28/10/2019 16:46

Affaire Sophie le Tan: Un fémur coupé avec "un instrument" a été retrouvé, mais pas de lien avec Jean-Marc Reiser "pour l'instant", révèle la procureure de Strasbourg - VIDEO

La procureure de la République de Strasbourg explique ce lundi lors d'une conférence de presse que "Pour l'instant, aucun élément ne permet de faire le lien avec Jean-Marc Reiser".

"Nous n'avons pas encore de résultat ADN", a-t-elle également précisé.

Et d'ajouter: "Les investigations se poursuivent sans arrêt (...) afin de rechercher tous les éléments et tous les indices qui sont encore nécessaires à la manifestation de la vérité".

"Un fémur coupé avec "un instrument" a été retrouvé, mais pas de lien avec Jean-Marc Reiser "pour l'instant", a-t-elle conclu.

La procureure de la République de Strasbourg a annoncé, ce samedi, que le corps démembré retrouvé dans une forêt en Alsace mercredi est celui de Sophie Le Tan, disparue en septembre 2018."Les analyses ADN confiées à l'Institut national de la police scientifique (INPS) de Paris et exécutées en l'état sur certains de ces ossements humains viennent de révéler que le profil génétique féminin mis en évidence est identique au profil génétique de Sophie Le Tan", a annoncé dans un communiqué la procureure, Yolande Renzi

Jean-Marc Reiser, 59 ans, est le principal suspect dans cette disparition. Sophie Le Tan n'a plus donné signe de vie depuis le 7 septembre 2018, le jour même de son 20e anniversaire, alors qu'elle allait visiter seule un appartement à Schiltigheim, commune limitrophe de Strasbourg. Jean-Marc Reiser qui avait posté l'annonce de l'appartement a été arrêté quelques jours plus tard. Déjà condamné pour viols et acquitté au bénéfice du doute pour la disparition d'une jeune femme dans les années 1980, il a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration.

Ailleurs sur le web

Vos réactions