28/08 14:34

Le patron d'Altice France Alain Weill rejette l'idée d'un retour de BFMTV sur les Freebox sous la forme d'une option payante, proposé par Free

Le patron d'Altice France Alain Weill a rejeté mercredi l'idée d'un retour de BFMTV sur les Freebox sous la forme d'une option payante, proposé par Free, y voyant "une forme de provocation" de la part de l'opérateur, tout en se disant optimiste sur l'issue de leur bras de fer.

"C'est plutôt une forme de provocation de Free, ça n'a pas de sens et ce n'est pas du tout ce qu'on envisage", a-t-il déclaré, interrogé lors de la conférence de rentrée de RMC sur le litige entre Free et les chaînes d'Altice. Plus globalement, M. Weill a jugé "regrettable" pour les abonnés de Free la décision de l'opérateur, qui a retiré mardi BFMTV et les autres chaînes gratuites d'Altice (RMC Découverte et RMC Story) de ses offres de télévision. Free refuse de rémunérer Altice en contrepartie de la diffusion de ses trois chaînes, et un tribunal lui avait ordonné de cesser leur diffusion à partir de mardi, sous peine d'une astreinte de 300.000 euros par jour. Mais le PDG d'Altice France (et créateur de BFMTV) s'est dit toujours "optimiste" quand à l'issue des discussions avec Free. Altice a par ailleurs minimisé l'impact du bras de fer avec Free sur l'audience de BFMTV, une question cruciale pour cette chaîne commerciale puisque ses recettes publicitaires en dépendent.

Selon des données de Médiamétrie diffusées par Altice, la chaîne d'info a récolté mardi une part d'audience de 2% et est restée largement en tête des chaînes d'info, en obtenant plus du double de l'audience de LCI (0,9%), deux fois et demi celle de CNews (0,8%), et plus de trois fois celle de franceinfo (0,6%). "Il n'y a pas d'impact visible, même si on aurait sans doute fait une meilleure journée si on était chez les abonnés de Free", a estimé Alain Weill. En revanche, selon d'autres chiffres de Médiamétrie cités par le cabinet NPA Conseil, RMC Découverte accuse le coup, avec une part d'audience de 2.1%, en baisse de 0,2 point par rapport à lundi et de 0,8 par rapport au lundi précédent, tandis que RMC Story est en léger gain sur un jour et en recul sur une semaine.

Enfin, interrogé sur l'avenir du contrat entre BFMTV et Orange, qui serait en voie d'expiration prochaine et pourrait donner lieu à un nouveau bras de fer commercial, M. Weill est resté très discret, se refusant à confirmer à quelle date ce contrat arriverait à échéance et à commenter l'état des discussions entre les deux groupes. "Orange a signé des accords avec les autres opérateurs (de télévision), mais ce n'est pas le sujet du moment", a-t-il assuré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dex
28/août/2019 - 22h30

Je pensent qu'avec cette manœuvre ils espèrent voir des clients Free partir pour SFR smiley Quel chantage!

 

Portrait de nemo69
28/août/2019 - 18h43
audi1975 a écrit :

Altice? Vendre sa merde (BFMFTV, RMC, ....) à pris fort ! FREE dit non ! Merci FREE :-) 

Elles ne sont pas mal ces chaînes. Et de toute façon, elles sont toujours accessibles sur la tnt!

Portrait de guizmo74100
28/août/2019 - 15h58

Alain Weill et BFM c'est un peu comme une "pute " faut payer pour voir ...