiguïté toutes sortes de violences faites aux femmes. Après permettez moi d'être interloqué par le témoignage d'une ancienne actrice qui intervient 44 ans après les supposés faits...et ce d'autant plus que celui qu'elle accuse aujourd'hui est depuis très longtemps dans le collimateur de la justice. Donc pourquoi n'avoir pas témoigné depuis bien longtemps contre lui ? Et si Adèle Hahnel n'avait pas dénoncé ce qu'elle a subi, cette dame aurait très probablement gardé ce qu'elle a vécu secret à tout jamais...
Portrait de Bourricot
9/novembre/2019 - 09h07

je ne veux défendre personne, mais je trouve bizarre que toutes ces femmes se réveillent maintenant et mettent en cause des personnalités (Domingo, Bruel, Polanski, Besson etc....) quelques décennies après le faits soit disant arrivés.

Ca devient un peu à la mode d'écrire qu'on s'est fait agresser sexuellement par des gens connus, par contre il y a peu de nanas qui postent des mails en disant il y a trente ans je me suis faite agresser par truc ou machin , ça a détruit ma vie, enfin tout le baratin qui s'étale tous les jours dans les journaux, bien sûr ce n'est pas vendeur et en plus ça ne leur rapporte rien !!

 

Portrait de tantan22
9/novembre/2019 - 09h03

POLANSKI ,es peut-être coupables des autres accusations , mais l’es t’il pour celui ci, ces trop facile , si sa se trouve cette femme es devenue schizo et la on publie sans preuve , si jamais on découvre qu'elle es vraiment schizo sa va  décrédibiliser les accusation et conforter   ses supporter qui vont sans servir a chaque interview .

Portrait de Sorj
9/novembre/2019 - 08h58

1975, l'époque de la liberté sexuelle, pas de sida pour perturber une sexualité débridée, la notoriété, le fric... 

Ce mec devait crouler sous les propositions en tous genres... Imaginez...

Il faut vraiment être un malade dans des conditions pareilles pour violer une femme non consentante.

Portrait de gyette
9/novembre/2019 - 08h41

C'est incroyable que les "commentateurs" voient aussitôt Polanski coupable. Il suffit à présent qu'une femme parle pour que l'homme soit coupable. C'est un peu facile, non ? 

Je suis une femme, et je trouve aberrant qu'après 45 ans, d'un seul coup, on condamne un homme gratuitement. Pourquoi n'a-t-elle rien dit lorsque Polanski a été condamné aux USA ? C'était la bonne occasion, non ! et là, on en remet une couche sur un homme qui a maintenant de 82 ans !!! Pourquoi maintenant ???

Portrait de nina83
9/novembre/2019 - 08h41
Antivirus a écrit :

Je m'inscris totalement en faux contre ce que vous avez écrit ! AUCUNE actrice ne peut imaginer relancer sa carrière en dénonçant un viol !! c'est complètement aberrant ! Dénoncer un viol est un processus très lourd qui jette un coup de projecteur pas du tout confortable sur vous. Valentine Monnier a arrêté sa carrière en 1985, soit il y a plus de trente ans. Vous croyez sérieusement qu'elle fait ça pour rappeler son existence au public ???? Depuis 30 ans elle attend le moyen de se mettre en lumière ?? et de cette manière ?? elle ou les autres, aucune actrice ne s'est vu proposer un role au cinéma après dénonciation de viol ou autre. En plus vous n'imaginez pas le courage qu'iil faut pour porter en public de telles accusations, justement parce qu'on leur sort ce genre d'argument : "ah tu as tout inventé pour relancer ta carrière !" Pffff c'est tellement débile, pardon mais votre post m'a mis en colère,. Il est injuste et cette suspicion baillonne la parole des femmes.  On ne s'expose jamais ainsi pour le plaisir

 tout est dit smiley 

 

Portrait de Antivirus
9/novembre/2019 - 08h28
The dream a écrit :
Les violences faites aux femmes sont évidemment des actes abjects qui doivent être lourdement condamnés, il n'y a aucune ambiguïté à ce sujet. En revanche, je pense qu'il faut être très prudents devant la succession de témoignages qui fleurissent actuellement quotidiennement car leur véracité n'est pas toujours prouvée, et qu'ils proviennent souvent d'actrices aujourd'hui oubliées ou en fin de carrière qui trouvent ainsi un moyen de rappeler au public leur existence...

Je m'inscris totalement en faux contre ce que vous avez écrit ! AUCUNE actrice ne peut imaginer relancer sa carrière en dénonçant un viol !! c'est complètement aberrant ! Dénoncer un viol est un processus très lourd qui jette un coup de projecteur pas du tout confortable sur vous. Valentine Monnier a arrêté sa carrière en 1985, soit il y a plus de trente ans. Vous croyez sérieusement qu'elle fait ça pour rappeler son existence au public ???? Depuis 30 ans elle attend le moyen de se mettre en lumière ?? et de cette manière ?? elle ou les autres, aucune actrice ne s'est vu proposer un role au cinéma après dénonciation de viol ou autre. En plus vous n'imaginez pas le courage qu'iil faut pour porter en public de telles accusations, justement parce qu'on leur sort ce genre d'argument : "ah tu as tout inventé pour relancer ta carrière !" Pffff c'est tellement débile, pardon mais votre post m'a mis en colère,. Il est injuste et cette suspicion baillonne la parole des femmes.  On ne s'expose jamais ainsi pour le plaisir

Portrait de jarod.26
9/novembre/2019 - 08h27
une de plus décidément la liste s'allonge
Portrait de Vladimirlefox
9/novembre/2019 - 08h27 - depuis l'application mobile
Cl a écrit :

Cet individu il faut qu'il soit puni très vite !!

il vieillit et il sera trop tard  !!!  

@Cl

Des preuves pour accuser les gens sans fondement ?

Portrait de Philou-02.
9/novembre/2019 - 08h12

Alors lui le titre qui lui correspondrait le plus c’est «  le pervers fait du ski «  !! Ce type est un prédateur ? 

Portrait de The dream
9/novembre/2019 - 08h08
Les violences faites aux femmes sont évidemment des actes abjects qui doivent être lourdement condamnés, il n'y a aucune ambiguïté à ce sujet. En revanche, je pense qu'il faut être très prudents devant la succession de témoignages qui fleurissent actuellement quotidiennement car leur véracité n'est pas toujours prouvée, et qu'ils proviennent souvent d'actrices aujourd'hui oubliées ou en fin de carrière qui trouvent ainsi un moyen de rappeler au public leur existence...