09/08 15:57

La justice espagnole a validé cet après-midi la tenue de matches du championnat d'Espagne le vendredi tout en interdisant ceux du lundi

La justice espagnole a validé cet après-midi la tenue de matches du championnat d'Espagne le vendredi tout en interdisant ceux du lundi, tranchant temporairement la querelle entre la Ligue professionnelle et la fédération sur fond de droits télévisés.

La Liga 2019-2020 débutera donc comme prévu le vendredi 16 août avec l'entrée en lice du tenant du titre, le FC Barcelone, sur le terrain de l'Athletic Bilbao (21h00/19h00 GMT), selon une décision rendue vendredi par un tribunal de commerce de Madrid. En revanche, les matches de la première journée prévus le lundi 19 août, à savoir Majorque-Eibar et Betis Séville-Valladolid, devront être reprogrammés le week-end précédent.

Cette décision du tribunal - saisi en référé et qui doit donc encore trancher sur le fond - est susceptible d'appel. Selon un communiqué du Tribunal supérieur de justice de Madrid, la juridiction a "estimé en partie la demande de mesures conservatoires" déposée par la Ligue espagnole de football professionnel (LaLiga). LaLiga devra en outre verser une caution de 15 millions d'euros.

Ces matches les vendredis et les lundis sont au centre d'un conflit entre LaLiga, qui représente les clubs professionnels, et la fédération (RFEF), qui représente tous les clubs y compris amateurs. Mais cette dispute porte in fine sur la répartition des droits de retransmission télévisée du championnat, deux milliards d'euros selon la Ligue. LaLiga fait valoir que la RFEF serait disposée à accepter des rencontres en semaine en échange de 30 millions d'euros.

Pour l'organisme professionnel, modifier les dates des matches peut être interprété comme une violation de contrats déjà signés "avec des conséquences imprévisibles".

La fédération a répondu que l'accord précédent avec la Liga, qui autorisait la tenue de matches les vendredis et lundis, a pris fin en juin, et que l'actuel ne prévoit pas cette possibilité.

Elle a reconnu avoir proposé à la Liga de conserver les rencontres le vendredi et réduire celles le lundi, et espérer toucher "10% du montant que la Liga obtiendrait pour les lundis et vendredis".

Ailleurs sur le web

Vos réactions