21/10 11:31

L'Urssaf réclame 14.000 euros au chef étoilé Arnaud Bloquel ... parce qu'il mange dans son propre restaurant depuis trois ans !

Arnaud Bloquel, un chef étoilé en Guadeloupe, a reçu une demande plutôt surprenante de l'Urssaf ... un redressement de plus de 14.000 euros! La raison ? Il a mangé dans son propre restaurant pendant plus de 3 ans !

Sur le site de l'Hotellerie Restauration, le chef raconte: "Après une visite de routine, le fonctionnaire me demande où j'ai l'habitude de manger". "Au restaurant, bien sûr", a-t-il répondu. Mais pour l'Urssaf, il aurait dû déclarer ces repas! Et afin de redresser la situation, le fonctionnaire s'est basé sur le tarif moyen du couvert de son restaurant, environ 107 euros ! 

Le site d'Europe 1 précise qu'une addition à ce prix correspond au  menu en 5 services avec notamment des langoustines et une côte de bœuf marinée. Seulement, Arnaud Bloquel ne se préparait que des repas très simples, et le plus souvent, des pâtes au beurre. Le chef a tenté de s'expliquer auprès de l'administration, mais celle-ci lui réclame 14.000 euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
21/octobre/2019 - 22h27

Note: le fonctionnaire était là "pour se faire" un chef, il a cherché la petite bête et n'a rien trouvé puis là, "LE" petit truc qui est impossible à prouver et voilà.

Un gros excès de zèle pour avoir sa promotion (car se faire un grand nom apporte "certainement" un + sur la carrière),  il est content car il a bien pourri la vie de qqun, le nom et le restaurant... et ptet même de la jalousie de pas avoir de talent dans sa vie.

Autant sur le fond il a raison mais de là à dire : c'est 107 euros/ repas moyen DONC il se fait des repas de 2h/jour... même si il mange en 10 minute avec un verre d'eau.

Un gros abus de pouvoir et un détournement des lois, encore une fois.

Portrait de LaLouise
21/octobre/2019 - 21h10

Pour faire les salaires et les déclarations afférentes, on est obligés de passer par des logiciels de paies qui sont plus compétents que l'Urssaf, du coup il n'y a plus d'erreurs de paie pour faire du redressement, comme avant. Mais ils ont toujours besoin de pognon, alors on va de plus en plus voir des redressements de ce type !

Portrait de arquen
21/octobre/2019 - 19h20

la note est salée mais cette disposition, que les restaurateurs connaissent parfaitement (je suis fils de restaurateur), s'appelle un avantage en nature qu'ils sont tenus de valoriser et déclarer. Ce chef doit donc sans délai licencier son comptable pour négligence et attaquer son expert-comptable et son commissaire aux comptes pour "défaut de conseil" et "validation de comptes non sincères". Sans cette déclaration volontaire l'URSSAF prend en compte le panier moyen du restaurant.

Dura Lex Sed Lex!

Portrait de bib
21/octobre/2019 - 18h27
Skall a écrit :

Avez vous déjà tenu un restaurant gastronomique ? Certainement jamais à la vue de votre commentaire . Le (PrimeCost) coût des matières premières + le cout de la main-d’œuvre avoisine les 75% , si vous rajoutez  le ratio des charges d'exploitation Il s’agit la de toutes les charges de structure du restaurant telles que :Les énergies consommables (eau – électricité – gaz…)L’entretien du restaurant, le loyer,les assurances… Plus les impôts On est bien loin de votre vision péremptoire ! C'est pour cela que les Chefs propriétaires médiatiques utilisent leur image pour gagner leur vie à la télé, à l’étranger etc..... Certes MC DO fait de beaucoup plus gros bénéfices  ! Les autres qui pensent comme vous ouvrent des restaurants et appellent Cauchemars en Cuisine au premier courrier de l'URSSAF. LOL....

très bien résumé,

son comptable est par contre passé complètement au travers car la disposition est connue de ceux que cela concerne.

Les entreprise de restauration qui ne déclarent pas l'avantage en nature pendant les heures de service du personnel lié prennent ce risque. Les salariés doivent alors dire qu'ils ne mangent pas au restaurant et expliquer à quel moment ils mangent. C'est faisable mais c'est risqué.

 

Portrait de Tenvalacruchealo
21/octobre/2019 - 16h37
Skall a écrit :

Avez vous déjà tenu un restaurant gastronomique ? Certainement jamais à la vue de votre commentaire . Le (PrimeCost) coût des matières premières + le cout de la main-d’œuvre avoisine les 75% , si vous rajoutez  le ratio des charges d'exploitation Il s’agit la de toutes les charges de structure du restaurant telles que :Les énergies consommables (eau – électricité – gaz…)L’entretien du restaurant, le loyer,les assurances… Plus les impôts On est bien loin de votre vision péremptoire ! C'est pour cela que les Chefs propriétaires médiatiques utilisent leur image pour gagner leur vie à la télé, à l’étranger etc..... Certes MC DO fait de beaucoup plus gros bénéfices  ! Les autres qui pensent comme vous ouvrent des restaurants et appellent Cauchemars en Cuisine au premier courrier de l'URSSAF. LOL....

Bien dit les gens ne comprennent rien!!

Savent-il seulement que sur ce qui vous est "offert " le restaurateur paye une TVA qd même et si vous n'offrez jamais rien après tout on est pas obligé l'état considère que vous trichez et fait une estimation de ce que vous avez pu offrir et vous fait payer un redressement de TVA selon leur propre "idée "

 

Portrait de aurel2568
21/octobre/2019 - 15h31

Et après on vous dit, il y’a plein d’aides pour créer des entreprises...faut-il réussir à la garder ouverte...

Portrait de guizmo74100
21/octobre/2019 - 14h34

Et au garagiste de payer ses réparations, au coiffeurs ses coupes, au cafetier son p'tit café, au docteur son propre examen...URSSAF de merdeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

encore un fonctionnaire frustré par son salaire etc...

Portrait de Skall
21/octobre/2019 - 12h34
S.Mills a écrit :

Oui c'est normal !! 

Et quand tu te dis qu'un prix normal c'est 107euros ... excusez moi mais le mec doit se mettre facilement 90 euros dans la poche par couvert ...

Avez vous déjà tenu un restaurant gastronomique ? Certainement jamais à la vue de votre commentaire . Le (PrimeCost) coût des matières premières + le cout de la main-d’œuvre avoisine les 75% , si vous rajoutez  le ratio des charges d'exploitation Il s’agit la de toutes les charges de structure du restaurant telles que :Les énergies consommables (eau – électricité – gaz…)L’entretien du restaurant, le loyer,les assurances… Plus les impôts On est bien loin de votre vision péremptoire ! C'est pour cela que les Chefs propriétaires médiatiques utilisent leur image pour gagner leur vie à la télé, à l’étranger etc..... Certes MC DO fait de beaucoup plus gros bénéfices  ! Les autres qui pensent comme vous ouvrent des restaurants et appellent Cauchemars en Cuisine au premier courrier de l'URSSAF. LOL....

Portrait de S.Mills
21/octobre/2019 - 12h05

Oui c'est normal !! 

Et quand tu te dis qu'un prix normal c'est 107euros ... excusez moi mais le mec doit se mettre facilement 90 euros dans la poche par couvert ...

Portrait de CARAMEL MOU
21/octobre/2019 - 11h45

sur le fond d'Urssaf a raison, par contre estimer qu'il fait un repas gastronomique à chaque fois, ils y vont un peu fort.