14/08 16:38

L'enquête sur la mort de footballeur Emiliano Sala et du pilote révèle qu'ils auraient été intoxiqués par du monoxyde de carbone dans l'avion qui les transportait

Le 21 janvier dernier, l’avion qui transportait Emiliano Sala et le pilote David Ibbotson chutait dans la Manche, provoquant le décès de ses deux occupants.

Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur cette tragédie, avec la publication d’un nouveau rapport de l’Air Accidents Investigation Branch, relayé par de nombreux médias britanniques.

Selon la BBC, les tests toxicologiques effectués sur le corps d'Emiliano Sala ont montré que les concentrations de monoxyde de carbone dans son sang étaient si importantes qu'elles auraient pu provoquer une crise, une perte de conscience ou une crise cardiaque. Le footballeur et le pilote de l'avion ont été exposés au monoxyde de carbone avant que l'appareil ne s'écrase. "Des tests toxicologiques ont révélé que le passager présentait un niveau de saturation élevé en COHb (produit associant le monoxyde de carbone et l'hémoglobine)", a l'AAIB. Emiliano Sala présentait un taux de saturation en carboxyhémoglobine (COHb) de 58%.

«Une mauvaise fermeture de la cabine ou des fuites au niveau du chauffage et du système de ventilation peuvent permettre au gaz d’entrée dans la cabine», révèle le rapport en question.

L’équipe d’investigation travaille désormais sur les raisons de cette présence de monoxyde de carbone à l’intérieur de l’appareil.

Ailleurs sur le web

Vos réactions