02/08 10:16

Fumier déversé, locaux murés... Deux nouvelles permanences LREM ont été ciblées par des agriculteurs cette nuit - VIDEO

Après la permanence du délégué général de LREM Stanislas Guerini taguée dans la nuit de mercredi à jeudi, celle de la députée LREM de Haute-Garonne Corinne Vignon à Toulouse a été murée par des agriculteurs jeudi soir.

«Il y a eu deux tags sur les vitrines: +la police tue+ et +non au Ceta+», traité controversé de libre-échange entre l’Europe et le Canada (Ceta) qui a été ratifié à l’Assemblée, a précisé à l’AFP l’entourage de M. Guerini, également député de la troisième circonscription de Paris. Stanislas Guerini a déploré, dans un tweet, ces tags sur sa permanence dans le 17e arrondissement de la capitale qui «s’ajoutent à une série trop longue de lieux de démocratie endommagés».

A Toulouse jeudi soir, peu avant minuit, une dizaine de parpaings ont été posés les uns sur les autres, condamnant la porte d’entrée à la permanence de Corinne Vignon. «C’est une opération symbolique, on ne casse rien. On est juste venu lui dire que si elle est sourde à nos appels, on ne voit pas l’intérêt à ce qu’elle continue à être députée», a affirmé à l’AFP Christian Mazas, président de la FDSEA 31.

Toujours jeudi soir, la FDSEA 31 a déversé plusieurs tonnes de fumier devant la permanence de Monique Iborra, également députée de Haute-Garonne, ainsi que devant la préfecture, à Toulouse. Sur Twitter, la députée a déclaré : "2 tonnes de fumier devant l’immeuble où travaillent médecins dentistes et d’autres professions qui reçoivent du public , c’est aussi irresponsable qu’inutile . Dès demain j’interviendrai pour l’accès de l’immeuble soit rendu possible pour ceux qui y travaillent".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
2/août/2019 - 11h25
c'est la grande classe
Portrait de Tu pue
2/août/2019 - 11h14

Il doit avoir un joli fumet du terroir !

Portrait de ange ou démon
2/août/2019 - 10h50

ça c'est des écolos pas de doute........................................................................................pauvres diables