18/09 17:14

Un magasin Go Sport de Paris s’excuse après avoir lacéré et jeté des chaussures invendues - La Secrétaire d'État Brune Poirson a demandé plus d'informations à l'enseigne

C'est une photo qui a choqué de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. Une internaute prénommée Mélanie a posté sur le réseau social un cliché où l'on peut voir des "dizaines de paires de chaussures neuves" dans une poubelle face à une enseigne Go Sport, située porte de Châtillon dans le 14ème arrondissement de Paris.

"Ça ne choque personne chez Go Sport France de jeter des dizaines de paires de chaussures neuves et d'y mettre un coup de cutter pour être bien bien sûr que rien ne sera récupéré... Vive le gaspillage décomplexé !!!!", a-t-elle déclaré dans son message qui accompagnait le cliché. Sur une autre photo, la jeune femme montre une des paires qui a encore son étiquette.

Face aux réactions, l'enseigne s'est exprimée via un communiqué. "Nous présentons nos excuses aux personnes que la photo aurait pu déranger. Le magasin concerné est en procédure de liquidation en vue de sa fermeture définitive", explique le texte, qui a été diffusé sur le compte Twitter de Go Sport, en précisant qu'il s'agit "uniquement de chaussures dépareillées, de pointures différentes les rendant inutilisables, aussi bien au don qu'à la vente en magasin".

L'enseigne tient à préciser qu'elle "ne cautionne pas et ne pratique pas le gaspillage". "Au contraire, les magasins sont en relation avec des associations locales à qui elles font régulièrement dons des produits non vendables mais encore utilisables", conclut le texte.

Interpellée, la Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire explique sur son compte Twitter qu'elle a "demandé plus d'informations à Go Sport qui, si la destruction pure et simple est avérée, sera bientôt hors la loi". "Avec la Loi anti-gaspillage, la France sera le premier pays au monde à interdire la destruction des produits invendus", rappelle Brune Poirson.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oui-oui...
19/septembre/2019 - 09h00
Cl a écrit :

Ces grands patrons de grandes enseignes  pourraient les offrir à leur employés : ils ont un salaire de misère ! 

Je trouve que ça serait un joli geste humain !!!  

Pas dans le même secteur d’activité, il m’est arrivé de proposer des rebuts ‘´non vendable mais utilisable´´ à mes employés. Et croyez moi, c’est inévitable, à un moment donné certain l'employé se sont mis à rebuter très facilement, juste pour récupérer....

Portrait de Cl
19/septembre/2019 - 07h37

Ces grands patrons de grandes enseignes  pourraient les offrir à leur employés : ils ont un salaire de misère ! 

Je trouve que ça serait un joli geste humain !!!  

Portrait de Bailey
19/septembre/2019 - 04h24
LOL a écrit :

Ce qui me choque le plus c'est la récupération politique de Brune Poirson. Go Sport est une entreprise privée, ils font ce qu'ils veulent de leur capital, après chacun est libre d'acheter chez eux ou pas.

Justement elle est dans les attributions de son ministère. Si elle ne faisait rien on lui aurait reproché. Et en quoi se serait de la récupération politique elle est secrétaire d'état du gouvernement en exercice donc elle fait son boulot. Elle n'est pas dans une élue de l'opposition systématique qui critiquerait tout ce que fait le gouvernement pour faire parler d'elle.

Portrait de LOL
18/septembre/2019 - 20h09

Ce qui me choque le plus c'est la récupération politique de Brune Poirson. Go Sport est une entreprise privée, ils font ce qu'ils veulent de leur capital, après chacun est libre d'acheter chez eux ou pas.

Portrait de m4
18/septembre/2019 - 19h24

C'est une invention formidable ces "resosocio" !

Je suis persuadé que ça permets à beaucoup de découvrir que la Terre est ronde !

Portrait de swatss
18/septembre/2019 - 18h21
A.Thomas a écrit :

Quand ,les magasins donneront-ils leurs invendus?

Quand les dentistes pour poules auront une chance de faire fortune.

Un invendu par définition dans le commerce peut toujours se vendre , un jour où l'autre et au pire à un prix dérisoire...

Portrait de swatss
18/septembre/2019 - 18h18
canopee02 a écrit :

Heu... Mais si ces chaussures étaient effectivement dépareillés et de pointures différentes, quel intérêt de perdre du temps à les ruiner ainsi du coup? hmm?

C'est exactement ça , de plus en quoi cela dérange le magasin qui est en liquidation de mettre un carton en libre service à la sortie avec servez-vous...

 

Portrait de A.Thomas
18/septembre/2019 - 18h11

Quand ,les magasins donneront-ils leurs invendus?

Quand les dentistes pour poules auront une chance de faire fortune.

Portrait de Philou-02.
18/septembre/2019 - 17h29

si ce sont des baskets avec des pointures différentes il serait difficile alors de mettre une basket de taille 41 si on chausse du 44 même en rétractant les orteils smiley