02/11 10:01

Bordeaux - Cauchemar en cuisine pour Philippe Etchebest: Le tribunal administratif annule le permis de construire de son nouveau restaurant alors que les travaux ont déjà commencé

Philippe Etchebest souhaite ouvrir un deuxième restaurant à Bordeaux (Gironde) mais le tribunal administratif a annulé le permis de construire. Les travaux de réhabilitation de l'immeuble qui devait accueillir l'établissement avaient commencé mais le verdict est tombé : selon Sud Ouest, le projet ne respecte pas les règles du Plan local d'urbanisme (PLU) de la ville.

Le bâtiment est situé dans l'une des rues du quartier des Chartrons, dans le coeur historique de Bordeaux. Un secteur qui répond à des règles architecturales très strictes.

La réhabilitation imaginée par Philippe Etchebest comportait un salon de thé, une épicerie, une cuisine, une salle de restauration, un logement de fonction et, surtout, une terrasse privative sur le toit. Cette dernière pose particulièrement problème car la toiture initiale ne comporte aucune surface plane et devrait donc être totalement repensée.

C'est un voisin, opposé à la construction, qui a saisi la justice. Le meilleur ouvrier de France dispose d'un délai de deux mois pour faire appel de cette décision.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rogers de Montferrand
2/novembre/2019 - 20h41

Ils sont bizarres ces personnes qui veulent du calme et achètent en centre ville ! Moi quand j'ai acheté, c'était impérativement une maison en périphérie avec terrain et sans mur mitoyen. Et je m'y plais depuis 20ans tout rond que j'y habite. 

Portrait de Eugene
2/novembre/2019 - 13h10 - depuis l'application mobile
Panurge a écrit :

Donc après cauchemar en cuisine c est cauchemar à domicile ?

@Panurge

Des terrasses de restaurants ou bars se développent avec l’accord de l’urbanisme et des autorités, causant des nuisances insupportables pour le voisinage.

A paris dans le 9e une terrasse de restaurant-bar pourrit la vie d’une centaine d’habitants depuis l’ouverture de l’établissement en juin 2018. Leurs émergences de bruit (matin, midi et soir 6 jours sur 7) ont été mesurées plusieurs fois par un service de la Mairie de Paris comme étant illégales. Les autorités, Préfecture de police et Mairie, ne font rien pour faire respecter la loi. La Police, soit ne se déplace pas, soit dit qu’elle n’entend pas la nuisance "à l’oreille". Pourquoi la Police n’est-elle pas équipée de sonomètres pour constater une nuisance qui est bien au delà des seuils légaux? Pourquoi la Police verbalise-t’elle pas le bar-restaurant alors qu’elle le fait presque systématiquement, à juste titre, pour un particulier qui fête un anniversaire ?

Les victimes ont des problèmes de santé, les jeunes enfants ne peuvent plus s’endormir à l’heure conseillée pour leur âge.

Les victimes n’ont comme unique choix que d’aller en justice, si elles en ont les moyens, pour obtenir une décision favorable après avoir subi des nuisances pendant des mois voire des années. Par ailleurs les appartements des victimes sont dévalorisés, à la vente comme à la location.

C’est un véritable scandale d’état FRANÇAIS! Dans les plus grands pays: USA, Japon, Allemagne, UK… les nuisances sonores sont rapidement traitées et verbalisées.

Bravo à ce riverain qui a eu le courage, car il en faut, de se défendre pour lutter contre des nuisances manière préventive. La justice est passée une première fois mais malheureusement ce n’est peut être pas la fin de ses problèmes.

Portrait de vévert1416
2/novembre/2019 - 11h42
th93100 a écrit :

Peut etre, peut etre... mais ça n'empeche pas d'attendre la purge du recours des tiers...

Bien évidemment.

Portrait de th93100
2/novembre/2019 - 11h38
vévert1416 a écrit :

Avec, je suppose, avis favorable des ABF

Peut etre, peut etre... mais ça n'empeche pas d'attendre la purge du recours des tiers...

Portrait de Le Zef
2/novembre/2019 - 11h25

Bravo voisin ,ces petites vedettes se croient tous permis !

Portrait de laurent28320
2/novembre/2019 - 10h54
OK a écrit :

il a un voisin sympa

Il a surtout un voisin qui, certainement, ne veut pas être dérangé par le bruit. Après il "suffit" peut être de repenser la partie terrasse du projet, puisque c'est la seule chose qui semble poser problème (ex : faire une terrasse fermée et isolée) 

Portrait de vévert1416
2/novembre/2019 - 10h29
OK a écrit :

Comme vous, je n ai pas eu accès au dossier. Néanmoins, le permis de construire a été accordé par la mairie, qui a, elle même défini le PLU ....

Avec, je suppose, avis favorable des ABF

Portrait de vévert1416
2/novembre/2019 - 10h05

Je suppose que ce permis a été monté par un architecte. Il ne sait pas lire un PLU ?