19/09 16:19

Éric Zemmour définitivement condamné à 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine religieuse après des propos anti-musulmans tenus en 2016

Le polémiste Éric Zemmour est définitivement condamné à 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine religieuse après des propos anti-musulmans tenus en 2016, après le rejet de son pourvoi en cassation, selon une décision consultée jeudi par l'AFP. Dans un arrêt rendu mardi, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi du polémiste contre sa condamnation par la cour d'appel de Paris le 3 mai 2018. Lors de l'émission "C à vous" diffusée le 6 septembre 2016 sur France 5, il avait notamment estimé qu'il fallait donner aux musulmans "le choix entre l'islam et la France". Il avait également affirmé que la France vivait "depuis trente ans une invasion" et que "dans d'innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées" se jouait une "lutte pour islamiser un territoire", "un jihad".

La cour d'appel avait estimé que ces deux passages "visent les musulmans dans leur globalité et contiennent une exhortation implicite à la discrimination". Il avait également été condamné à verser un euro symbolique et 1.000 euros au titre des frais de justice à l'association CAPJPO EuroPalestine, qui avait engagé les poursuites. La cour d'appel n'avait pas retenu trois autres passages de l'émission, pour lesquels Éric Zemmour avait été condamné en première instance en 2017. Le polémiste soutenait notamment que "tous les musulmans, qu'ils le disent ou qu'ils ne le disent pas," considéraient les jihadistes comme de "bons musulmans". La cour d'appel avait estimé que ces passages ne comportaient "pas d'exhortation, même implicite, à la provocation à la haine". Selon une jurisprudence récente, une "incitation manifeste" ne suffit pas à caractériser le délit: il faut désormais "pour entrer en voie de condamnation" que les propos relèvent d'un "appel" ou d'une "exhortation".

Éric Zemmour a déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". En revanche, poursuivi pour avoir notamment affirmé dans un journal italien que les musulmans "ont leur code civil, c'est le Coran", il avait été relaxé en appel l'an dernier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de soly
19/septembre/2019 - 21h55
L'islam n'est pas une race donc je ne vois pas pourquoi il serait interdit de critiquer une religion. D'ailleurs, s'il s'agissait de critiques concernant le christianisme aucun juge véreux n'aurait trouvé à redire.
Portrait de Rogers 33
19/septembre/2019 - 21h52

Pourquoi Zemmour n'est pas considéré comme  "lanceur d'alerte"  ??? Ah c'est que pour des trucs de gauchos antifas anticapitaliste, c'est pour ça ! Dommage, on le regrettera un jour, peut-être ?

Portrait de 7440
19/septembre/2019 - 21h42
Parallelo1 a écrit :

Des faits précis svp ? 

Un seul cas résume tout, l'affaire Mehdi Meklat après avoir prononcé des horreurs, jamais inquiété jamais condamné. Les paroles de certains rapeurs contre les blancs et la société française, la aussi jamais inquiété, jamais condamné, etc etc ....

 
Portrait de PhilRAI
19/septembre/2019 - 17h42
seb2746 a écrit :

Superbe, vous prenez un texte hors contexte pour en faire une vérité...

Je vous attends dehors pour tuer et nettoyer "le sang impur" comme dit dans notre chanson (qui était elle aussi suite à un fait BIEN précis).

Autant ça peut passer 5mn devant des moutons, autant la moindre personne connaissant un minimum la religion musulmane vous diras la même chose...

Le texte que j'ai cité n'est pas hors contexte, c'est la parole de Dieu qui est intemporelle, valable partout en tous temps, et ce texte comme bien d'autres est très clair.

Ceux qui disent connaître la religion musulmane et qui ne disent pas cela, soit ne la connaissent pas bien, soit mentent délibérément.

Par contre, le sang impur découle bien d'un fait précis, c'est totalement différent.

 

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2019 - 17h38
canopee02 a écrit :

Il n'a jamais été dit qu'ils doivent appliquer à la lettre, pas plus que les chrétiens, et heureusement que la plupart ne le font pas.
Quant aux propos de Zemmour, il était temps qu'il passe lui aussi par la case justice pour ses propos. Une bonne piqûre de rappel pour ceux qui considèrent encore que la liberté d'expression, c'est pouvoir exprimer n'importe quelle saloperie.

Bien sûr que si qu'il doivent appliquer à la lettre ! C'est la parole de Dieu et ceux qui ne l'appliquent pas méritent la mort, d'où d'ailleurs les victimes musulmanes de cette religion.

En plus dans l'exemple que j'ai donné, comme dans bien d'autres pas besoin d'appliquer à la lettre, le sens est terriblement clair !

Accepteriez-vous que des nazis viennent expliquer qu'après tout on n'est pas obligé d'appliquer Mein Kampf à la lettre ?

Il faut arrêter de se moquer du monde ! les prescriptions sont là et bien là, et Zemmour a parfaitement raison.

 

Portrait de 7440
19/septembre/2019 - 17h25

Comme c'est étonnant, la condamnation est toujours unilatérale, mais quid des condamnations anti-blancs et anti-français aux oubliettes, classées sans suite tout ceci pour satisfaire le politiquement correct et la bien-pensance, ben voyons donc.

 
Portrait de seb2746
19/septembre/2019 - 16h52
PhilRAI a écrit :

 

Encore un jugement contre la liberté d'expression, la liberté de dénoncer une menace pour notre société.

Tous les musulmans doivent respecter le coran, qui multiplie les incitations au jihad, au combat contre les non musulmans.

Par exemple : 

Sourate 9

5. Les mois sacrés expirés tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade, mais s'ils se convertissent, s'ils observent la prière, s'ils font l'aumône, alors laissez-les tranquilles, car Dieu est indulgent et miséricordieux.

29. Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son Apôtre ont défendu, et à ceux d'entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu'à ce qu'ils payent le tribu de leurs propres mains et qu'ils soient soumis.

39. Si vous ne marchez pas au combat. Dieu vous châtiera d'un châtiment douloureux, il vous remplacera par un autre peuple, et vous ne saurez lui nuire en aucune manière. Dieu est tout-puissant.

 

 

Superbe, vous prenez un texte hors contexte pour en faire une vérité...

Je vous attends dehors pour tuer et nettoyer "le sang impur" comme dit dans notre chanson (qui était elle aussi suite à un fait BIEN précis).

Autant ça peut passer 5mn devant des moutons, autant la moindre personne connaissant un minimum la religion musulmane vous diras la même chose...

Portrait de PhilRAI
19/septembre/2019 - 16h30

 

Encore un jugement contre la liberté d'expression, la liberté de dénoncer une menace pour notre société.

Tous les musulmans doivent respecter le coran, qui multiplie les incitations au jihad, au combat contre les non musulmans.

Par exemple : 

Sourate 9

5. Les mois sacrés expirés tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade, mais s'ils se convertissent, s'ils observent la prière, s'ils font l'aumône, alors laissez-les tranquilles, car Dieu est indulgent et miséricordieux.

29. Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son Apôtre ont défendu, et à ceux d'entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu'à ce qu'ils payent le tribu de leurs propres mains et qu'ils soient soumis.

39. Si vous ne marchez pas au combat. Dieu vous châtiera d'un châtiment douloureux, il vous remplacera par un autre peuple, et vous ne saurez lui nuire en aucune manière. Dieu est tout-puissant.